Le Chevalier à l'armure d'argent (t.1) : La Malédiction de Jérusalem

Période historique : Moyen-Âge Période historique La Malédiction de Jérusalem La religion

Type de document : Roman

Auteur : ABSIRE Alain

Illustrateur : MINY Laurent

Editeur : Eveil et découvertes

Collection : Mercredi Après-Midi (Eveil et découvertes)

Année d'édition : 2009

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-35366-014-8

EAN : 9782353660148

Prix : 8,90 €

La Malédiction de Jérusalem
Achetez La Malédiction de Jérusalem moins cher  Decitre

Résumé

Le vendredi 15 juillet 1099, l'écuyer Guillaume de Crèvecoeur, âgé de 13 ans accompagné de son seigneur Etienne d'Hauteville font partie de l'armée qui est arrivée aux portes de la ville sainte de Jérusalem. Deux ans plus tôt, le pape Urbain II a appelé à une croisade pour libérer cette terre sainte alors aux mains des Musulmans, les infidèles. Mais pendant la bataille, Etienne d'Hauteville est tué sous les yeux de son écuyer. Bien que désormais sans maître, le garçon doit continuer à se battre pour participer à la libération de la cité. Quelques instants plus tard, un redoutable chevalier revêtu d'une armure et d'un masque d'argent lui porte secours. Guillaume apprend que cet homme est prisonnier de cette armure à cause d'une malédiction. Par le passé, ce seigneur aurait commis un meurtre abominable et la malédiction ne sera rompue que lorsqu'il se sera racheté de crime. Guillaume décide aussitôt de devenir son nouvel écuyer, bien que le chevalier refuse.
Alors que tout deux continuent de combattre les infidèles, le chevalier à l'armure d'argent aide Guillaume à sauver une jeune Musulmane, Zakia, qui allait être tuée froidement par un croisé.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Malédiction de Jérusalem
Dans ce premier tome de la série Le Chevalier à l'armure d'argent, Alain Absire plante le décor de sa trilogie. Les personnages principaux arrivent tout juste sur le lieu de l'action principale, à Jérusalem. En tout début de roman, l'auteur évoque l'appel à cette première croisade, par le pape Urbain II. Puis il amène le lecteur tout de suite dans le vif du sujet, et surtout de la bataille. Car, en effet, les scènes de bataille occupent une place importante dans le roman. Ce qui est normal avec la description de la prise de Jérusalem par les croisés. L'auteur restitue très bien la violence de ces combats.

Nous ressentons aussi d'emblée la personnalité étonnante de ce chevalier à l'armure d'argent. Sous le coup d'une terrible malédiction, cet homme penche aussi bien du côté du mal avec un côté très noir, dur, que du côté du bien avec de bonnes actions lorsqu'il sauve la jeune Zakia ou va soigner les lépreux. On comprend tout de suite que cette ambivalence va être un fil rouge tout au long de la série.

Un dossier est présent en fin d'ouvrage avec des explications sur les croisades et un petit dictionnaire définissant les mots suivis d'une étoile dans le texte.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman La Malédiction de Jérusalem d'Alain ABSIRE :
- La Malédiction de Jérusalem sur le blog Lire pour le plaisir
- La Malédiction de Jérusalem sur le blog de Luna
- La Malédiction de Jérusalem sur le blog Délivrer des livres
- La Malédiction de Jérusalem sur le blog 1000 - et - 1.

Série : Le Chevalier à l'armure d'argent