Avis de lecteurs sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz

Avez-vous lu Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz ?

Donnez vous aussi votre avis sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz :

Evaluation actuelle du livre Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz :
5.0/5 (sur 1 vote exprimés au total)

Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz
Achetez Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz moins cher 

Ecrire votre commentaire sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz

Ecrivez votre avis sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz en utilisant le formulaire ci-dessous.
Avant de nous envoyer votre commentaire sur ce livre de Violette JACQUET et Yves PINGUILLY, veillez à ce qu'il respecte nos règles de publication.

Votre Pseudo :
Votre Avis : (Celui-ci sera enregistré sous l'adresse IP 3.239.76.25)

Critiques et avis sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz

Il y a actuellement 1 avis de lecteurs validés pour Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz. Consultez-les ci-dessous :

Trier les avis sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz par Date Trier les commentaires Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz en affichant d'abord les plus anciens Trier les avis sur  en affichant les plus récents d'abord Pseudo
1. Camille : Avis sur Les Sanglots longs des violons de la mort : avoir dix-huit ans à Auschwitz posté le 13/03/2013
Ce livre est un témoignage simple à lire mais bouleversant qui décrit la plus que mince frontière entre la vie et la mort dans les camps.
C'est une leçon de vie car Violette explique aussi sa reconstruction personnelle et vis a vis des allemands ; elle réussi a faire la différence entre nazis et allemands.
A lire