Sœurs de guerre

Période historique : XXè siècle Période historique Sœurs de guerre La Seconde Guerre mondiale

Type de document : Roman

Auteur : CUENCA Catherine

Editeur : Talents Hauts

Collection : Les Héroïques (Talents Hauts)

Année d'édition : 2020

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-36266-371-0

Prix : 16,00 €

Sœurs de guerre
Achetez Sœurs de guerre moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Eté 1942, la guerre fait rage sur le front soviétique. L'URSS mobilise tous ses moyens humains pour faire face à l'envahisseur allemand, et cela passe aussi par le recrutement de milliers de femmes qui s'engagent comme soldates. Anya et Ziba font partie du groupe de tireuses d'élites et travaillent même en duo alors que tout semble les opposer. Mais il leur faudra s'imposer au cœur d'un milieu très masculin qui considère que les femmes soldats sont juste bonnes à distraire et soigner les combattants.

Citations
"- Ôte tes médailles, au moins !
- Tu me reproches de m'être bien battue ? D'avoir voulu m'engager pour venger notre famille ?
- Jamais de la vie ! Mais tu sais comment sont les gens ici : pour eux, une femme normale ne va pas faire la guerre. Si l'une d'elles revient en affirmant avoir tué cinquante-trois ennemis, il y a vraiment quelque chose qui cloche ! C'est injuste mais c'est ainsi.
- Nous avons été près d'un million à être mobilisées. Dans l'armée, nous nous sommes battues aux côtés de nos frères d'armes, avec autant de courage et de sacrifice qu'eux. Je n'ai pas honte de ce que j'ai fait. Jamais je ne le renierai.
- Il ne s'agit pas de renier ton passé, mais de t'adapter pour survivre. Comme tu le faisais sur le front !
- Sur le front, je ne me suis jamais cachée."
p. 8-9

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Sœurs de guerre
Sœurs de guerre rappelle par son titre le roman Frères de guerre, tout deux de Catherine Cuenca. Dans les deux livres, les personnages principaux sont engagés dans un grand conflit (Seconde Guerre mondiale et Grande Guerre) et ils sont prêts à montrer tout leur courage pour lutter contre l'ennemi allemand. Toutefois, dans Sœurs de guerre, les héroïnes, que sont Anya et Ziba, ne se connaissaient pas avant d'être intégrées dans la même unité de tireuses d'élite. Des femmes soldats qui partent combattre sur le front russe en 1942.

Le contexte de la Seconde Guerre mondiale
Sœurs de guerre est le quatrième roman de Catherine Cuenca sur la Seconde Guerre mondiale et comme à chaque fois, elle l'aborde sous un nouvel angle. Rarement fait en littérature historique jeunesse, l'autrice place ici son intrigue sur le front soviétique. Le récit se déroule plus précisément entre juillet 1942 et mars 1946. L'Allemagne nazie et l'URSS ont engagé des combats extrêmement violents sur tout le front de l'Est. C'est ce que décrit Catherine Cuenca à travers l'évolution de ses deux personnages, Ziba et Anya, deux jeunes femmes qui ont fait le choix de devenir soldates, malgré les récriminations de leurs familles.

Le courage des femmes soldats
Pendant les conflits, les armées ont largement mobilisé la population mais uniquement masculine. Le front de l'Est révèle un nouvel aspect. L'URSS a accepté l'engagement de femmes au cœur de l'Armée rouge. Comme dit par Ziba dans le prologue, elles sont plus d'un million à avoir fait le choix de combattre ! Pour diverses raisons, à commencer par le désir de vengeance comme Ziba qui a perdu une grande partie de sa famille, massacrée par les Nazis ; par envie de suivre par amour un soldat lui aussi engagé, comme c'est le cas d'Anya. Et pourtant, ces femmes ont du faire deux fois plus leurs preuves pour affirmer leur droit de tenir une arme et de combattre. Et c'est là le cœur même du roman : la place et le rôle de la femme dans une armée. Et là, le livre appuie très bien sur ce sujet : bon nombre d'hommes, soldats ou officiers, considèrent les femmes comme simplement bonnes à les distraire (chants, danse, rapports sexuels) qu'à les soigner.

Des héroïnes anonymes
Pour les soldates qui ont échappé à la mort sur le champ de bataille, il leur faudrait encore cacher leurs décorations militaires une fois revenues à la vie civile. La population n'est pas prête à accepter leur implication en tant que combattantes dans la victoire de l'Armée rouge. Ziba en est le symbole alors qu'elle veut porter fièrement sa médaille du courage qu'elle a durement obtenue. Même au lendemain de la guerre, il reste beaucoup à faire pour que les mentalités évoluent concernant la place de la femme dans la société. Ziba, Anya et toutes leurs camarades de guerre vont rester des héroïnes oubliées. Catherine Cuenca leur rend ici hommage dans ce roman.

Un livre instructif sur des aspects de la Seconde Guerre mondiale qui sont moins connus. Un sujet porté par deux héroïnes dont les discours s'alternent pour se sentir plus proches d'elles, de leur vécu et de leurs émotions.