Le Trou du diable

Période historique : Préhistoire Période historique Le Trou du diable Généralités

Type de document : Roman

Auteur : DAIGNEAU Laurence F.

Editeur : Jets d'encre

Année d'édition : 2008

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-35485-065-4

EAN : 9782354850654

Prix : 18,50 €

Le Trou du diable
Achetez Le Trou du diable moins cher  AmazonSaurampsFnac

Résumé

Neuf élèves de classe de troisième et leur professeur de SVT, M. Berdouin quittent la ville de Saumur en minibus pour se rendre sur le site préhistorique de la grotte de Lascaux afin d'y étudier l'art pariétal. Or, cette passionnante visite se transforme en véritable cauchemar. Les adolescents et leur accompagnateur se retrouvent en pleine préhistoire, à l'époque du Magdalénien.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Le Trou du diable
Le Trou du diable est un roman plutôt original. Tout commence donc dans le présent avec un groupe d'adolescents accompagné de leur professeur qui vont visiter la célèbre grotte de Lascaux. Or, leur vie bascule quand ils se retrouvent tous en pleine préhistoire, alors que la grotte n'a encore aucune peinture rupestre. On apprend plus tard dans le roman qu'il s'agit de l'époque du Magdalénien qui est comprise entre - 17 000 et - 10 000. Nous avons donc un roman historique sur fond de fantastique car ce changement de période reste bien mystérieux aux yeux du lecteur. Toujours est-il que cela va être un réel défi pour les adolescents et leur professeur. Ils n'ont pas d'autre choix que de s'adapter à cette époque et de survivre avec les moyens du bord. Les quelques objets technologiques dont ils disposent ne leur sont plus d'aucun secours : il n'y a pas de réseau de téléphonie mobile, les batteries se vident rapidement... Les jeunes apprennent donc à composer avec ce que leur offre la nature de cette époque pour se nourrir, se vêtir, s'occuper. Jusqu'au jour où ils rencontrent un autre clan, des Magdaléniens, avec qui ils nouent vite une relation de confiance.
Alors c'est vrai, cette expérience très particulière apparaît comme enrichissante pour les jeunes gens, c'est une belle leçon de vie.

Cependant, le récit manque un peu de dynamisme dans cette aventure et le final paraît un peu trop rapide. On a du mal à bien comprendre le dénouement de cette histoire. Autre chose, l'auteure fait parler les personnages en "magdalénien", qui est ici du français écrit en langage quasi phonétique, finalement pas évident à lire tel que.

Enfin, dernier point un peu dommage. Le roman mentionne la présence de dinosaures tout au long de cette aventure. Or, nous savons que ceux-ci n'existaient pas à l'époque de la préhistoire.

A noter qu'une suite a été écrite par Laurence F. Daigneau, en 2010, sous le titre Les Témoins d’Ufuviaxarou et le troisième tome paru en 2012 s'intitule Candela, candela, mon œil !