La Colère de l'ours

Période historique : Préhistoire Période historique La Colère de l'ours Les grottes

Type de document : Roman

Auteur : FERRAND-MOULIN Corinne

Illustrateur : LOUBERSAC Aurore

Editeur : La Calade

Année d'édition : 2018

A partir de 10 ans.

ISBN : 978-2-490544-01-1

Prix : 9,50 €

La Colère de l'ours
Achetez La Colère de l'ours moins cher 

Résumé

Il y a 36 000 ans. Noïa, une jeune "Sans Front" fait désormais partie du clan des "Êtres debout" qui l'a recueillie. Grâce à l'enseignement d'Egraï "Celle qui sait", elle a appris les usages, les bienfaits des plantes et les soins à apporter. Mais avant que n'ait lieu la cérémonie de la Première Chasse, Noïa, son frère Eïos peintre-messager et plusieurs chasseurs partent en direction de la montagne qui fume et crache du sang, afin de comprendre ce phénomène. En chemin, ils rencontrent le clan de Bronam, l'ami d'enfance d'Eïos. Leur amitié pourra-t-elle renaître malgré tout ce qu'il s'est passé ? Et n'y a-t-il pas d'autre danger que cette montagne de feu ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Colère de l'ours
Native de l'Ardèche, Corinne Ferrand-Moulin connaît bien la richesse et l'histoire de ce département. Et naturellement elle connaît d'autant plus la grotte Chauvet-Pont d'Arc, site préhistorique incontournable de l'Ardèche.
Une célèbre grotte préhistorique qui servait déjà de cadre dans son roman La Grotte aux images, paru en 2014, et à travers lequel elle faisait déjà évoluer les personnages qu'on retrouve ici. La Colère de l'ours peut donc apparaître comme une suite, mais il peut tout aussi bien se lire indépendamment du premier.

Le récit se déroule en - 36 000, en pleine période du Paléolithique. Noïa a été bien adoptée par le clan des "Êtres debout", les Homo Sapiens, alors qu'elle est originaire d'un clan d'hommes de Néandertal. La Colère de l'ours est un roman qui veut avant tout faire revivre ces hommes, ces femmes et enfants de cette époque, plus que faire vivre pleinement une aventure. Corinne Ferrand-Moulin met principalement l'accent sur les descriptions, qu'il s'agisse des lieux (le sanctuaire, la montagne qui fume, les plaines traversées), des personnages, du mode de vie. Chaque membre du clan a une fonction. Il y a "Celle qui sait", le peintre-messager, le chef de clan, les chasseurs. Le roman met bien en évidence le rôle des uns et des autres, les relations entre membres d'un même clan, les relations plus difficiles entre clans différents. Et en cela, l'autrice s'appuie sur les questionnements actuels des paléontologues, comme le dit Nicolas Lateur dans le cahier pédagogique qu'il propose en fin de livre. La première partie de ce cahier revient sur les relations entre l'Homme de Néandertal et l'Homo Sapiens, et la seconde sur les secrets de l'Ours des cavernes, animal emblématique de cette grotte.

Il y a quand même une petite aventure liée au phénomène inexpliqué de cette montagne au loin qui se met à déverser des flots incessants de feu. Un groupe du clan des "Êtres debout" est amené à se mettre en chemin pour en comprendre la signification et c'est bien ce cheminement qui les amènent à faire deux rencontres plutôt inattendues. Une intrigue qui ne prend pas le pas sur les descriptions qui sont à savourer de bout en bout. Et le final est subjuguant, Corinne Ferrand-Moulin prenant un immense plaisir à faire revivre à sa façon les fabuleuses peintures de la grotte Chauvet-Pont d'Arc.

Un roman à découvrir d'autant plus, avant ou après une visite de la Caverne du Pont d'Arc.