Martin, apprenti de Gutenberg : carnet d'un imprimeur, 1467-1468

Période historique : Moyen-Âge Période historique Martin, apprenti de Gutenberg : carnet d'un imprimeur, 1467-1468 Les découvertes

Type de document : Roman

Auteur : HUMANN Sophie

Editeur : Gallimard jeunesse

Collection : Mon histoire (Gallimard jeunesse)

Année d'édition : 2010

A partir de 9 ans.

ISBN : 978-2-07-062329-7

EAN : 9782070623297

Prix : 9,90 €

Martin, apprenti de Gutenberg : carnet d'un imprimeur, 1467-1468
Achetez Martin, apprenti de Gutenberg : carnet d'un imprimeur, 1467-1468 moins cher  Decitre

Résumé

Martin Grünbaum, âgé d'à peine 14 ans, est apprenti à Mayence dans l'atelier d'imprimerie de maître Johannes Gutenberg. En mai 1467, Martin part pour rejoindre Strasbourg et poursuivre son apprentissage auprès de Johannes Mentelin. Avant son départ, Gutenberg confie au garçon un livre relié pour qu'il puisse y noter ses impressions de voyage et avoir ainsi une mémoire écrite pour ses vieux jours. Gutenberg lui demande également de retrouver la trace de Nicolas Jenson, un précédent apprenti. C'est donc seul que Martin part sur les routes pour rejoindre Strasbourg, puis plus tard Paris, et enfin Venise.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Martin, apprenti de Gutenberg : carnet d'un imprimeur, 1467-1468
L'imprimerie, voilà un sujet bien passionnant pour tout simplement savoir et comprendre d'où sont nés les livres imprimés et reliés que nous connaissons aujourd'hui et que nous avons en mains. Le jeune Martin, rédacteur du carnet de voyage que nous découvrons a côtoyé l'inventeur même de l'imprimerie, Johannes Gutenberg. Pour être plus exact, Gutenberg a inventé les caractères métalliques mobiles qui permettaient donc d'imprimer des livres et de réaliser plusieurs exemplaires identiques. A l'époque où se situe le roman, 1467-1468, il s'agit là des deux dernières années de la vie de Gutenberg. Le vieil homme perd la vue progressivement.

Par son carnet de voyage, Martin nous éclaire le travail d'imprimeur à cette époque, qui est évidemment balbutiant et même encore rejeté à certains endroits. On le voit à Paris, les copistes forment une corporation soudée et n'hésitent pas à recourir à la violence pour empêcher les imprimeurs de s'installer. C'est dans le Saint-Empire romain germanique, puis en Italie que les imprimeurs sont les mieux considérés et que l'imprimerie prend donc son essor.

Martin rencontre régulièrement des difficultés sur son chemin : les bandits, les conditions de voyage. Fort heureusement pour lui, de nombreuses personnes viennent l'aider pour le voyage, l'abriter, le nourrir. Le Moyen Age reste une période où l'entraide reste naturelle.

Le dossier présent à la fin du roman revient avec beaucoup de précisions sur toute l'histoire du livre et de l'imprimerie au Moyen Age.

A découvrir, d'autres chroniques du roman Martin, apprenti de Gutenberg de Sophie Humann :
- Martin, apprenti de Gutenberg sur le site Ricochet
- Martin, apprenti de Gutenberg sur le blog On lit trop dans cette bibli
- Martin, apprenti de Gutenberg sur le Blog du prof.