Sur la piste des Marseillais - L'école de la liberté

Période historique : Epoque Moderne Période historique Sur la piste des Marseillais - L'école de la liberté Les révoltes populaires

Type de document : Roman

Auteur : MONTARDRE Hélène

Illustrateur : GROULT Edouard

Editeur : SEDRAP

Collection : Histoire en tête (SEDRAP)

Année d'édition : 2011

A partir de 8 ans.

ISBN : 978-2-36420-016-6

Prix : 6,50 €

Sur la piste des Marseillais - L'école de la liberté
Achetez Sur la piste des Marseillais - L'école de la liberté moins cher  Decitre

Résumé

Sur la piste des Marseillais : En 1792, la Révolution n'est pas terminée. Adrien vit des nombreux services qu'il offre aux clientes pour transporter des courses, aux marchands des Halles pour installer ou ranger leurs marchandises. Il connaît le quartier comme sa poche. Un jour, il repère une fine main qui dérobe ici un fruit, là de la pâte à beignets. Adrien découvre que le voleur est un garçon qu'il ne connaît justement pas. Augustin est originaire de Marseille et il est parti de chez lui pour retrouver son frère Joseph qui doit faire partie des fédérés marseillais arrêter le roi Louis XVI. Adrien accepte d'aider Augustin à le retrouver.

L'école de la liberté : Au XIXe siècle, l'école reste essentiellement fréquentée par les enfants de familles riches. Ceux des familles pauvres doivent travailler aux champs avec leurs parents. Mais petit à petit, les communes ouvrent des écoles pour les enfants des paysans, d'abord pour les garçons, puis pour les filles. Le père Berthier refuse, dans un premier temps, que son fils y aille. Qui fera le travail à sa place ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Sur la piste des Marseillais - L'école de la liberté
Hélène Montardre est une grande curieuse de l'Histoire et aime écrire sur les différentes périodes. Dans ce petit recueil de deux nouvelles, elle aborde d'abord la chute du roi Louis XVI en 1792, puis l'école des enfants au XIXe siècle.

Sur la piste des Marseillais se déroule bien à Paris, en 1792. Mais il est question d'un groupe de fédérés marseillais qui arrive pour déloger Louis XVI du pouvoir et le faire emprisonner. La Révolution est toujours très présente et tant que le roi est au pouvoir, rien ne peut véritablement changer. Pour aborder ce point-là, Hélène Montardre a choisi de mettre en scène un garçon de Paris, très débrouillard, Adrien, qui rencontre un petit Marseillais, Augustin, venu retrouver son frère Joseph. Les fédérés vont s'opposer aux gardes suisses en faction devant le palais des Tuileries. La bataille promet d'être violente et Augustin craint pour son frère. Mais outre les événements historiques qui nous suivons grâce aux deux enfants, un petit suspense est maintenu quant à l'identité véritable d'Augustin.

Avec L'école de la liberté, l'auteur s'intéresse à l'école pour les enfants au XIXe siècle. Depuis longtemps déjà, l'école est réservée aux enfants de familles riches. Mais le XIXe siècle marque un véritable tournant dans le domaine de l'éducation. Dans cette nouvelle, nous n'avons aucune précision de date, ce qui manque quelque peu pour se situer plus précisément dans le temps. Nous savons que les lois Jules Ferry ont fait date à la fin du siècle et ont évidemment beaucoup contribué à la démocratisation de l'école pour tous les enfants de toutes les classes sociales. Mais ce petit texte met aussi clairement en avant la réticence des pères de famille à envoyer leurs enfants, perdant alors de la main d’œuvre pour les travaux des champs.

Deux thématiques très différentes réunis dans un même livre. Un petit dossier A propos de apporte, en fin d'ouvrage, des éclaircissements supplémentaires et bien d'autres viendront avec l'étude de ces textes et les cours d'Histoire et de français.

Outils pédagogiques

L'éditeur SEDRAP propose un fichier pédagogique du roman Sur la piste des Marseillais pour explorer le français et l'histoire.