La Révolution d'Aurore : 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges

Période historique : Epoque Moderne Période historique La Révolution d'Aurore : 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges Les révoltes populaires

Type de document : Roman

Auteur : CUENCA Catherine

Editeur : Nathan

Collection : Un regard sur... (Nathan)

Année d'édition : 2016

A partir de 10 ans.

ISBN : 978-2-0925-6397-7

EAN : 9782092563977

Prix : 5,75 €

La Révolution d'Aurore : 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges
Achetez La Révolution d'Aurore : 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges moins cher  AmazonSaurampsFnac

Résumé

En décembre 1792, le ci-devant roi Louis Capet attend son procès, un procès qui semble être conclu d'avance par la virulence des Montagnards à la Convention. Aurore et sa cousine Pétronille, vingt ans, assistent au procès. C'est là que la célèbre Olympe de Gouges fait transmettre un message précisant qu'elle se porte volontaire pour défendre l'accusé. Aurore et Pétronille sont admiratives du combat de la jeune femme. Par un concours de circonstances, Aurore rencontre la défenseuse du droit des femmes, chez elle, et se fait engagée comme sa secrétaire personnelle.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Révolution d'Aurore : 1793 aux côtés d'Olympe de Gouges
Olympe de Gouges est considérée comme l'une des pionnières du féminisme français. Mais au XVIIIe siècle, en pleine Révolution française, ses idées, ses prises de position dérangent fortement l'opinion. Peu après sa mort, ses écrits et son action tombent rapidement dans l'oubli. Il faut attendre le XXe siècle pour qu'Olympe de Gouges soit de nouveau considérée.

Catherine Cuenca milite régulièrement pour la condition des femmes à travers ses romans historiques. Avec passion et précision, elle retrace les actions d'Olympe de Gouges, à la fin de la Révolution française, du procès de Louis XVI à son arrestation en 1793.

Depuis toujours et c'est encore terriblement vrai au XVIIIe siècle, les femmes n'ont que peu de droits. Alors que la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen a été publiée en août 1789, l'auteur rappelle à travers ses personnages que rien n'améliore la condition des femmes. C'est justement Olympe de Gouges qui rédige une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne pour sensibiliser l'opinion publique, puisque la moitié de la population française est concernée ! Considérée comme folle, Olympe de Gouges est méprisée, raillée tant par les hommes qu'une grande partie des femmes. Mais celle qui est pourtant issue d'un milieu modeste ne baisse jamais les bras et poursuit le combat en s'entourant de femmes et d'hommes en accord avec ses idées.

Mais pour suivre l'action d'Olympe de Gouges, Catherine Cuenca a choisi le biais de la fiction et a introduit deux jeunes femmes, deux cousines, admiratives de l’œuvre d'Olympe. Même si la part fictive induit nécessairement des éléments imaginés, l'auteur rappelle dans une note en fin d'ouvrage toute la part de vérité historique. En situant l'intrigue à la fin de la Révolution française, nous voyons l'engagement d'Olympe de Gouges pour sauver le roi déchu Louis XVI de l'échafaud. En proclamant la République, elle estime que le roi a suffisamment payé sa traîtrise et que sa mort n'ajoutera rien de positif. Mais les députés montagnards et une partie du peuple ne l'entendent pas ainsi.

Le roman La Révolution d'Aurore développe donc tout le contexte de la fin de la Révolution française à la Terreur décrétée par Robespierre. Par sa proximité avec Olympe de Gouges, Aurore s'expose elle aussi aux menaces qui pèsent sur les défenseurs des droits des femmes, sur les révolutionnaires modérés, sur les anciens de la noblesse. Un climat de suspicion s'instaure, surtout à Paris, contraignant beaucoup de personnes à s'exiler avant d'être arrêté et guillotiné. C'est aussi grâce à son amitié avec Olympe de Gouges qu'Aurore trouve d'autant plus la force et le courage de refuser le mariage arrangé par son père et son frère.

Cette période reste trop peu exploitée en littérature jeunesse. Aussi, avec ce roman, Catherine Cuenca développe ces années sombres, tout en mettant en avant le personnage emblématique d'Olympe de Gouges dont le buste trône désormais au Palais-Bourbon.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman La Révolution d'Aurore de Catherine CUENCA :
- La Révolution d'Aurore sur le blog Les lectures de Princess Titi
- La Révolution d'Aurore sur le blog Accrocdeslivres
- La Révolution d'Aurore sur le site Lire en tout genre
- La Révolution d'Aurore sur le blog Les chroniques de Madoka.