Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents

Période historique : Epoque Moderne Période historique Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents La Renaissance

Type de document : Roman

Auteur : KOENIG Viviane

Editeur : Belin jeunesse

Collection : Avant de devenir... (Belin jeunesse)

Année d'édition : 2016

A partir de 10 ans.

ISBN : 978-2-7011-9409-7

EAN : 9782701194097

Prix : 8,50 €

Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents
Achetez Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents moins cher  Decitre

Résumé

Né en 1452, Léonard est le fils illégitime du notaire Piero et de Catarina, un amour sans lendemain. Ne souhaitant pas reconnaître cet enfant, son père le confie à ses propres parents qui l'élèvent à Vinci, un petit village d'Italie. Mais l'enfant grandit avec l'absence de cette mère qu'il n'est autorisé à voir qu'en se rendant lui-même chez elle, et ce père qui se soucie si peu de l'avenir de son fils. Pourtant, lorsque Léonard a 14 ans, c'est bien Piero qui le place en apprentissage à Florence chez le maître peintre et sculpteur Verrocchio. Là, Léonard trouve une seconde famille et surtout réalise son rêve d'apprendre à peindre, dessiner, sculpter, inventer. Il se jure de devenir le meilleur artiste-savant de toute la Toscane, voire même de l'Italie.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents
Viviane Koenig, que nous avons davantage l'habitude de retrouver à travers des romans sur l'Antiquité, consacre ici tout un livre à l'enfance, à la jeunesse de Léonard de Vinci, devenu en fin de carrière l'un des plus grands artistes de la Renaissance italienne.

L'auteure a choisi de retracer le parcours du jeune homme en quatre grands chapitres : une enfance solitaire ; un rude apprentissage ; Léonard, premier compagnon ; un artiste plein de promesses. Tout ceci se passe entre 1463 (Léonard n'a que 11 ans) et 1482. Parce qu'il lui a effectivement fallu toutes ces années, ces décennies pour s'imposer comme l'un des maîtres de l'art italien. Malgré tout le manque affectif dont souffre Léonard et même encore à l'âge adulte, il s'est jeté à corps perdu dans l'art, lui le rêveur qui prend le temps de tout observer, tout détailler, jusqu'à reproduire avec précision ou inventer pour améliorer telle ou telle chose. Lui, l'enfant mal-aimé, peu cultivé, a été un pur génie. Il a voulu tout apprendre, voulu savoir autant peindre une fresque biblique qu'un portrait de femme, sculpter un corps, inventer des machineries pour le théâtre, la guerre. Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents, voilà bien un titre et un sous-titre qui résument parfaitement la vie de cet homme.

Ce que j'ai aimé dans ce roman, c'est le positivisme qui ressort continuellement. Léonard souffre énormément de ce père qui n'en est pas un, de cette mère qu'il voit si peu, de sa situation de "bâtard". Pourtant, chaque épisode de mal-être se traduit aussitôt par une pensée positive, une volonté indéfectible de prouver à tous qu'il sera le meilleur, que son nom restera dans l'Histoire.

Ce livre est vraiment une biographie romancée très bien menée, dynamique, passionnante sur la naissance et l'évolution continuelle d'un immense artiste. Un épilogue de plus de 10 pages montre Léonard de Vinci au sommet de sa gloire qui s'étend au-delà de l'Italie, alors qu'il a déjà un âge avancé pour l'époque. Sa persévérance aura fini par payer. Le roman se termine par un cahier documentaire pour resituer le contexte de l'époque et la liste des personnages.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents de Viviane KOENIG :
- Léonard de Vinci : l'homme aux mille talents sur le blog Chouette, un livre !.