La Rose écarlate (BD) (t.1) : Je savais que je te rencontrerais

Période historique : Epoque Moderne Période historique Je savais que je te rencontrerais Le XVIIIè siècle

Type de document : Bande dessinée

Auteur : LYFOUNG Patricia

Editeur : Delcourt

Année d'édition : 2006

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-756-00287-9

EAN : 9782756002879

Prix : 10,95 €

Je savais que je te rencontrerais
Achetez Je savais que je te rencontrerais moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Maud, 18 ans, vit dans le Périgord, au 18ème siècle. Son père est forgeron, sa mère est morte quand elle a eu 10 ans. Pendant ce temps, un brigand nommé "Le Renard" détrousse les nobles pour redonner l'argent aux pauvres. Il ne sévit qu'à Paris mais l'annonce est faite jusque dans le Périgord car les autorités veulent l'arrêter. Maud admire cet homme qu'elle prend pour un justicier.

Son père est assassiné. Elle blesse le tueur au visage mais celui-ci parvient à s'enfuir. Elle apprend qu'il vit à Paris. Un voisin M. Lacote lui annonce qu'elle a un grand-père paternel à Paris, le compte de la Roche. Si son père venait à mourir, c'est chez lui qu'elle devait trouver refuge. Le problème est que ce grand-père veut la marier et lui apprendre les bonnes manières de la noblesse. Maud, quant à elle, veut devenir une justicière, "l'écarlate".

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Je savais que je te rencontrerais
Dans ce premier volume de La Rose écarlate, on fait la connaissance avec le fameux "renard" et la jeune Maud qui se prend d'admiration pour ce merveilleux justicier. Deux personnages qui viennent de deux milieux sociaux opposés. Mais on devine déjà que cela ne les tiendra pas éloignés longtemps. Outre l'aventure vécue par nos deux héros, on entre dans ce monde du 18ème siècle français et on passe de la vie du peuple, celle de Maud au monde de la noblesse, celui de Guilhem. Tout cela est très bien marqué par les décors, les paysages, les vêtements. Mais ici, le monde populaire n'est pas du tout montré de façon négative. Au contraire, Maud en est fière et le montre clairement. Ce n'est pas si courant une jeune fille qui n'est pas fascinée au premier abord par les richesses des classes supérieures !

A lire aussi, d'autres chroniques de la bande-dessinée Je savais que je te rencontrerais de Patricia LYFOUNG :
- Je savais que je te rencontrerais sur le blog Une critique aiguisée mais avisée
- Je savais que je te rencontrerais sur le blog La citadelle des livres
- Je savais que je te rencontrerais sur le blog Scrambledspirit
- Je savais que je te rencontrerais sur le blog La littérature jeunesse de Judith et Sophie
- Je savais que je te rencontrerais sur le blog L'avis de Mickaéline.

Série : La Rose écarlate (BD)