Les Enfants des Lumières (t.1) : 1759 : La plume de l'ange

Période historique : Epoque Moderne Période historique 1759 : La plume de l'ange Le XVIIIè siècle

Type de document : Roman

Auteurs : BAZIRE Laure, TALAMON Flore

Editeur : Nathan

Année d'édition : 2016

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-0925-6618-3

EAN : 9782092566183

Prix : 14,95 €

1759 : La plume de l'ange
Achetez 1759 : La plume de l'ange moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

A Paris, en 1759, les philosophes Diderot, d'Alembert et leurs soutiens tentent de publier leur grande œuvre, l'Encyclopédie, mais la censure, menée par les autorités royales et les ecclésiastiques, fait pression pour l'interdire. Sont menacés et surveillés de la même manière les éditeurs et imprimeurs. Malgré toutes les précautions qu'il prend, Balthazar Amelot, imprimeur parisien, est arrêté et emprisonné à Vincennes, sans qu'il en connaisse la raison. Judith, sa fille cadette de 17 ans, a beaucoup appris du métier auprès de son père mais tenir l'imprimerie en son absence est un immense défi, d'autant plus si les ouvriers ne coopèrent pas. La jeune fille fait tout son possible pour garder la tête haute, d'autant plus qu'un inconnu lui adresse des lettres d'encouragement. Mais les coups durs ne cessent de s'accumuler contre l'imprimerie Amelot. Qui a intérêt à s'en prendre ainsi à la famille ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis 1759 : La plume de l'ange
Au milieu du XVIIIe siècle, sous le règne de Louis XV, les Encyclopédistes font parler d'eux. Il y a les pro-Encyclopédie qui revendiquent le droit de publier une somme d'ouvrages remettant l'homme au centre du monde. Et il y a les anti-Encyclopédie, essentiellement les ecclésiastiques, qui ne voient dans ces livres que des blasphèmes et ont suffisamment la main sur la censure pour les interdire.

C'est dans cette tourmente qu'est prise la famille Amelot. Balthazar Amelot est un imprimeur reconnu à Paris, en 1759. Même s'il est favorable à la publication de l'Encyclopédie, il reste prudent et veille à n'imprimer que des ouvrages acceptés par la censure et le pouvoir royal. Pourtant, il semblerait que sa prudence ait été insuffisante. Pendant qu'il est incarcéré à Vincennes, c'est sa fille Judith qui tente de reprendre l'affaire familiale, aidée par sa mère et sa sœur aînée Esther. Mais la tâche est ardue et nous découvrons une jeune fille de 17 ans qui oscille entre courage et démotivation, pourtant passionnée par les livres, les auteurs, tout comme son père.

Tout au long du roman, le duo Laure Bazire et Flore Talamon développe deux intrigues : celle concernant l'arrestation de Balthazar Amelot qui reste inexpliquée ; celle concernant la falsification de l'avant-propos du livre Les lettres du palétuvier de Bec Quatreterre imprimé par Judith Amelot. Il y a finalement beaucoup de mystères, de rebondissements et une part de romance qui émeut et fausse quelque peu la jeune et jolie Judith dans sa détermination à faire vivre l'imprimerie tout en dénouant toute cette affaire.

1759 : La plume de l'ange est un roman bien emmené, bien documenté sur l'histoire du livre et de l'imprimerie au XVIIIe siècle. Et on se passionne tout autant pour l'intrigue qui met en scène la famille Amelot.

A noter que ce roman est une réédition du titre La plume de l'ange, paru en 2009.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman 1759 : La plume de l'ange de Laure BAZIRE et Flore TALAMON :
- 1759 : La plume de l'ange sur le blog L'heure de lire
- 1759 : La plume de l'ange sur le site Lire en tout genre
- 1759 : La plume de l'ange sur le blog Accrocdeslivres.

Série : Les Enfants des Lumières