Elisabeth princesse à Versailles (t.12) : Mystère au Louvre

Période historique : Epoque Moderne Période historique Mystère au Louvre Louis XVI

Type de document : Roman

Auteur : JAY Annie

Illustrateur : DELRIEU Ariane

Editeur : Albin Michel Jeunesse

Année d'édition : 2019

A partir de 9 ans.

ISBN : 978-2-226-40364-3

Prix : 6,90 €

Mystère au Louvre
Achetez Mystère au Louvre moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Le mariage de Clotilde, la sœur aînée d’Élisabeth, approche. Les heures sont désormais comptées. Bientôt Clotilde quittera sa famille pour toujours et rejoindra son futur époux en son royaume de Piémont-Sardaigne. En attendant, Élisabeth essaie de profiter de chaque instant passé avec sa sœur. Justement, une sortie au Louvre est organisée ! Marguerite, une jeune peintre, leur fait visiter le palais. Et c'est à cette occasion que Madame de Marsan trouve le plus beau cadeau à offrir à la reine du Piémont-Sardaigne : un authentique dessin de Léonard de Vinci...

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Mystère au Louvre
Cette fois, ça y est, le mariage de Clotilde va avoir lieu par procuration côté français le 21 août 1775. C'est l'effervescence mais Elisabeth cherche à grappiller le plus de minutes possible en compagnie de sa chère sœur aînée. Et cette fois-ci, l'intrigue se déroule entre le château de Versailles et le palais du Louvre à Paris. C'est une visite du palais du Louvre qui amène Madame de Marsan à s'intéresser de près à un dessin pourtant si rare du génie Léonard de Vinci. Voilà qui serait le cadeau idéal pour la reine du Piémont-Sardaigne ! Sauf que l'achat ne va pas se dérouler aussi facilement qu'elle le pense...

Ancienne résidence royale, le palais du Louvre accueille plusieurs académies à partir de 1672 et notamment l'Académie de peinture et de sculpture qui emménage en 1692 dans le grand salon et les salles voisines. Déjà, le Louvre est ce qu'on nommera plus tard un musée. Et c'est grâce au personnage féminin de Marguerite Gérard, apprentie peintre, que nos jeunes personnages découvrent cet endroit et les collections qui y sont conservées. En toute fin de livre, Annie Jay rappelle que Marguerite Gérard a réellement existé, qu'elle était effectivement apprentie peintre, situation extrêmement rare pour une femme et dont elle a pu bénéficier grâce à son beau-frère Jean-Honoré Fragonard.

Une aventure captivante avec juste ce qu'il faut de suspense mêlé aux grands préparatifs d'un mariage royal !

Série : Elisabeth princesse à Versailles