L'Echo de la révolte

Période historique : Epoque Moderne Période historique L'Echo de la révolte Les révoltes populaires

Type de document : Roman

Auteur : GUILLET Fabrice

Editeur : Le Lamantin

Année d'édition : 2018

A partir de 14 ans.

ISBN : 979-10-92271-39-3

Prix : 14,00 €

L'Echo de la révolte
Achetez L'Echo de la révolte moins cher  Decitre

Résumé

En avril 1793, des recrutements ont lieu dans toute la France pour renforcer les effectifs de l'armée et combattre contre les ennemis du pays qui en veulent à la France d'avoir tué son roi. Dans le petit village de Segré, Jean Charbonnier est tiré au sort. Âgé de 18 ans, il ferait pourtant un piètre soldat. Il vit dans son monde, ne parle pas aux autres, n'aime pas qu'on le touche. Son père décide de prendre sa place. Mais le garçon est éprouvé par cette décision et s'enfuit de chez lui pour retrouver son père. Sa jeune sœur Louise le rattrape à Angers. Là, ils font la connaissance de personnages importants qui leur confient une mission en échange du retour de leur père. Paul et Louise doivent partir pour Nantes mais sont arrêtés par des royalistes. Leur périple est semé de nombreuses embûches. Parviendront-ils à délivrer leur message ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis L'Echo de la révolte
Ce n'est pas un hasard si Fabrice Guillet place l'intrigue de son premier roman pour ados sur les terres de la Vendée. Ce récit qui se déroule en 1793, pendant la Révolution française, après l'exécution du roi Louis XVI, lui permet d'explorer l'histoire et les lieux où ont vécu ses ancêtres.

Et ici, les deux héros principaux du roman, Louise et son frère aîné Paul, se retrouvent mêlés bien malgré eux à l'opposition entre royalistes et partisans de la toute jeune République, appelée la révolte vendéenne qui s'est déroulée entre 1793 et 1795 et qui est totalement oubliée de la littérature jeunesse. Considérés comme des espions, tantôt par les uns, tantôt par les autres, il leur arrive un certain nombre de mésaventures et autres rebondissements, eux qui voulaient seulement que leur père revienne à la maison.

Le récit est très dense au niveau de l'écriture ; Fabrice Guillet a fait le choix de bien restituer la réalité historique et décrit donc chaque situation pour suivre au plus près tout ce qui arrive aux deux adolescents. Ça peut paraître un peu long à certains passages mais chaque nouveau rebondissement vient relancer le récit. Malgré l'époque lointaine, on se sent proche de Louise et Paul. La jeune fille fait preuve d'un courage impressionnant, alors que son frère est d'un remarquable soutien grâce à ses facultés pourtant bien cachées. Le dernier tiers du roman est lui beaucoup plus rythmé alors que le pire est peut-être atteint pour eux deux.

Personnages fictifs et personnages historiques se côtoient pour les besoins de l'intrigue et pour mieux comprendre le contexte de cette année si importante. Vus à travers les yeux de Louise, ces événements nous montrent l'ampleur de cette guerre civile qui a secoué le pays et ravagé les terres vendéennes pendant plusieurs années.