Archives par mot-clé : seconde guerre mondiale

Dix battements de cœur de Naïma Murail Zimmermann

Naïma Murail Zimmermann est surtout connue pour ses romans fantastiques à destination du public adolescent.

Avec Dix battements de cœur, elle investit un autre genre littéraire, le roman historique. Mais rassurez-vous, la part fantastique n’est jamais bien loin et est aussi partie intégrante de ce livre. L’intrigue se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale à Londres, en plein Blitz (période de bombardements intensifs de l’aviation allemande sur la capitale britannique). L’autrice a imaginé l’histoire de deux familles qui sont liées par un contrat très particulier…

Un roman plein de suspense, d’émotions et historiquement bien documenté. Aux éditions l’école des loisirs, collection Médium.

Dans la toile du passé d’Anouk Bloch-Henry

Un énième roman sur la Seconde Guerre mondiale et la Shoah ? Non, même si chacun apporte sa pierre à l’édifice et qu’il restera important de transmettre aux jeunes générations les horreurs de cette époque pour que cela ne se reproduise jamais.
Dans la toile du passé d’Anouk Bloch-Henry fait partie de la collection Court métrage aux éditions Oskar.

Dans ce roman d’à peine 80 pages, il est question de la transmission de la mémoire entre générations, et notamment lorsqu’il s’agit d’horreurs, de traumatismes vécus et qui ont pu être transmis génétiquement à ses descendants. Un sujet de réflexion, un sujet d’actualité qu’Anouk Bloch-Henry aborde entre réel et fantastique.

Dans la gueule du loup de Michael Morpurgo

Dans la gueule du loup est l’un des derniers romans de Michael Morpurgo, aux éditions Gallimard jeunesse. Et c’est sans doute son roman le plus intimiste. Avec beaucoup de pudeur, il nous livre l’histoire de ses deux oncles, Francis et Pieter qui ont choisi des chemins opposés pendant la Seconde Guerre mondiale.

Un roman magnifiquement servi par les illustrations en noir et blanc de Barroux.

Oradour sur Glane : un village si tranquille

Historienne et chercheuse à la Fondation pour la mémoire de la Déportation, Vanina Brière retrace le massacre de la population du petit village d’Oradour-sur-Glane par les SS le 10 juin 1944. Un roman basé sur des faits authentiques et qui s’appuie sur des archives et les témoignages de Robert Hébras, un des rares survivants du massacre et Albert Valade, qui a assisté de loin aux terribles événements. Oradour sur Glane : un village si tranquille, aux éditions Oskar, collection Histoire et société.

Histoire Junior n° 77 – septembre 2018

La rentrée a sonné également pour Histoire Junior ! Et le dossier de ce mois de septembre est consacré à la Résistance au nazisme. Un bel hommage aux héros et héroïnes, connus ou anonymes, qui ont œuvré jour et nuit pour faire reculer le nazisme en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Pages 14 à 23. Vous trouverez de quoi compléter ce dossier par des lectures d’albums, romans et documentaires sur le sujet dans la rubrique Seconde Guerre mondiale – Résistance sur Histoire d’en Lire.

Vous voulez une anecdote ? Figurez-vous qu’en Égypte ancienne, les ouvriers s’étaient déjà mis en grève ! Page 11. Un événement que retrace Viviane Koenig dans le roman Une grève chez pharaon ?

Surcouf est l’un des plus célèbres corsaires français. Il avait aussi de la répartie !N’est-ce pas lui qui a dit « Chacun se bat pour ce qui lui manque ! » Pages 12-13. Vous pourrez retrouver Surcouf dans le roman Surcouf et les brigands de Saint-Malo de Renée Bonneau.

Ça s’est passé le 8 septembre 1303 : au début du XIVe siècle, le pape est visé par un attentat, qui échoue fort heureusement. Clovis enquête pour faire la lumière sur cette affaire. Pages 24-25.

Artémisia Gentileschi est un nom qui ne vous dit peut-être pas grand chose. Et pourtant, elle est une artiste peintre italienne du début du XVIIe siècle et est très influencée par Le Caravage. Portrait d’une femme pionnière. Pages 30-31.

ICONEM est une start-up qui s’active chaque jour pour protéger le patrimoine en danger. Clovis et Clio ont rencontré le chargé de communication de l’entreprise pour en savoir plus sur ce plan de préservation. Pages 32 à 37.

Dans l’Histo’animaux, rencontre avec Jappeloup, un petit cheval noir devenu un très grand champion de saut d’obstacles. Pages 38-39.

Tout le monde connaît la tour Eiffel, du nom de son célèbre créateur. Mais cet homme de génie a construit bien d’autres monuments. Portrait d’un ingénieur au nom immortel. Pages 40 à 43.  En complément, je vous recommande les titres L’Exploit de Gustave Eiffel d’Hélène Montardre et Léon, sur le chantier de la tour Eiffel : journal d’un ouvrier, 1888-1889 de Dominique Joly.

Nouveauté : Fil de fer de Martine Pouchain

L’exode de 1940 est très rarement abordé dans la littérature jeunesse alors qu’il existe de nombreux romans sur cette période. Dans Fil de fer, aux éditions Flammarion jeunesse, Martine Pouchain revient sur cette fuite massive de la population française suite à l’armistice demandée par Pétain en juin 1940 et qui entraîne l’occupation d’une grande partie du pays par l’Allemagne nazie.

Gabrielle, la narratrice du roman, offre un récit totalement décalé par rapport à ce qu’on a l’habitude de lire sur le sujet. Même si le thème est grave, le style est lui léger. Ça surprend mais c’est convainquant ! A lire à partir de 10 ans.

Nouveauté : Roslend (t.2) : Trisanglad de Nathalie Somers

Roslend est la première uchronie de Nathalie Somers, aux éditions Didier Jeunesse. Moi qui ne suis pourtant pas fan du mélange Histoire / fantastique, je suis pleinement entrée dans ce récit parallèle entre deux mondes : l’Ego Monde et l’Alter Monde. Tout se passe pendant la Seconde Guerre mondiale. Malgré lui, Lucan va devenir un acteur essentiel des conflits qui se déroulent en même temps en Europe et dans l’Alter Monde.

C’est vif, il y a de l’action, de l’aventure, de nombreux rebondissements, de l’amitié et un brin d’amour. Trisanglad, le second tome de cette série vient de paraître le 2 novembre. Nous retrouvons Lucan et son amie Catriona dans des aventures toujours très impressionnantes et pleine de suspense !

Une série pour les lecteurs à partir de 13 ans.

Histoire Junior n° 44 – septembre 2015

histoire junior 44

Histoire Junior n° 44 – septembre 2015

 

Il y a 70 ans, le 8 mai 1945, la Seconde Guerre mondiale prenait fin en Europe. Ce conflit a mobilisé la plupart des pays du monde répartis en deux grands camps : les Alliés et l’Axe. Les pertes humaines, civiles et militaires, ont été considérables, notamment avec la « solution finale » mise en place par les Nazis pour exterminer les populations juives, tsiganes, les anti-allemands… Dans un dossier de 10 pages, Clovis, Clio, Histor et Prof’ retracent les étapes importantes, entre 1939 et 1945 : causes, avancées de l’Axe, guerre des civils, tournant de 1942, fin de la guerre. Pages 16 à 29.

 Sur le thème de la Seconde Guerre mondiale, les livres jeunesse sont nombreux. Histoire d’en Lire vous propose trois sélections sur la Seconde Guerre mondiale, la Résistance et la Shoah.

 

Connaissez-vous Frédégonde, reine du VIe siècle ? Personnellement, je l’ai découverte grâce à Histoire Junior et à l’anecdote qui est rapportée. Simple suivante de la reine, elle parvient à s’attirer les faveurs du roi, devient sa maîtresse et fait répudier la reine ! Sauf qu’il lui préfère encore une autre femme pour reine et Frédégonde se venge par jalousie ! Pages 12-13.

 

La bataille de Marignan s’est déroulée les 13 et 14 septembre 1515, il y a donc tout juste 500 ans. Grâce à leurs alliés Vénitiens, les armées du roi François Ier remportent la victoire de Marignan, en Italie. Ce premier succès permet au roi d’étendre son autorité au-delà des Alpes. Pages 30-31.

 

Charlotte Corday est restée tristement célèbre dans l’Histoire pour avoir assassiné le révolutionnaire Marat, en juillet 1793. Mais qui est cette femme ? Quel est son passé ? Pourquoi en est-elle venue à commettre cet acte ? A-t-elle agi seule ? Clovis et Clio répondent à toutes ces questions en dressant le portrait de la plus célèbre meurtrière de la Révolution française. Pages 32 à 37.

 

Au sommaire également :
– Histoire d’en rire : Charlotte n’aime pas les fraises, de Gilbert Bouchard, p. 2
– Méli-mélo d’histoire, la sélection d’expos, p. 4-5
– Méli-mélo d’histoire, au rayon livres, p. 6-8
– Histo’animaux : Pal, la véritable histoire de Lassie chien fidèle, p. 14-15
– Une grande invention : la brosse à dents, p. 38-39
– BD : La Malbête – Tome 1, épisode 3/11, p. 40-43
– Histoire de lire : La Reine Margot, de Gédéon Tallemant des Réaux, p. 46.

 

Bonne lecture !

Commémoration du 6 août 1945

Aujourd’hui se déroulent les commémorations des 70 ans des bombes d’Hiroshima (6 août 1945) et de Nagasaki (9 août 1945).

 

Alors que la guerre est terminée sur le front occidental depuis le 8 mai 1945, elle se poursuit entre les Etats-Unis et le Japon qui représenterait toujours une menace aux yeux des Américains. Pour frapper très fort, les Etats-Unis décident d’utiliser l’arme atomique qu’ils viennent de finaliser. Les destructions et les pertes humaines sont considérables. Les conséquences de ces bombes atomiques sont désastreuses sur les populations survivantes et la nature, et ce, sur plusieurs générations.

 

Alors que les livres jeunesse sur la Seconde Guerre mondiale sont nombreux, peu abordent les bombes atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki. Mais, je vous en conseillerais trois sur ce thème.

 

Tout d’abord, deux albums :

Pika, l'éclair d'Hiroshima  Pika, l’éclair d’Hiroshima de Toshi Maruki, publié aux éditions Actes Sud Junior en 2005. En ce 6 août 1945, Petite Mi, 7 ans, et ses parents sont attablés. Et à 8h15, un immense bruit « Pikaaaaa » se fait entendre, accompagné d’une énorme déflagration. Les Etats-Unis viennent de lâcher la première bombe atomique « little boy ». Les morts se comptent par milliers, les survivants sont brûlés, décharnés. Trois jours plus tard, une autre bombe frappe la ville de Nagasaki.

 

Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune d’Alain Serres, illustré par Zaü, aux éditions Rue du monde, en 2005. Yoko rend visite à sa grand-tante Tsukyo à l’hôpital psychiatrique. Après lui avoir offert le cadeau qu’elle lui avait préparé, la fillette lui demande comment s’est passée la journée du 6 août 1945 dans la ville d’Hiroshima. Tsukyo avait 9 ans à cette date. Mais cette dernière feint de ne pas se souvenir et détourne le récit que voudrait entendre sa petite-nièce.

 

Et un roman à partir de 12 ans :

Le Fil à recoudre les âmes Le Fil à recoudre les âmes de Jean-Jacques Greif, paru aux éditions L’Ecole des loisirs en 2012. Kenichiro Kashimura est un jeune Américain de 13 ans, en 1942. Bien que son nom ait une consonance japonaise, il ne connaît rien de ce pays. Il est né à Los Angeles, et après l’attaque de Pearl Harbor par les Japonais, le 7 décembre 1941, il devient un « Jap », un étranger, même pour ses copains de classe. A partir de là, Kenichiro, sa mère et sa petite sœur se retrouvent dans un « camp de réinstallation » au milieu du désert. Des milliers de Japonais sont parqués là, les autorités américaines les prenant pour des espions potentiels. Officiellement, ils sont des résidents. Kenichiro raconte tout cela dans les lettres qu’il adresse à Mrs Moore, son ancien professeur d’anglais. Et puis, sa famille est renvoyée au Japon en échange de prisonniers américains, lui découvre complètement cette culture. Dans son nouvel établissement japonais, Ken rencontre Yuriko, une fille de son âge. Tout deux sympathisent et puis avec la guerre, ils se perdent de vue. Yuriko et sa mère vivent à Hiroshima, la ville sur laquelle tombe une bombe atomique le 6 août 1945.

 

Trois livres de qualité pour se souvenir de cette population profondément meurtrie sur des générations.

Evénement : Commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale

70anssecondeguerremondiale

 

8 mai 1945 – 8 mai 2015 : Il y a 70 ans, la Seconde Guerre mondiale se terminait, laissant derrière elle des destructions considérables et des millions de victimes militaires et civiles.

 

La littérature jeunesse est foisonnante sur ce sujet, entre albums, bandes dessinées, documentaires, romans, témoignages.

Pour commémorer les 70 ans de la fin du second conflit mondial, Histoire d’en Lire mettra en avant, chaque jour, un livre sur ce sujet. Le choix a été difficile mais vous pouvez retrouver en permanence les sélections complètes sur le site :
La Seconde Guerre mondiale
La Résistance
La Shoah.

 

En complément de ces sélections, je vous invite à consulter des listes de livres établies par des lecteurs sur le site Babelio : La 2e guerre mondiale en jeunesse et ado ; La Seconde guerre mondiale pour les jeunes.

Des livres pour mieux comprendre et se souvenir.

Bonnes lectures.