Archives par mot-clé : Napoléon Ier

Napoléon 1er de Philippe Brochard et Florent Chavouet

Avec Napoléon 1er, l’historien Philippe Brochard a écrit son 5ème titre pour la collection Grandes images de l’Histoire, aux éditions l’école des loisirs.

Ce docu-fiction d’à peine 31 pages revient sur l’ascension et la chute de Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon 1er, empereur de France en 1804. Une date par double page pour connaître les étapes marquantes de cet homme et notamment ses principaux faits d’armes réussis ou ayant échoué.

Un livre illustré avec modernité par Florent Chavouet.

Histoire Junior n° 75 – juin 2018

Hannibal, le célèbre général carthaginois qui a traversé les Alpes avec des éléphants  a considérablement marqué l’histoire de l’Antiquité romaine. Le dossier du mois de juin commence par les jeunes années d’Hannibal et développe les conquêtes successives de celui qui est devenu commandant en chef de l’armée carthaginoise à seulement 25 ans ! Il part alors à l’assaut de Rome, l’ennemie jurée de Carthage. Pages 14 à 23. Un sujet introduit avec beaucoup d’humour par Gilbert Bouchard avec la planche de BD Histoire d’en rire en page 2. En complément, je vous recommande le roman Tumulte à Rome d’Odile Weulersse sur le conflit entre Rome et Hannibal.

Après cela, revenons aux découvertes récentes et celle exceptionnelle d’archéologues de l’Inrap qui ont retrouvé des outils néandertaliens sur le site d’Aranbaltza, en pays basque espagnol. Page 7.

Voici une anecdote intéressante. Vous le savez, le Débarquement en Normandie a eu lieu le 6 juin 1944. Mais saviez-vous que pour tromper l’ennemi allemand, les Alliés avaient parachuté la veille des centaines de poupées depuis le ciel de Normandie ? De quoi occuper les Allemands à fouiller à la recherche de ces faux soldats américains, plutôt que d’être plus nombreux sur les plages du débarquement. Page 11.

Un peu d’Histo’art pour continuer. En 1878, Jean-Léon Gérôme peint le tableau Réception de Condé à Versailles, représentant la réception du Grand Condé, à Versailles, par Louis XIV, en 1674. Présentation de l’œuvre, du contexte historique et de la scène. Pages 12-13.

Plein feux sur le coq, notre symbole national non-officiel, à travers l’exposition « Coq ! » proposée par le MuséoParc Alésia, du 28 avril au 30 novembre 2018. De quoi comprendre pourquoi et comment le coq a été adopté par les Français. Pages 24-25.

Petit intermède BD avec un nouvel épisode de L’histoire sur un plateau, là aussi sur le personnage d’Hannibal et son passage des Alpes avec les éléphants. Pages 26-29.

Parmi les femmes pionnières, je veux Claire Gibault, cheffe d’orchestre, un métier pourtant très masculin. Toute jeune, elle se bat sans relâche pour se faire admettre dans ce milieu d’hommes. Rencontre avec une femme engagée. Pages 30-31.

Et si on partait faire une petite balade ? Histoire Junior nous propose une journée de visite à Sens, charmante ville de Bourgogne. Suivons Clio et Clovis dans cette ville au passé historique très riche et n’oublions pas de tout noter dans un carnet de voyage ! Pages 32-35.

Le zoom, ce mois-ci, sera pour la reine Victoria, l’arrière-arrière-grand-mère de l’actuelle reine d’Angleterre, Elizabeth II. Portrait d’une personnalité très forte et d’une femme très active. Pages 36-41.

Contraint d’abdiquer, Napoléon Ier prononce l’un de ses plus célèbres discours le 20 avril 1814 : ses adieux à la Garde impériale qui l’a si fidèlement servi. Pages 42-43.

La princesse russe Anastasia a beaucoup fait parler d’elle. Cette jeune femme était-elle réellement princesse ou a-t-elle donné une fausse identité ? Clovis et Clio ont enquêté et ont découvert une drôle de rumeur. Pages 44-45.

Et on termine par une Histoire de lire, l’extrait du livre Enfances célèbres « Il sera fait connétable » de Louise Colet, paru en 1862.

Bonne lecture !

 

 

Histoire Junior n° 72 – mars 2018

Napoléon Ier, empereur des Français, de 1804 à 1815 a très largement marqué l’histoire de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Dès son plus jeune âge, Napoléon montre certaines aptitudes au commandement. Il gravit les échelons très vite. Clovis et Clio ont préparé un dossier riche en images sur la grande épopée de Napoléon Ier, introduite en début de magazine par une planche de BD humoristique de Gilbert Bouchard, Une main de fer. Dossier pages 12 à 21. En complément, je vous recommande la sélection de fictions et documentaires jeunesse proposée sur Histoire d’en Lire.

Parmi les découvertes récentes de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), retenons les quelques 400 sépultures trouvées dans un champ en Meuse et qui remontent à la Grande Guerre. Page 7.

Vous connaissez l’anecdote de la sardine qui a bouché le port de Marseille ? En fait, cette histoire remonte à 1780 alors qu’un navire français, le Sartine, a subi plusieurs mésaventures depuis l’île Maurice jusqu’à son port de destination, Marseille. Page 9.

Clovis a mené l’enquête au sujet de l’armée enterrée de l’empereur Qin. Un monument considéré comme « la 8ème merveille du monde ». Pages 22-23.

Et que diriez-vous d’une petite journée à Amboise ? Clovis et Clio ont rédigé leur carnet de visite avec des descriptifs et de très belles photos de la ville royale. Pages 24-27.

Avez-vous déjà rencontré un clown passionné d’histoire ? Oui oui, ça existe ! Alexandre Letondeur est auteur et clown et il donne des représentations de son spectacle Le petit poilu illustré. Quand le rire permet de transmettre des messages très sérieux, même sur la Grande Guerre. Pages 28-31.

Place ensuite à la présentation d’une grande invention : le savon. Il est difficile de dater l’invention du savon mais on sait que les plus anciennes recettes connues remontent à l’Antiquité, du côté de l’Orient. Pages 32-33.

Et dans la vie quotidienne, depuis quand mange-t-on le dessert après le plat ? Ce qui est une habitude pour nous aujourd’hui ne l’a pas toujours été. C’est une tradition russe qui est venue modifier notre « service à la française ». Pages 34-35.

Connaissez-vous Hildegarde de Bingen ? Cette femme aux multiples talents a vécu au Moyen Age. Elle était une religieuse allemande qui n’hésitait pas à s’adresser aux personnages les plus influents de son époque. Portrait, pages 36-41.

Place ensuite à un nouvel épisode de la bande-dessinée L’Histoire sur un plateau, sur la musique du Moyen Age. Pages 42-45.

Pour terminer, découvrez Le général Marmite dans la rubrique Histoire de lire. Un texte extrait des Lettres à Delphine. Correspondance (1907-1915) de Louis Pergaud. Page 46.

Bonne lecture !