Archives par mot-clé : napoléon bonaparte

Ça s’est passé le 26 février 1815

Après avoir abdiqué le 6 avril 1814, Napoléon est exilé sur l’île d’Elbe, un territoire situé entre la Corse et la Toscane.

Alors que Louis XVIII a repris le trône de France, Napoléon prépare secrètement son retour. Après 299 jours passés sur l’île d’Elbe, Napoléon la quitte, à bord de l’Inconstant.

En littérature jeunesse, Anne-Sophie Silvestre a adapté cet événement et raconte surtout le retour de l’Empereur en France, à partir d’une histoire vraie : La Sentinelle de l’Empereur, aux éditions Flammarion jeunesse.

Sur le plan artistique, c’est le peintre Joseph Beaume qui a immortalisé cet instant sur la toile ci-dessous, Napoléon Ier quittant l’île d’Elbe. 26 février 1815.




Okapi n° 1081 – janvier 2019

En couverture et en dossier d’Okapi, rencontrez l’incroyable famille Bonaparte. Une famille et une vie dignes d’un feuilleton ! De son enfance corse à son exil sur l’île de Sainte-Hélène, Okapi apporte des témoignages de la famille de l’Empereur. Des encarts informatifs accompagnés d’illustrations décalés pour revenir sur les grands moments de sa vie. Pages 10 à 15.

En complément, je vous recommande l’album documentaire Napoléon Ier de Philippe Brochard.

Napoléon 1er de Philippe Brochard et Florent Chavouet

Avec Napoléon 1er, l’historien Philippe Brochard a écrit son 5ème titre pour la collection Grandes images de l’Histoire, aux éditions l’école des loisirs.

Ce docu-fiction d’à peine 31 pages revient sur l’ascension et la chute de Napoléon Bonaparte, devenu Napoléon 1er, empereur de France en 1804. Une date par double page pour connaître les étapes marquantes de cet homme et notamment ses principaux faits d’armes réussis ou ayant échoué.

Un livre illustré avec modernité par Florent Chavouet.

Histoire Junior n° 72 – mars 2018

Napoléon Ier, empereur des Français, de 1804 à 1815 a très largement marqué l’histoire de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Dès son plus jeune âge, Napoléon montre certaines aptitudes au commandement. Il gravit les échelons très vite. Clovis et Clio ont préparé un dossier riche en images sur la grande épopée de Napoléon Ier, introduite en début de magazine par une planche de BD humoristique de Gilbert Bouchard, Une main de fer. Dossier pages 12 à 21. En complément, je vous recommande la sélection de fictions et documentaires jeunesse proposée sur Histoire d’en Lire.

Parmi les découvertes récentes de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives), retenons les quelques 400 sépultures trouvées dans un champ en Meuse et qui remontent à la Grande Guerre. Page 7.

Vous connaissez l’anecdote de la sardine qui a bouché le port de Marseille ? En fait, cette histoire remonte à 1780 alors qu’un navire français, le Sartine, a subi plusieurs mésaventures depuis l’île Maurice jusqu’à son port de destination, Marseille. Page 9.

Clovis a mené l’enquête au sujet de l’armée enterrée de l’empereur Qin. Un monument considéré comme « la 8ème merveille du monde ». Pages 22-23.

Et que diriez-vous d’une petite journée à Amboise ? Clovis et Clio ont rédigé leur carnet de visite avec des descriptifs et de très belles photos de la ville royale. Pages 24-27.

Avez-vous déjà rencontré un clown passionné d’histoire ? Oui oui, ça existe ! Alexandre Letondeur est auteur et clown et il donne des représentations de son spectacle Le petit poilu illustré. Quand le rire permet de transmettre des messages très sérieux, même sur la Grande Guerre. Pages 28-31.

Place ensuite à la présentation d’une grande invention : le savon. Il est difficile de dater l’invention du savon mais on sait que les plus anciennes recettes connues remontent à l’Antiquité, du côté de l’Orient. Pages 32-33.

Et dans la vie quotidienne, depuis quand mange-t-on le dessert après le plat ? Ce qui est une habitude pour nous aujourd’hui ne l’a pas toujours été. C’est une tradition russe qui est venue modifier notre « service à la française ». Pages 34-35.

Connaissez-vous Hildegarde de Bingen ? Cette femme aux multiples talents a vécu au Moyen Age. Elle était une religieuse allemande qui n’hésitait pas à s’adresser aux personnages les plus influents de son époque. Portrait, pages 36-41.

Place ensuite à un nouvel épisode de la bande-dessinée L’Histoire sur un plateau, sur la musique du Moyen Age. Pages 42-45.

Pour terminer, découvrez Le général Marmite dans la rubrique Histoire de lire. Un texte extrait des Lettres à Delphine. Correspondance (1907-1915) de Louis Pergaud. Page 46.

Bonne lecture !

Histoire junior n°60 – février 2017

histoire junior 60

Histoire Junior n° 60 – février 2017

 

Sur le plan international, l’Empire napoléonien a été marqué par de nombreuses batailles. La victoire est au rendez-vous jusqu’en 1809. Outre la stratégie militaire de Napoléon Bonaparte, ces succès ont été possible grâce à la Grande Armée. Le dossier du mois vous présente la meilleure armée d’Europe. Pages 12 à 25.

 

Ce mois-ci, la rubrique Rois et reines dresse le portrait de Marie Stuart, reine d’Ecosse et de France. Reine à deux reprises, mariée par trois fois et exécutée sur ordre de sa cousine le 8 février 1587, elle a incontestablement marqué l’histoire de l’Ecosse, de la France et de l’Angleterre. Page 11.

Sur ce sujet, je vous recommande deux fictions jeunesse : Marie Stuart, reine d’Ecosse à la Cour de France, 1553-1554 de Kathryn Lasky et Marie Stuart : une reine entre deux royaumes de Christine Féret-Fleury.

 

Nous savons déjà qu’au Moyen Age, les sorcières étaient traquées par l’Inquisition et souvent condamnées au bûcher. La folie des hommes de cette période ne s’arrêtait pas là. Les animaux aussi étaient jugés en procès pour des crimes commis envers les hommes ! Des archives ont permis de retracer des dizaines de procès de ce type et de nous expliquer leur déroulement. Pages 26 à 29.

 

Savez-vous qui est Ibn Sina, plus connu sous le nom d’Avicenne ? Grâce au portrait réalisé par Clovis et Clio, j’ai appris que cet homme était l’un des plus grands savants du Moyen Age et qu’il était surnommé « le père de la médecine moderne » ou encore « le prince des philosophes ». Pages 32 à 37.

 

Jusqu’au 12 novembre 2017, le musée du Quai Branly, à Paris, accueille l’exposition « L’Afrique des routes » qui retrace l’histoire de l’Afrique, bien avant que les Européens n’y arrivent au XVe siècle. Contrairement aux idées reçues, ce continent a toujours été très ouvert et les Africains ont beaucoup circulé grâce aux nombreuses routes qui le traversent. Pages 38-39.

 

Au sommaire également :

  • Méli-mélo d’Histoire : sélections d’expositions, de sites, de films et de livres, pages 4 à 7
  • Ca s’est passé le : 14 février 842, Les serments de Strasbourg, pages 30-31
  • Un métier oublié : Le canut, pages 40-41
  • Bande-dessinée : L’Histoire sur un plateau, pages 42 à 45
  • Histoire de lire : Un tremblement de terre historique, extrait de Candide ou l’Optimisme, chapitre V, de Voltaire, page 46.