Archives par mot-clé : marie-antoinette

Marie-Antoinette et ses sœurs (t.1) d’Anne-Marie Desplat-Duc

Anne-Marie Desplat-Duc n’abandonne pas le règne du Roi-Soleil et vient cette fois, s’intéresser à Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, tant détestée par le peuple français. Mais ce n’est pas la reine de France qui est le personnage principal de cette nouvelle série, ce n’est encore que Maria-Antonia, la fillette de 5 ans, dernière née du couple impérial autrichien, qui grandit auprès de sa famille composée de 14 autres frères et sœurs.

Marie-Antoinette et ses sœurs est une série qui va mettre l’accent sur l’enfance de celle qui deviendra bien plus tard reine de France. Une série pour voir évoluer la fillette dans son environnement familial, son éducation, sa préparation à devenir un jour souveraine en Europe.

Premiers secrets est le premier titre avec en toile de fond permanente le mariage du frère d’Antonia avec Isabelle de Bourbon-Parme le 6 octobre 1760.

Un roman aux éditions Flammarion jeunesse.

BD XVIIIe siècle : Marie-Antoinette, la jeunesse d’une reine de Fuyumi Soryo

La mangaka japonaise Fuyumi Soryo s’empare de notre Histoire de France et retrace les premiers mois sur le sol français de la dauphine Marie-Antoinette qui épouse, le 16 mai 1770, Louis-Auguste, futur Louis XVI.

Un one shot d’une grande finesse, d’une grande minutie dans les dessins du château de Versailles et des costumes de l’époque. Grâce à ses rencontres avec des spécialistes du château de Versailles et une documentation fournie, Fuyumi Soryo retrace au plus près le contexte historique et les premiers pas de la future reine de France. Un manga publié par les éditions Glénat avec le Château de Versailles.

Histoire junior n° 67 – octobre 2017

Il y a 500 ans, le 31 octobre 1517, un jeune prêtre, Martin Luther, placarde des affiches sur les murs de l’église du château de Wittenberg, en Allemagne. Il y critique violemment le pape et l’église catholique. S’enclenche alors une grande révolution religieuse opposant les catholiques et les protestants réunis autour du personnage de Martin Luther. Voilà le dossier du mois chez Histoire Junior. Clovis et Clio dressent le portrait de ce prêtre pas comme les autres et développent le principe de la Réforme protestante qui ébranle le monde chrétien. Pages 14 à 23.

Et page 2, le dessinateur Gilbert Bouchard tourne en dérision le sujet de ce grand dossier avec une planche de bande-dessinée sur l’enfer ou le paradis dans la religion chrétienne.

On poursuit avec une rumeur plutôt étonnante. Il paraîtrait qu’il y aurait des crocodiles dans les égouts ! Clovis et Clio ont enquêté pour connaître le fin mot de cette histoire ! Page 11.

Direction ensuite Le Pecq ! Vous ne connaissez pas ? Cette petite ville du département des Yvelines a accueilli la toute première gare de voyageurs, à partir de 1837. Et des archéologues de l’INRAP viennent de la redécouvrir. Embarquement pour savoir à quoi elle ressemblait, combien de temps a-t-elle été utilisée, quels objets ont pu être retrouvés. Page 13.

Place à l’art maintenant grâce à la rubrique Histo’art qui nous présente la Victoire de Samothrace, une célèbre sculpture en marbre blanc, réalisée vers 200 avant J.-C. et retrouvée par un archéologue en avril 1863. Pages 28-29.

Marie-Antoinette a fait couler beaucoup d’encre lorsqu’elle a été reine de France au XVIIIe siècle. Ici, Clovis et Clio s’intéressent au scandale qui a secoué le royaume de France sous le règne de Louis XVI : l’incroyable affaire du collier de la reine. Pages 30 à 35.

 On termine avec une découverte, celle de l’Empire du Mali. Les pays d’Afrique disposent de moins de sources écrites que l’Occident pour retracer leur histoire. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne s’est rien passé, bien au contraire ! Direction donc le Mali pour savoir comment ont vécu ses habitants aux XIIIe et XIVe siècles. Pages 38 à 43.

Vous retrouverez aussi tout au long du magazine des BD, des jeux, une sélection d’expositions et lectures autour de l’Histoire.

Les Roses de Trianon d’Annie Jay

Les Roses de Trianon   Pour celles et ceux qui ont aimé Elisabeth, princesse à Versailles, je ne peux que vous recommander la lecture de la série Les Roses de Trianon, écrite également par Annie Jay, et publiée cette fois-ci aux éditions Bayard jeunesse.

 

Les personnages évoluent aussi sous le règne de Louis XVI. Nous suivons Marie-Antoinette et plusieurs autres proches ayant réellement existé, à côté de personnages fictifs qui seront au cœur des différentes intrigues imaginées. Je dirais d’ailleurs que le rapport histoire / fiction est très équilibré, et les romans n’en sont que plus passionnants.

 

En 1780, l’année à laquelle débute la série, Louis XVI est roi de France depuis déjà six ans. Marie-Antoinette, venue d’Autriche, est déjà bien décriée par la population et une partie des courtisans. Elle aime s’amuser, faire du théâtre, recevoir ses amis dans son espace privé à Trianon, tout ce qui est contraire à l’Etiquette. Malgré cela, cette série nous présente une reine désireuse de vivre tout simplement, de profiter de chaque instant, elle qui a dû se séparer de sa famille pour venir vivre en France. Mais Versailles est lieu de complots, d’intrigues qu’il faut sans cesse déjouer. C’est là qu’intervient un duo de personnages imaginé par l’auteur, Roselys d’Angemont et Etienne de Valsens. Après s’être rencontré lors d’un duel les opposant, ils se rapprochent les besoins des enquêtes, et très vite, les sentiments font le reste. La reine Marie-Antoinette peut compter sur leur efficacité et leur discrétion pour remplir des missions très importantes. Et là, l’action et l’aventure sont pleinement au rendez-vous ! Je peux vous assurer qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Histoire Junior n° 36 – décembre 2014

histoire junior 36

Histoire Junior n° 36 – décembre 2014

Marie-Antoinette a été une reine très controversée. Adulée ou détestée, son nom est resté gravé dans l’Histoire. Elle est la dernière reine de France, morte sur l’échafaud le 16 octobre 1793. Clovis et Clio retracent le destin incroyable de Marie-Antoinette, de ses origines viennoises à son attitude pendant la Révolution, en passent par son goût pour le faste, la mode. Pages 16 à 27. Et n’oubliez pas non plus la lecture de la petite planche de BD humoristique Concours de coiffures à pouf de Gilbert Bouchard, en page 2.

Pour la découvrir à travers des fictions historiques jeunesse, je vous recommande l’excellente trilogie Marie-Antoinette d’Anne-Sophie Silvestre. Mais aussi Marie-Antoinette, princesse autrichienne à Versailles, 1769-1771 de Kathryn Lasky ; la série Les Roses de Trianon d’Annie Jay ; Marie-Antoinette à fleur de peau d’Eric Simard.

 

Pour clore la rubrique spéciale Centenaire de la Grande Guerre, Clovis et Clio, reviennent sur 1918, l’année de la victoire. L’entrée en guerre des Américains est bien sûr décisive. Mais la paix obtenue sera-t-elle durable ? Pages 12-13.

A lire sur ce sujet : Un Frère d’Amérique : 1917-1919 de Philippe Barbeau et Christian Couty aux éditions Nathan ; Camarades de Catherine Cuenca ; 11 novembre de Paul Dowswell aux éditions Naïve ; Mort pour rien ? : 11 novembre 1918 de Guy Jimenès aux éditions Oskar.

 
A travers la rubrique Découverte, nous observons l’évolution de la médecine à travers les siècles, de l’Antiquité à nos jours, p.  28-31.

Là encore la littérature jeunesse propose d’excellentes fictions sur ce sujet : Les Poisons de Rome de Béatrice Nicodème (Antiquité) ; Un Tour du monde au Moyen Age de Laurence Quentin et Catherine Reisser (Moyen Age) ; L’Aiguille empoisonnée d’Annie Jay (XVIIe siècle) ; Les Poisons de Versailles de Guillemette Resplandy-Taï (XVIIe siècle) ; enigmae.com : Le secret de l’anesthésiste d’Anne Bernard-Lenoir ;  Le Choix d’Adélie de Catherine Cuenca (XXe siècle).

 

Au sommaire également :
– Vie quotidienne : Voyager au Moyen Age, p. 8-9
– Histoire d’une fête : Hanoukka, p. 10-11
– Un monument dans l’Histoire : L’Arc de Triomphe, p. 32-33
– BD : Les Godillots, p. 34-37
– Histoire de lire : Une nuit de Noël sous la Terreur, p. 38.

Bonne lecture !