Ça s’est passé le 18 mars 1871

Le 18 mars 1871 marque le début d’une insurrection populaire qui va durer jusqu’au 27 mai 1871. Une période d’émeutes et de révoltes qui va prendre le nom de Commune de Paris.

Événement majeur de l’histoire de Paris au XIXème siècle, il est pourtant très peu abordé dans la littérature jeunesse.

Retrouvez sur Histoire d’en Lire une courte sélection de romans et albums jeunesse sur la Commune.

Toboggan n° 460 – mars 2019

Même si le magazine oublie de le préciser, le documentaire Le dernier voyage du pharaon est proposé, précisément en lien avec l’Exposition Toutânkhamon – le Trésor du Pharaon qui se tiendra à La Villette à Paris, à partir du 23 mars 2019.

Dans ce numéro de Toboggan, le petit documentaire retrace l’ultime voyage du jeune pharaon Toutânkhamon et les funérailles grandioses auxquelles vont assister le peuple égyptien. Pages 28 à 33.

Une page invite les enfants à décrire ce qu’ils voient sur les 6 images détaillant ce voyage et ils trouvent en regard les réponses et les explications. Le dossier se termine par une page concernant les chasseurs de momies tels que le célèbre Howard Carter qui a découvert la tombe de Toutânkhamon en 1922 et un quiz pour tester ses connaissances.

Pour les lecteurs à partir de 8 ans, je recommande le roman La Malédiction de Toutankhamon d’Hélène Kérillis.

Dans la révolte des canuts de Catherine de Lasa

Dans la révolte des canuts : journal de Pauline, 1831-1832 est le cinquième titre de Catherine de Lasa dans la collection Mon Histoire aux éditions Gallimard jeunesse.

Avec ce nouveau roman, elle vient explorer l’histoire de la soierie lyonnaise au XIXème siècle. Écrit sous forme de journal à la première personnel du singulier, ce livre nous plonge dans le difficile quotidien des canuts, ces tisserands de la soie à Lyon, qui vivent très difficilement de leur travail trop mal rémunéré. Et le 21 novembre 1831 éclate la première révolte des canuts pour demander un prix fixe par pièce de soie. Pauline raconte ces événements.

Science & vie junior n° 354 – mars 2019

Pour son n°354 de mars 2019, intéressons-nous seulement au dossier de Science & vie junior qui fait le point sur 5 mystères de l’Histoire. Pages 44 à 53.

Le premier est celui de la grande pyramide : comment les Égyptiens ont-ils réussi à la construire, à hisser de si gros blocs de pierre jusqu’au sommet ?

Le second est de savoir qui a fabriqué le mécanisme d’Anticythère. Retrouvé en 1901 et scanné en 2005, cet instrument permet de déterminer les positions du soleil et des planètes, en indiquant une date donnée.

Le troisième mystère nous fait partir en Micronésie. Vers l’an 1200, ceux qui s’emparent de l’île de Ponape (Micronésie) réussissent le pari fou d’installer une cité sur l’eau.

Pour le quatrième mystère, rendez-vous au Costa Rica pour tenter de comprendre à quoi pouvaient bien servir les sphères de pierre polie, de différentes tailles.

Enfin, on termine en Arabie. En Jordanie ou dans le désert saoudien, on peut voir depuis le ciel de très grands motifs réalisés au sol. A quoi pouvaient bien servir ces motifs faits de milliers de pierres assemblées ?

Science & vie junior fournit différentes pistes, sans qu’il ne soit possible d’en valider aucune malgré les fouilles archéologiques et les recherches les plus récentes.

Arkéo n° 271 – mars 2019

Originaire de Florence en Italie, Catherine de Médicis a été reine de France, en tant qu’épouse d’Henri II. Leur règne est marqué par les guerres de religion opposant catholiques et protestants. Pourtant, cette femme de caractère a su gouverner d’une main de fer. C’est le grand dossier du mois. Pages 12 à 19.
Sur le même sujet, je vous suggère le roman Catherine de Médicis : journal d’une princesse italienne, 1530-1533 de Catherine de Lasa et le petit documentaire Catherine de Médicis de Christine Smolski.

L’album-photo, lui, nous invite à découvrir les statues géantes de l’île de Pâques. Page 6.

Le T-Rex est un animal disparu depuis des millions d’années. « Roi des reptiles tyrans », il a été l’un des plus grands carnivores de tous les temps. Page 11.

L’héroïne du mois est Antigone, une femme rebelle jusqu’à sa mort. Un portrait qui retrace toute une série de drames familiaux. Pages 20-21.
Un article à compléter par la lecture du roman Antigone la courageuse de Françoise Rachmuhl.

Une date à retenir, c’est celle du 27 avril 1848, jour officiel de la fin de l’esclavage en France. Un moment historique mettant fin à des siècles de traite négrière. Pages 22-23.
Pour les plus jeunes, je vous recommande l’album Yehunda d’Isabelle Wlodarczyk et Dani Torrent et le roman Ma liberté tout en couleurs de Sylvie Baussier et Nancy Guilbert.

Homère est mort il y a plus de 2500 ans. Pourtant, ses œuvres L’Iliade et L’Odyssée font toujours autant parler d’elles. On mène l’enquête dresse la vérité sur ce grand poète. Pages 24 à 27.
Encore aujourd’hui, en littérature jeunesse, il y a de nombreuses adaptations des textes d’Homère. Pour les plus jeunes qui apprennent à lire tout seul, je vous recommande la collection de premières lectures Ma première mythologie aux éditions Hatier jeunesse.

Bonne lecture !



Ysée (t.1) : Le reliquaire d’argent

Ysée est l’une des séries de romans écrites par Evelyne Brisou-Pellen, mettant en scène une héroïne complètement hors-normes dans un Moyen Age très bien restitué.

Histoire, aventure, action, tous les ingrédients sont là pour plaire aux lecteurs dès la 6ème. Evelyne Brisou-Pellen sait maintenir le suspense comme il se doit et donner envie de poursuivre la lecture !

Les éditions Bayard jeunesse viennent justement de rééditer le premier tome, Le reliquaire d’argent, et encore un peu de patience, la réédition du second tome est prévu pour début mai.

Histoire d’en Lire Magazine n°7 – mars 2019

Au fil des ministres de l’Éducation nationale, l’enseignement de l’Histoire ne cesse d’être repoussé. Désormais, il ne commence véritablement qu’au cycle 3, en CM1. Cet enseignement vise à mettre en place des repères historiques communs pour comprendre le monde d’aujourd’hui. Mais pourquoi aborder l’Histoire avant cet âge-là serait-il trop tôt ? Les plus jeunes enfants sont déjà très curieux du monde qui les entoure et du passé plus ou moins lointain, sans toutefois trop entrer dans les détails. Une visite d’un lieu historique, d’un monument est d’ailleurs propice à la découverte d’une époque. Et aujourd’hui, il existe des documentaires et des albums très bien conçus pour aborder l’Histoire avec les plus petits (4-7 ans) et donc les éclairer sur leurs origines. Je vous propose donc une sélection à découvrir dans le Magazine Histoire d’en Lire.

Magazine Histoire d’en Lire n°7 – mars 2019

Ça s’est passé le 26 février 1815

Après avoir abdiqué le 6 avril 1814, Napoléon est exilé sur l’île d’Elbe, un territoire situé entre la Corse et la Toscane.

Alors que Louis XVIII a repris le trône de France, Napoléon prépare secrètement son retour. Après 299 jours passés sur l’île d’Elbe, Napoléon la quitte, à bord de l’Inconstant.

En littérature jeunesse, Anne-Sophie Silvestre a adapté cet événement et raconte surtout le retour de l’Empereur en France, à partir d’une histoire vraie : La Sentinelle de l’Empereur, aux éditions Flammarion jeunesse.

Sur le plan artistique, c’est le peintre Joseph Beaume qui a immortalisé cet instant sur la toile ci-dessous, Napoléon Ier quittant l’île d’Elbe. 26 février 1815.




Marie-Antoinette et ses sœurs (t.1) d’Anne-Marie Desplat-Duc

Anne-Marie Desplat-Duc n’abandonne pas le règne du Roi-Soleil et vient cette fois, s’intéresser à Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, tant détestée par le peuple français. Mais ce n’est pas la reine de France qui est le personnage principal de cette nouvelle série, ce n’est encore que Maria-Antonia, la fillette de 5 ans, dernière née du couple impérial autrichien, qui grandit auprès de sa famille composée de 14 autres frères et sœurs.

Marie-Antoinette et ses sœurs est une série qui va mettre l’accent sur l’enfance de celle qui deviendra bien plus tard reine de France. Une série pour voir évoluer la fillette dans son environnement familial, son éducation, sa préparation à devenir un jour souveraine en Europe.

Premiers secrets est le premier titre avec en toile de fond permanente le mariage du frère d’Antonia avec Isabelle de Bourbon-Parme le 6 octobre 1760.

Un roman aux éditions Flammarion jeunesse.

Histoire Junior n° 82 – février 2019

Louis XIV est l’homme du Grand Siècle. Roi-Soleil ou Louis le Grand, il est incontestablement le souverain le plus célèbre de l’Histoire de France. Mais pour quelles raisons ? Qu’a-t-il fait de si exceptionnel pour se démarquer des autres monarques ? Le dossier du mois s’attache à répondre à ces questions. Pages 12 à 19. Un sujet introduit par la BD Histoire d’en rire Ça décoiffe ! de Gilbert Bouchard, page 2.
Et sur Louis XIV, les fictions et documentaires historiques jeunesse sont nombreux. Je vous invite à consulter la bibliographie d’Histoire d’en Lire pour en savoir plus sur ce grand roi.

Les archéologues de l’Inrap poursuivent leurs recherches. Cette fois-ci, leur découverte récente est un lieu d’occupation humaine datant de la préhistoire près de la gare d’Angoulême ! Page 7.

Madeleine Brès est une femme pionnière. Première médecin française au XIXème siècle, elle se bat pour que ce métier soit accessible aux femmes. Un parcours du combattant alors que la médecine est encore réservée aux hommes. Pages 10-11.

Jusqu’au 25 mai 2019, le Centre d’histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon propose l’exposition Génération 40 – Les jeunes dans la guerre. Une expo à la loupe présente en détails les grandes lignes de cette exposition sur la jeunesse pendant la Seconde Guerre mondiale. Pages 24 à 29.

Jack l’Éventreur n’a pas fini de faire parler de lui ! Nous savons qu’il a tué et découpé cinq femmes à Londres en 1888 mais à ce jour, personne n’a découvert son identité. Une drôle de rumeur qui ne cesse de courir encore aujourd’hui pour découvrir le nom de cet assassin. Pages 30-31.

Le cinéma a été inventé par Thomas Edison puis les frères Lumière la fin du XIXème siècle. Mais jusqu’aux années 1920, les films sont muets. Il faut attendre 1927 pour voir sortir en salle le premier film parlant ! Récit d’une grande invention. Pages 32-33.

Les sources de l’Antiquité laissent très peu de place aux femmes de l’époque. Clio et Clovis ont compilé les informations connues et font un zoom sur les femmes dans l’Antiquité grecque. Pages 34 à 39.

Ça s’est passé le 15 février 1794 : c’est ce jour-là que naît officiellement le drapeau tricolore français. Petite enquête pour découvrir le choix de ces trois couleurs (bleu, blanc, rouge) et savoir qui les a choisies. Pages 40-41.

Le saviez-vous ? Une curieuse épidémie de danse survenue à Strasbourg en juillet 1518 touche des centaines de personnes prises d’une irrépressible envie de danser, provoquant la mort d’une quinzaine de personnes par jour ! Anecdote d’un mal très étrange. Pages 42-43.

Enfin, visite d’un monument dans l’histoire, le château de Vincennes. Cette imposante forteresse française a été la résidence de nombreux rois. Petit historique de ce lieu d’exception. Pages 44-45.