La fin de la guerre

Après quatre longues années de guerre, les armées engagées dans le conflit ont subi d’énormes pertes. L’Armistice est enfin signé le 11 novembre 1918, mettant fin aux combats, et le Traité de Versailles du 28 juin 1919 ramène la paix, pour un certain temps, en Europe.

Un roman sur l’amitié entre deux soldats et les tous derniers jours de guerre. Camarades, de Catherine Cuenca. Disponible uniquement en format Kindle sur Amazon.

De la même autrice, un autre roman sur les derniers mois de guerre et les nombreux soldats portés disparus. Porté disparu !, de Catherine Cuenca.

Catherine Cuenca est incontournable sur la Grande Guerre. Ici son dernier roman L’Armistice n’aura pas lieu.

Les dernières heures du conflit, les derniers morts. Mort pour rien ? 11 novembre 1918, de Guy Jimenes.

Les gueules cassées et l’hommage aux morts. Au revoir là-haut , de Pierre Lemaitre et Christian de Metter.

Un roman sur la place des femmes au lendemain de l’Armistice. Il fallait survivre : Pierre et Louison, deux adolescents dans la Grande Guerre, de Ludmila Podkosova.

Malgré toutes les horreurs subies, cette guerre a-t-elle permis un monde meilleur ? Zappe la guerre, de Pef.

Nombreux sont les enfants à avoir perdu leur père. Et s’il restait un mince espoir ? Promenade par temps de guerre, d’Anne-Marie Pol.

Pour ceux qui ont pu revenir dans leur foyer, le retour à la vie normale a été difficile. Ils restent tous profondément choqués par ce qu’ils ont vécu. La Folle guerre de Victorin , de Corinne Ferrand-Moulin.

2 réflexions sur « La fin de la guerre »

  1. Pierre Lemaitre a un style d’écriture magnifique. Au revoir là haut est un livre que j’ai lu il y a environ un an, je n’arrivais pas à lâcher !

Laisser un commentaire