Histoire Junior n° 74 – mai 2018

Il y a 50 ans, en mai 1968, un immense soulèvement populaire balayait la France. Parti des universités, le mouvement de contestation s’étend également aux salariés et à toutes les catégories de la population. Le grand dossier revient longuement sur cette période phare du milieu du XXe siècle pour comprendre les raisons de la colère du peuple et les bouleversements sociétaux engendrés par mai 68. Pages 18 à 27. Et le sujet est introduit par la planche de BD « A tour de rôle » de Gilbert Bouchard en page 2. Côté lectures, je vous invite à parcourir la rubrique XXe siècle – Mai 68 sur le site.

Parmi les découvertes récentes, il y a celle d’un cimetière gaulois à Jort, dans le Calvados, en Normandie, mis au jour par les archéologues de l’INRAP.  Un lieu à étudier pour comprendre comment les Gaulois inhumaient leurs enfants. Page 7.

Vous connaissez cette drôle de rumeur ? Au début du XXe siècle, les archéologues se pressent en Égypte pour découvrir le tombeau du pharaon Toutankhamon. Mais chaque personne qui parvient à entrer dans le monument funéraire le paie de sa vie. Dès lors ressurgit la « malédiction du pharaon » selon laquelle tous ceux qui s’approchent de la momie seront tués… Page 11.

Cardinal et ministre de Louis XIII, Mazarin a profité de sa position pour piller les richesses de l’État ! Portrait d’un homme très décrié par le peuple mais qui a su pourtant pacifier le royaume et faire de la France une grande puissance européenne. Pages 12 à 15.

Ça s’est passé le 30 mai 1431. Jeanne d’Arc a été brûlée vive à Rouen. Celle qui a pourtant permis la victoire finale lors de la guerre de Cent ans et le sacre de Charles VII est livrée aux ennemis anglais. Pages 16-17. Dans l’ordre de niveau de lecture, je vous recommande trois livres sur Jeanne d’Arc : Jeanne d’Arc, jeune fille rebelle et chef de guerre de Catherine Le Quellenec, Jeanne d’Arc de Michael Morpurgo et Jeanne de Jacques Cassabois.

Le palais des Tuileries a longtemps été un symbole fort du pouvoir en France. Le jardin est réalisé au XVIe siècle mais le palais ne sortira de terre qu’avec le règne de Henri IV et sera achevé sous celui de Louis XIV. Mais ce monument dans l’histoire est brûlé au XIXe siècle. Pages 28-29.

L’épisode du mois de la BD « L’histoire sur un plateau » met en scène le général de Gaulle pendant les événements de mai 68. L’homme est profondément bouleversé par ce qui se déroule en France et songe à s’éloigner du pouvoir. Pages 30 à 33.

Le 1er mai est la fête du travail. Mais comment est née cette fête ? Pourquoi est-elle chômée et pourquoi s’offre-t-on du muguet à cette occasion ? Histoire d’une fête. Pages 34-35.

Maximilien et Charlotte ont été les derniers souverains du Mexique. Il faut bien avouer que nous savons peu de choses sur cette histoire de l’Amérique centrale. Zoom sur la tragédie des derniers empereurs du Mexique. Pages 36 à 41.

Le canal de Suez relie la mer Méditerranée et la mer Rouge. Depuis l’Egypte ancienne, les commerçants cherchaient le meilleur moyen de passer de l’Europe à l’Asie. Jusqu’au 5 août 2018, l’exposition « L’épopée du Canal de Suez : des pharaons au XXIe siècle » à l’Institut du monde arabe revient sur toute l’histoire de cette construction. Pages 42 à 45.

Et un petit Histoire de lire pour terminer. C’est un extrait des Historiettes de Gédéon Tallemant des Réaux, Le Président Pascal, publié à titre posthume. Page 46.

Bonne lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *