Histoire junior n° 67 – octobre 2017

Il y a 500 ans, le 31 octobre 1517, un jeune prêtre, Martin Luther, placarde des affiches sur les murs de l’église du château de Wittenberg, en Allemagne. Il y critique violemment le pape et l’église catholique. S’enclenche alors une grande révolution religieuse opposant les catholiques et les protestants réunis autour du personnage de Martin Luther. Voilà le dossier du mois chez Histoire Junior. Clovis et Clio dressent le portrait de ce prêtre pas comme les autres et développent le principe de la Réforme protestante qui ébranle le monde chrétien. Pages 14 à 23.

Et page 2, le dessinateur Gilbert Bouchard tourne en dérision le sujet de ce grand dossier avec une planche de bande-dessinée sur l’enfer ou le paradis dans la religion chrétienne.

On poursuit avec une rumeur plutôt étonnante. Il paraîtrait qu’il y aurait des crocodiles dans les égouts ! Clovis et Clio ont enquêté pour connaître le fin mot de cette histoire ! Page 11.

Direction ensuite Le Pecq ! Vous ne connaissez pas ? Cette petite ville du département des Yvelines a accueilli la toute première gare de voyageurs, à partir de 1837. Et des archéologues de l’INRAP viennent de la redécouvrir. Embarquement pour savoir à quoi elle ressemblait, combien de temps a-t-elle été utilisée, quels objets ont pu être retrouvés. Page 13.

Place à l’art maintenant grâce à la rubrique Histo’art qui nous présente la Victoire de Samothrace, une célèbre sculpture en marbre blanc, réalisée vers 200 avant J.-C. et retrouvée par un archéologue en avril 1863. Pages 28-29.

Marie-Antoinette a fait couler beaucoup d’encre lorsqu’elle a été reine de France au XVIIIe siècle. Ici, Clovis et Clio s’intéressent au scandale qui a secoué le royaume de France sous le règne de Louis XVI : l’incroyable affaire du collier de la reine. Pages 30 à 35.

 On termine avec une découverte, celle de l’Empire du Mali. Les pays d’Afrique disposent de moins de sources écrites que l’Occident pour retracer leur histoire. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne s’est rien passé, bien au contraire ! Direction donc le Mali pour savoir comment ont vécu ses habitants aux XIIIe et XIVe siècles. Pages 38 à 43.

Vous retrouverez aussi tout au long du magazine des BD, des jeux, une sélection d’expositions et lectures autour de l’Histoire.

Arkéo n° 255 – octobre 2017

Pour ce mois d’octobre, Arkéo vous embarque à bord des caravelles de Christophe Colomb, direction l’Amérique ! Enfin, plutôt ce qu’il croyait être les Indes.

Dans un grand dossier de 7 pages, partez vous aussi pour l’aventure jusqu’à l’autre bout du monde ! Mais pour cela, il faudra d’abord suivre le mode d’emploi visant à devenir un bon explorateur. Une fois le projet connu, c’est parti à la découverte d’une terre jusqu’alors inconnue. Passionnant ! (Pages 12 à 19). Et si vous voulez aller encore plus loin sur ce sujet, je vous recommande quelques romans : Sur une île inconnue avec Christophe Colomb de Philippe Barbeau, éditions Hatier ; Le Voyage de Christophe Colomb d’Hélène Montardre , éditions Nathan ; Le Pari insensé de Christophe Colomb d’Isabelle Wlodarczyk, éditions Oskar.

Le 4 septembre 476 est la date à retenir ! Que s’est-il passé ce jour-là ? C’est officiellement le jour de la chute de l’empire romain. Une double page (pages 20-21) revient sur cet événement.

Au XIXe siècle, une invention a permis de développer l’industrie et de nouveaux moyens de déplacement : c’est la machine à vapeur. Arkéo explique le mode de fonctionnement et tout ce qu’elle a permis de faire. Pages 22 à 25.

Le monstre du mois est Méduse, une tête à ne pas regarder ! Petit portrait de l’une des créatures les plus monstrueuses de la mythologie grecque. Pages 26-27. Vous retrouverez également toute l’histoire de Méduse dans le petit roman d’Anne Vantal, Méduse, le mauvais œil, aux éditions Nathan.

Et rien ne vaut quelques petits jeux sur les différents sujets abordés pour bien clore ce numéro d’Arkéo !

Deux rééditions chez Mon Histoire en Folio Junior

      Créée en 2005, la collection Mon Histoire aux éditions Gallimard jeunesse se développe avec la réédition de titres en format poche, chez Folio Junior. Et récemment deux titres viennent d’être réédités, ce qui porte à 12 les titres de cette collection désormais disponibles aussi en poche. Il s’agit des Cendres de Pompéi : journal d’une esclave, an 79 de Christine Féret-Fleury et de Sous la Révolution française : journal de Louise Médréac, 1789-1791 de Dominique Joly.

Je vous invite à retrouver l’ensemble de cette collection sur Histoire d’en Lire et à en savoir plus sur cette collection grâce à l’interview de madame Roginski, directrice de la collection Mon histoire.

Nouveauté : Révoltées de Carole Trébor

Révoltées : Il y a 100 ans, sur fond de Grande Guerre, avait lieu la Révolution russe. Passionnée et très bien documentée sur tout ce qui touche à la Russie, Carole Trébor explore cette guerre civile qui a opposé les bourgeois, les conservateurs au petit peuple, les Bolcheviks.

Par le biais de la fiction, Carole Trébor montre les tensions qui s’exacerbent, parfois même entre proches.

Et le roman pose aussi la question sur la forme même de la révolution. Ne peut-il s’agir que d’une rébellion armée, violente ? L’art peut-il servir l’idée de révolution ?

Je vous recommande ce roman paru aux éditions Rageot, pour des lecteurs à partir de 11 ans.

Lire en poche du 6 au 8 octobre 2017

L’image contient peut-être : texte

 

Pour sa 13ème édition, le Salon des livres de poche, Lire en poche, qui se tient à Gradignan (33), du 6 au 8 octobre 2017, fait la part belle aux pouvoirs de l’imagination.

Peu de place donc pour la littérature historique jeunesse mais j’ai noté la présence de quatre auteurs jeunesse qui écrivent dans ce genre-là et que vous prendrez très certainement plaisir à rencontrer : Béatrice Bottet, Marc Cantin, Jacques Cassabois et Eric Chevreau.

Bon salon !

Les Rendez-vous de l’histoire de Blois, du 4 au 8 octobre 2017

 

C’est parti depuis aujourd’hui ! Les Rendez-vous de l’Histoire vous accueillent, à Blois, jusqu’au 8 octobre. Sur le thème Eurêka – Inventer, découvrir, innover, venez participer à des débats, visiter des expositions, assister à des projections cinéma, rencontrer des auteurs.

Le programme complet est disponible sur le site : http://www.rdv-histoire.com/edition-2017-eureka-inventer-decouvrir-innover

Côté auteurs de livres historiques jeunesse, je vous recommande Hugues Beaujard, Philippe Brochard, Béatrice Egémar, Jessie Magana, Marie Sauzon.

Et le 8 octobre seront remis les prix aux trois lauréats du Prix du Roman historique jeunesse, lors d’une rencontre-débat.

Nouveauté : Prométhée le dernier titan de Jacques Cassabois

Jacques Cassabois est un passionné de mythologie et s’intéresse plus particulièrement aux grands héros.

Après Héraclès, l’auteur retrace le mythe de Prométhée le dernier titan. Un récit légendaire qui nous fait entrer en pleine création de l’univers et nous invite à côtoyer les divinités de l’Olympe, les monstres et autres créatures, fils et filles de Gaïa ; mais aussi et surtout la création de l’homme.

Un roman magnifiquement écrit aux éditions Le Livre de poche jeunesse, que je conseille à partir de 11 ans.

Nouveauté : Premier homme de Pascal Picq

Pascal Picq est paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France. En avril dernier, un documentaire télévisé, Premier homme, a été diffusé sur M6. En parallèle étaient sortis en librairie deux beaux livres avec des photos issus du film documentaire, dont un aux éditions Flammarion jeunesse : Premier homme : les dernières découvertes scientifiques expliquées aux enfants.

Fort de ce succès, l’auteur a retravaillé le contenu de ce livre pour une nouvelle parution en format poche avec Premier homme : de Pierola à Homo erectus , dans la collection Castor Doc. Par ce nouveau documentaire jeunesse, le scientifique et les éditions Flammarion jeunesse affirment leur volonté de transmettre les plus récentes connaissances scientifiques et préhistoriques aux jeunes générations. Le format poche permet un prix plus petit avec une même rigueur dans le texte, la construction, les photographies.

Nouveauté : Il faut gagner la bataille de Waterloo de Catherine Cuenca

Comment se sont déroulés les dix jours qui ont précédé la bataille de Waterloo ?  Quels enchaînements, quelles décisions prises par l’empereur Napoléon Ier amènent à cette défaite de l’armée française ?

Pour raconter ces derniers jours fatidiques, Catherine Cuenca a imaginé le personnage de Victoire, qui est vivandière pour un régiment de l’armée napoléonienne, dans lequel son père est sergent. Elle espère aussi secrètement retrouver son fiancé, Johann dont elle reste sans nouvelles.

Un roman qui permet de voir autant le côté français que le côté prussien, tout en suivant l’histoire de Victoire et son espoir intact de retrouver son fiancé. C’est bien écrit, historiquement prenant et captivant.

La collection 10 jours pour changer le monde aux éditions Oskar propose des romans historiques centrant le récit sur les derniers instants précédent un événement d’importance et imaginant un épilogue de ce qui aurait pu se passer si le dénouement avait été tout autre.

Il faut gagner la bataille de Waterloo de Catherine Cuenca et Morbleu ! Le Roi s’est enfui ! de Mano Gentil sont parus début septembre.

Nouveauté : L’Eclaireur d’Isabelle Vouin

L’Eclaireur, d’Isabelle Vouin, n’est pas à proprement parler une nouveauté. Le roman est paru initialement en 2014 aux éditions du Jasmin. Bien reçu par la critique et les lecteurs, ce livre fait l’objet d’une réédition en format poche grâce aux éditions du Livre de poche jeunesse.

L’Eclaireur, c’est l’histoire d’un garçon, héritier de son grand-père de la tradition orale africaine. Mais en pleine guerre civile, l’adolescent pense que seule la violence peut répondre à la violence et que tous les mots de la terre n’y changeront rien.

Un roman court mais coup de poing sur le thème des enfants soldats, de la guerre civile en Afrique et de l’espoir permis grâce au pouvoir des mots.

Coup de cœur Histoire d’en Lire !