Concours HC Editions – Lapingouin : Les chocozoeufs de Pâques

concours hc éditions lapingouinUn grand merci à Masami MIZUSAWA, l’illustratrice de Lapingouin qui a réalisé pour le blog et ce concours cette magnifique illustration originale :)

Pour la parution récente du dernier titre de la série d’albums Lapingouin : les chocozoeufs de Pâques, HC éditions et Histoire d’en Lire vous proposent un concours du 5 au 15 avril 2014.

A gagner : 5 livres Les chocozoeufs de Pâques.

Résultats

Bravo aux 5 gagnants qui remportent chacun un exemplaire de l’album Les chocozoeufs de Pâques : Axelle R. (10), Elodie N. (60), Collège V.D (51), Céline E. (76), Véronique G. (75). Merci à tous d’avoir participé !

Règles du concours

1. Le concours se déroule du 5 au 15 avril 2014, 23h59. Aucune participation ne sera acceptée avant et après cette date.

2. Envoyez un mail en cliquant sur ce lien ou à l’adresse suivante : histoiredenlire[at]yahoo.fr (Remplacez le [at] par l’arobase), avec en objet du mail : Concours Lapingouin.

3. Une seule participation par personne et par foyer.

4. Participation ouverte à la France, à la Belgique et à la Suisse.

5. Mentionnez clairement vos nom, prénom et cordonnées (pour l’envoi du lot si vous êtes tiré au sort).

6. Le tirage au sort sera effectué dès le lendemain de la clôture du concours grâce au logiciel The Hat.

7. Tous les lots sont offerts et seront envoyés par HC Editions.

Bonne chance à tous !

Concours Scrinéo jeunesse – Bienvenue dans l’enfer de la peur

bienvenue dans l'enfer de la peur arthur ténor

Pour la sortie de Bienvenue dans l’enfer de la peur ce 13 mars 2014, les éditions Scrinéo jeunesse et Histoire d’en Lire vous proposent un concours du 12 au 25 mars 2014.

A gagner

1er lot : Le roman Bienvenue dans l’enfer de la peur d’Arthur TENOR.

2eme lot : Une affiche et un marque-page

3eme lot : Des marque-pages.

 Résultats

Le tirage au sort a été effectué et voici les trois gagnants :

1er lot : Céline E. (76) gagne le roman Bienvenue dans l’enfer de la peur d’Arthur TENOR.

2eme lot : Maryline T. (44, Belgique) remporte une affiche et un marque-page.

3eme lot : Sandra B. (14) gagne des marque-pages.

Règles du concours

1. Le concours se déroule du du 12 au 25 mars 2014, 23h59. Aucune participation ne sera acceptée avant et après cette date.

2. Envoyez un mail en cliquant sur ce lien ou à l’adresse suivante : histoiredenlire[at]yahoo.fr (Remplacez le [at] par l’arobase), avec en objet du mail : Concours Scrinéo Jeunesse.

3. Une seule participation par personne et par foyer.

4. Participation ouverte à la France, au Canada, à la Suisse et à la Belgique.

5. Mentionnez clairement vos nom, prénom et cordonnées (pour l’envoi du lot si vous êtes tiré au sort).

6. Le tirage au sort sera effectué dès le lendemain de la clôture du concours grâce au logiciel The Hat.

7. Tous les lots sont offerts et seront envoyés par les éditions Scrinéo.

Bonne chance à tous !

Lapingouin : Les chocozoeufs de Pâques

lapingouin les chocozoeufs de paques

Les chocozoeufs de Pâques

Carole-Anne BOISSEAU et Galaxie VUJANIC (textes),

Masami MIZUSAWA (illustrations)

Editeur : HC Editions

Année : 2014

Genre : Album

Site : Lapingouin

 

Résumé

C’est le printemps, les fleurs commencent à éclore, les papibeilles papillonnent mais surtout, la fête de Pâques approche ! Lapingouin a hâte que les cloches viennent déposer des chocozoeufs dans son jardoin !
Justement en arrivant à l’école ce matin, la maîtresse annonce à Lapingouin et ses copaingouins que toute la classe va aller visiter la coqolaterie où sont fabriqués les chocozoeufs. Les enfants sont accueillis sur place par le chocochef et sa brigade. Quelle émotion !

 

Mon avis

La série d’albums Lapingouin se poursuit en explorant maintenant de grands thèmes toujours très appréciés des enfants : ici Pâques avec Les chocozoeufs de Pâques. Et justement, les livres originaux qui abordent Pâques restent bien rares, c’est donc un pur plaisir de découvrir cet album aux illustrations toujours aussi douces et au texte toujours aussi amusant.
Pour une fois, la chasse aux œufs de Pâques est certes bien présente, cela reste un passage obligé, mais elle n’est pas l’objet central du livre. Les auteurs ont plutôt eu l’idée de faire découvrir aux enfants les coulisses d’une chocolaterie. C’est d’ailleurs peut-être l’opportunité qu’auront certains enfants avec leur classe à l’occasion de Pâques.

Comme les autres titres de la série Lapingouin, Les chocozoeufs de Pâques est à la fois une histoire agréable, amusante, belle dans ses illustrations et des associations de mots qu’on prend plaisir à repérer grâce à leur couleur rouge dans le texte pour retrouver les vrais mots qui se cachent derrière. D’ailleurs, à la fin de l’album, une double page invite les petits lecteurs à lister tous les mots rigolos entendus dans cette histoire. Et il y a même un labyrinthe pour trouver le chemin qui amène à la fameuse coqolaterie ! Régalez-vous et Joyeuses Pâques à tous !

Un grand merci à HC Editions pour l’envoi de cet album qui donne envie que Pâques arrive bien vite :)

Petit bonus pour ceux qui habitent Paris ou y feraient un passage prochainement : l’artisan-chocolatier Jean-Charles Rochoux a reproduit Lapingouin dans une délicieuse version au chocolat ! Le personnage est à l’honneur toute la période de Pâques, 16 rue d’Assas, dans le VIe arrondissement de Paris. N’hésitez pas à aller goûter notre lapin préféré :)

Article connexe : Les aventures de Lapingouin continuent : Les Chocozoeufs de Pâques

Bienvenue dans l’enfer de la peur – Arthur TENOR

bienvenue dans l'enfer de la peur arthur ténor

Bienvenue dans l’enfer de la peur

Arthur TENOR

Editeur : Scrinéo jeunesse

Collection : Roman d’horreur

Année : 2014

Genre : Frissons

Résumé

Sophia une collégienne de 14 ans vivant dans une famille riche, est très affectée par la mort de son grand-père Joseph Terky. Juste avant de mourir, cet archéologue renommé semblait étudier une amulette antique représentant deux mains qui se tiennent. Sophia trouve l’objet, l’examine de plus près. Et c’est à ce moment-là qu’arrive Léonard, un camarade de classe venu lui remettre les cours et devoirs qu’elle a manqués. L’adolescent se permet de prendre l’amulette et parvient à l’ouvrir. Dans chaque cavité des mains se trouve un bel anneau d’or. Chaque jeune en enfile un à son index. Leur quotidien bascule ! Sophia détient la Voie de la main droite, celle de la sagesse ; tandis que Léonard a la Voie de la main gauche qui cherche le pouvoir absolu. La peur est leur arme de combat…

Mon avis

Moi qui lis peu d’autres livres qui n’ont pas pour thème l’Histoire, je me suis d’autant plus laissée porter par l’intrigue et l’univers, sans a priori. J’aime déjà beaucoup ce qu’écrit Arthur Ténor en romans historiques jeunesse. Je m’attendais donc à une belle qualité d’écriture et je n’ai pas été déçue. Avec Bienvenue dans l’enfer de la peur, j’ai même été agréablement surprise. J’aime ces auteurs comme Arthur Ténor qui sont autant à l’aise avec des romans sur la Grande Guerre que d’autres sur des sujets de société (A mort la haine !) ou ici dans le genre du frisson. Chaque roman est une réelle découverte, l’auteur surprend systématiquement son lecteur par cette formidable capacité de diversité des genres.

Dans Bienvenue dans l’enfer de la peur, Arthur Ténor maîtrise parfaitement l’alternance entre moments de répit et tension qui va crescendo. On sait qu’il va nous entraîner dans un univers étrange, captivant, frissonnant mais on ne sait jamais comment, ni à quel moment. Il tient son lecteur ! Les attaques entre Léonard et Sophia sont toujours plus inventives les unes que les autres, elles montent d’un cran à chaque fois. Tout le côté frisson, peur est concentré dans ce rapport entre les deux adolescents. A eux se raccrochent d’autres personnages étonnants, leurs mentors respectifs et des criminels restés célèbres dans l’Histoire comme Jack l’Eventreur, Landru, la comtesse Bathory, Adolphe Hitler. Quand on lit des noms pareils, autant vous dire que le final est particulièrement haletant !

Pour la sortie de Bienvenue dans l’enfer de la peur ce 13 mars 2014, les éditions Scrinéo jeunesse et Histoire d’en Lire vous proposent un concours du 12 au 25 mars 2014. Rendez-vous sur cette page pour participer !

A mort la haine ! – Arthur TENOR

à mort la haine

A mort la haine !

Arthur TENOR

Editeur : Oskar

Année : 2013

Genre : Roman de société

Résumé

Elèves dans la même classe de 4e, Elie et Mourad se détestent et même se haïssent, tant que les insultes de « Sale juif ! » ou « Sale arabe ! » fusent en permanence. C’est bien simple, ils nuisent tellement à l’ambiance de la classe que leur professeur de lettres, Monsieur Herbin, envisage sérieusement d’annuler le prochain séjour au ski. Leurs camarades sont furieux ! Voulant se racheter de leur méprisable conduite, Elie et Mourad décident d’une trêve pour que la sortie puisse se faire.

Dès le lendemain de leur arrivée sur leur lieu de séjour, les jeunes et leurs accompagnateurs chaussent les raquettes pour une randonnée dans la neige. La promenade commence plutôt bien, jusqu’à ce que la rivalité entre Elie et Mourad refasse surface. C’est plus fort qu’eux, ils ne peuvent pas s’empêcher de reproduire la guerre israélo-palestinienne menée par les adultes. Sauf qu’à ce « jeu »-là, tout deux se sont écartés du sentier de randonnée. Tombés dans un ravin, ils parviennent à en sortir mais sont complètement perdus. La nuit est en train de tomber. De justesse, ils découvrent un abri de fortune, une ancienne chapelle. Malgré leur haine réciproque, Elie et Mourad doivent choisir : mourir chacun dans leur coin ou partager leurs rations et s’entraider jusqu’à être retrouvés ?

 

Mon avis

Arthur Ténor aime écrire des textes qui percutent, qui réveillent les consciences. Avec son grand cri d’espoir A mort la haine !, il met en relation le conflit israélo-palestinien qui perdure et la haine entre Arabes et Juifs que recopient deux collégiens. Une violence purement gratuite, complètement irréfléchie qui leur nuit à eux d’abord, mais aussi à tout ceux qui les entourent au quotidien, ici leurs camarades de classe et enseignant. Car, effectivement, le racisme quelqu’il soit entraine toujours des débordements.

L’auteur met le doigt sur un gros problème de société et met clairement en avant toute l’absurdité de ces conflits. Et comment ? En confrontant les deux personnages à leur possible mort, au milieu d’une tempête de neige. Quand l’espoir de survie s’amenuise, qu’on est en face de celui qu’on pense être son pire ennemi, que faire ? Persister dans sa bêtise ou tendre la main et œuvrer pour la survie ? Elie et Mourad, entre leurs continuelles insultes, en viennent à aborder d’autres sujets comme le Dieu en lequel ils croient… N’est-il pas le même pour l’un et pour l’autre ? Peut-être qu’ils ne sont pas si différents que cela alors ?

Avec A mort la haine !, Arthur Ténor appelle les jeunes à bouger, à arrêter de reproduire les erreurs de leurs aînés, à cesser ces guerres stupides, à œuvrer pour un monde de paix. Un texte très court qui va au cœur des choses !

La fin est plutôt étonnante, même trop vite arrivée. J’avoue que j’aurais apprécié avoir le point de vue des autres personnages, enseignant et camarades quant à cette haine permanente entre Elie et Mourad, ce qu’ils imaginaient ne les retrouvant pas. Le propos est centré sur ces deux élèves, c’est normal, compte tenu du message de l’auteur.

Bref, c’est de toute façon un excellent roman, facile à lire que je conseille à tous les jeunes !

Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan – Christophe LOUPY et Bérangère DELAPORTE

Au secours J'ai perdu mon slip ou la véritable histoire de Tarzan

Au secours ! J’ai perdu mon slip ! ou la véritable histoire de Tarzan

Christophe LOUPY (auteur) et Bérangère DELAPORTE (illustratrice)

Editeur : Marmaille et compagnie

Année : 2014

Genre : Album

 

Résumé

Vêtu simplement de son slip léopard, Tarzan est le chef de la savane. C’est lui le plus beau, le plus fort. Tous les animaux lui doivent respect et obéissance. Oui mais voilà, ces derniers en ont assez de le voir parader sans cesse. Alors un jour, l’un d’eux lui vole son slip ! Tarzan est complètement désemparé ! Sans son beau slip léopard, comment avoir l’étoffe d’un chef ? Ah voilà, c’est le gorille qui lui a volé ! Il se prend donc maintenant pour le chef. Mais les autres animaux ne sont pas d’accord. Eux aussi vont se confectionner des slips aux insignes plus royaux les uns que les autres. Du coup, chacun veut commander et plus personne ne veut se plier aux décisions.

 

Mon avis

Tout simplement très drôle ! Déjà, il faut dire que le ton est donné dès le titre et l’illustration de couverture. On ne peut que vouloir aller plus loin ! Et on retrouve là tout le talent d’écrivain de Christophe Loupy qui séduit dans un même album les petits et les grands. Les petits par les références à la savane africaine, ces animaux si fascinants qu’ils prennent plaisir à retrouver, le célèbre Tarzan qui reste un personnage incontournable et cette histoire de slip, là forcément on ne peut que rire. Parce que franchement, depuis quand la beauté d’un slip rend quelqu’un mieux qu’un autre ?

Les adultes, eux, apprécieront à leur juste valeur les références qui sont faites concernant la notion même de chef, l’organisation sociétale. Que vaut-il mieux : avoir un ou plusieurs chefs ? Et puis, là aussi, le ton humoristique est idéal pour amener cette réflexion.

J’aime énormément les illustrations colorées de Bérangère Delaporte qui sont parfaites pour maintenir le côté enfantin, tout en apportant  une excellente dose d’humour en plus du texte.

Un album tout simplement génial à ne pas manquer !

Je remercie les éditions Marmaille et compagnie pour l’envoi de ce livre et cette belle découverte :)

Du miel partout, partout… – C’est mon père qui me l’a dit – Rémy BOUSSENGUI et Sophie AUVIN

du miel partout partout c'est mon père qui me l'a dit

Du miel partout, partout… / C’est mon père qui me l’a dit

Rémy BOUSSENGUI (conteur et chanteur) et Sophie AUVIN (illustratrice)

Editeur : Le Jardin des mots

Collection : Les Petits Savoureux

Année : 2013

Genre : Contes

 

Résumé

Dans le livre Du miel partout, partout… , l’Abeille et le Singe manquent d’ouverture l’un envers l’autre les empêchant de manger ensemble. Et la Tortue est si rusée qu’elle fait accuser le Gorille d’avoir mangé tout le miel du Lion.

Dans le second recueil C’est mon père qui me l’a dit, d’autres animaux font preuve du même état d’esprit. Si la poule gratte le sol, c’est pour chercher l’aiguille que lui avait prêté l’épervier et qu’elle a malencontreusement perdue. La Tortue-Mâle obtient la main de la Princesse parce qu’elle a été plus maline que le Roi. Au commencement du monde, un homme et une femme ont eu deux beaux enfants. Mais ne parvenant pas à les distinguer, ils trouvèrent la solution : l’un est resté noir, tandis que l’autre est devenu blanc.

Mon avis

Le conteur et chanteur gabonais Rémy Boussengui nous transmet toute la richesse de sa culture africaine à travers ces recueils de petits contes. A chaque fois, le constat est le même : il est dommage que les animaux et les humains ne fassent pas preuve de plus de compréhension les uns envers les autres. La morale est que nous sommes tous différents et c’est en l’acceptant, en partageant davantage que nous contribuerons à la paix.

Sur les CD qui accompagnent les livres, la voix chaude et calme de Rémy Boussengui nous transporte tout de suite dans ces histoires, rythmées aux sons d’instruments traditionnels africains comme le poungi (corne de buffle), le moussoumbe (tam-tam d’accompagnement) et bien d’autres.

Les ouvrages permettent de lire les contes avec une mise en page étudiée pour retranscrire l’oralité toujours si chère au conteur, accompagnés d’illustrations colorées de Sophie Auvin qui nous immergent d’emblée en Afrique.

Dépaysement garanti avec une morale universelle mais un plaisir toujours très grand de découvrir d’autres cultures. Dès 4 ans.

Pour en savoir plus sur Rémy Boussengui, visitez le site Les Singuliers.

Les Bleuets du dragon bleu – Isabelle WLODARCZYK et Minji LEE-DIEBOLD

les bleuets du dragon bleu

Les Bleuets du dragon bleu

Isabelle WLODARCZYK (auteure) et Minji LEE-DIEBOLD (illustratrice)

Editeur : Amaterra

Année : 2013

Genre : Album

 

Résumé

Grégoire n’est pas un dragon comme les autres. Il n’a pas envie de paraître terrifiant, de cracher du feu, de dévorer des innocents comme lui serine son ami le dragon gris. Grégoire, lui, préfère manger des bleuets, dès que sa maman a le dos tourné. Il ne crache pas du feu, il lance des bluettes. Et puis, Grégoire est amoureux de Spatule, la libellule.

 

Mon avis

On retrouve toute la qualité littéraire et la poésie d’Isabelle Wlodarczyk dans l’album Les Bleuets du dragon bleu. C’est un texte tout en finesse, en tendresse, comme l’est Grégoire le dragon. Un livre qui parle d’un sujet assez récurrent maintenant en littérature jeunesse : la différence, l’acceptation de la différence par les autres et par soi-même.

Les illustrations de Minji Lee-Diebold apportent elles aussi beaucoup de douceur avec aussi bien du dessin que de la broderie pour les dragons. La mise en page est de toute beauté, on se plonge avec délice dans cet album grand format, idéal pour lire également à des groupes d’enfants, dès la maternelle.

Je remercie Isabelle Wlodarczyk et les éditions Amaterra pour l’envoi de ce très bel album.

Fifi Brindacier – Astrid LINDGREN et Ingrid VANG NYMAN

fifi brindacier astrid lindgren

Fifi Brindacier

Astrid LINDGREB

Ingrid VANG NYMAN (illustrations)

Editeur : Hachette

Collection : Romans Junior

Année : 2013

Genre : Romans enfant

 

La série

Agée de 9 ans, Fifi vit seule à la villa Drôlederepos, construite par son père. Sa mère est morte peu après sa naissance ; son père a disparu en mer. Mais déjà si jeune, c’est une petite fille intrépide qui rompt elle-même la solitude en vivant des aventures hors du commun avec ses amis, son singe et son cheval qui l’accompagnent partout. Avec ses tresses rousses et son nez parsemé de tâches de rousseur, Fifi Brindacier est dotée d’une force surhumaine et est plutôt du genre donneuse de leçons même aux garçons !

Bien que Fifi Brindacier soit un personnage des années 1940, les enfants d’aujourd’hui la connaissent assez peu, voire pas du tout. Pourtant, la petite fille rousse aux tâches de rousseur traverse les décennies grâce aux souvenirs des lecteurs qui en parlent à leur tour à leurs enfants, leurs petits-enfants. Et les éditions Hachette ne s’y trompent pas non plus en republiant régulièrement les aventures de Fifi Brindacier dans des ouvrages toujours plus attrayants pour les jeunes lecteurs d’aujourd’hui.

C’est donc une trilogie qui vient de ressortir en octobre 2013. Des romans à la couverture souple et très colorée. En gros, une centaine de pages par tome pour découvrir le personnage incroyable de Fifi Brindacier. Car la fillette est vraiment hors du commun. Filles ou garçons, vous êtes assurés de passer de vrais moments de détente et de rigolade en suivant ses aventures complètement loufoques !

Fifi a une histoire décalée et c’est cela qui plaît tant. Dôtée d’une force surhumaine, vive d’esprit et rebelle, Fifi Brindacier a toutes les qualités requises pour séduire encore de nombreuses générations.

Bravo aux éditions Hachette pour cette réédition groupée !

 

Les résumés

T.1 : Fifi Brindacier – ISBN : 978-2-01-204339-8

Fifi Brindacier vit seule à la villa Drôlederepos. Toutefois, cette petite fille fait vite parler d’elle. La solitude, elle ne connaît pas. Ce qu’elle aime par dessus tout, c’est se raconter et raconter des histoires, aussi incroyables les unes que les autres. Ses petits voisins tombent littéralement sous son charme et se laissent transporter par son imagination. Et puis, avec Fifi, on est sûr de bien s’amuser. Ses amis Tommy et Annika l’ont bien compris. Sa force aussi est incroyable et elle ne manque jamais une occasion de jouer des tours aux autres !


 

T.2 : Fifi princesse – ISBN : 978-2-01-204340-4

Alors que les idées les plus farfelues s’enchaînent dans la tête de Fifi Brindacier, sa dernière trouvaille est de devenir une princesse. Ses amis Tommy et Annika l’accompagnent bien sûr au gré de ses fantaisies.


 

T.3 : Fifi à Couricoura – ISBN : 978-2-01-204341-1

Vivant seule alors que sa mère est morte et son père disparu en mer, Fifi Brindacier a toujours cru très fort que celui-ci était encore vivant et qu’il devait être roi des Cannibales. Or, quelle surprise quand elle reçoit précisément une lettre de son père, le capitaine Efraïm Ier Brindacier, roi de Couricoura ! Son bateau revient prochainement et il compte bien emmener sa fille sur l’île de Couricoura.

Cours, petit hérisson ! – Séverine DALLA

cours petit hérisson

Cours, petit hérisson !

Séverine DALLA

Editeur : Vert Pomme

Année : 2012

Genre : BD Documentaire

Résumé

Louison, le petit hérisson, aime bien s’amuser, comme réveiller tout le nid. Bien sûr, sa maman le gronde. Vexé, il sort du nid et s’en va bouder plus loin. Et là, il découvre un monde complètement nouveau. Il y a des bruits et des odeurs très étranges, qui font peur. A force de marcher, Louison est très très loin du gîte et semble s’être complètement perdu. Il appelle sa maman à l’aide et celle-ci ne peut pas l’entendre. Le petit hérisson doit rassembler son courage et rentrer par ses propres moyens, sans se faire piéger.

 

Mon avis

Séverine Dalla explique de manière très simple la vie d’un hérisson à travers le récit de Louison. Plutôt qu’un documentaire classique, l’auteure-illustratrice a choisi le format bande dessinée / récit qui convient à merveille pour cette histoire. On suit ainsi le cheminement de Louison, de son gîte à sa découverte du monde extérieur et retour à son gîte. Le format à l’italienne est là aussi un choix parfait pour coller à la linéarité de l’histoire.

Ce livre est accessible pour les enfants en âge de lire tout seuls et qui peuvent ainsi se familiariser en douceur avec la lecture d’une bande dessinée. Les vignettes contiennent assez peu de texte, le récit plus long est écrit au dessus ou en dessous.

Le livre se clôt par des pages purement documentaires pour mieux connaître le hérisson, expliquer les éléments vus dans le récit, énoncer clairement les problèmes qu’il rencontre et apprendre à l’aider correctement pour qu’il vive en paix dans nos jardins. Les petits lecteurs apprécieront également les deux jeux proposés.

C’est vif, bien mis en page, coloré comme il faut. Une découverte très simple d’un animal de nos jardins.

Je remercie les éditions Vert Pomme et Masse Critique de Babelio pour l’envoi de ce livre.