Histoire d’en Lire Magazine n°2 – Octobre 2018

Bonjour,

Déjà le second numéro du Magazine Histoire d’en Lire ! Et cette fois-ci, je remets à la Une un thème que j’avais déjà abordé en octobre 2013 : la guerre de Cent ans ! C’est bien loin et pourtant en 5 ans, j’ai pu me rendre compte que cette période historique marquant quasiment la fin du Moyen Age n’était que très rarement abordée en littérature jeunesse.

Petit zoom sur les documentaires et fictions qui abordent en partie ou toute la guerre de Cent ans.

Salon de la Biographie de Chaville 2018

Les rencontres auteurs se suivent en ce mois d’octobre. Aujourd’hui, samedi 13 octobre 2018, vous avez rendez-vous au Salon de la Biographie et du roman historique de Chaville, de 14h à 18h.

Plus de 80 auteurs pour les adultes et la jeunesse vous attendent à l’Atrium de Chaville. Débats, dédicaces et spectacle jeunesse sont au programme.

Côté littérature jeunesse, vous pourrez rencontrer Chantal Cahour, Charlène Cordova, Véronique Delamarre, Gaëlle Duhazé, Béatrice Egémar, Fanny Gordon, Sophie Humann, Laurent Ibri, Viviane Koenig, Nathalie Le Cleï, Pascale Perrier, Lova Pourrier, Géronimo Stilton, Sabine Stamm.

Bon salon !

Lire en poche 2018

Lire en poche est, depuis 2004, un salon incontournable du livre de poche, qui se tient en Gironde, à Gradignan.
L’édition 2018 commence ce vendredi 12 octobre et jusqu’au 14 octobre sur le thème Émotions fortes.

Il ne s’agit évidemment pas d’un salon dédié au livre historique mais comme chaque année, on peut y croiser de très bons auteurs de romans historiques jeunesse : Sophie Adriansen, Silène Edgar, Yaël Hassan, Pef, Anne Pouget.

Bon salon !

Les Rendez-vous de l’Histoire 2018

Dès aujourd’hui et jusqu’au 14 octobre, se tient le 21ème Rendez-Vous de l’Histoire, à Blois. Sur le thème « La puissance des images », vous sont proposés conférences, projections cinématographiques, expositions, ateliers. Et ces quatre jours vous permettront de rencontrer les plus grands auteurs de livres historiques adulte et jeunesse.

En littérature jeunesse, vous retrouverez notamment Marie Alhinho, Béatrice Bottet, Anne-Marie Desplat-Duc, Béatrice Egémar, Hélène Kérillis, Florence Lamy, Bertrand Puard, Alexandrine Racinais, Serge Rubin.

Et c’est lors de cette manifestation que les lauréats du Prix du Roman historique jeunesse de Blois recevront leur récompense.

Adélaïde (t.3) : Premiers pas à la Cour d’Annie Jay

Je vous présentais le second tome le mois dernier, place cette fois au 3ème titre de la série Adélaïde d’Annie Jay : Premiers pas à la Cour, aux éditions Le Livre de poche jeunesse.

Marie-Adélaïde de Savoie est désormais la future reine de France, après son mariage avec Louis, le petit-fils de Louis XIV. Des responsabilités bien lourdes à porter pour une jeune fille qui préfère passer du temps avec ses amis au Petit Trianon.

Le Grand labyrinthe de la mythologie de Michel Laporte et Eric Heliot

La mythologie grecque a toujours le vent en poupe chez de nombreux éditeurs jeunesse ! Ici, les éditions Père Castor-Flammarion ont imaginé un album très grand format proposant un labyrinthe par double page où le jeune lecteur est invité à retrouver le chemin, tout en parcourant les grandes légendes mythologiques grecques.

Indéniablement, Le Grand labyrinthe de la mythologie, de Michel Laporte pour les textes et Eric Heliot pour les illustrations, s’adresse aux enfants à partir de 7 ans environ, qui pourront découvrir les principaux personnages mythologiques de façon ludique et instructive.

Histoire Junior n° 78 – octobre 2018

Louis-Philippe est le tout dernier roi de France (1773-1850).  Mais son règne n’a pas été de tout repos ! Pendant 18 ans, il a tenté de mener le mieux possible un royaume en proie à de grands changements sociaux, économiques et politiques. Le dossier du mois s’intéresse de près à ce roi beaucoup moins connu que ses prédécesseurs. Pages 14 à 23.
Un dossier introduit en page 2 grâce à la planche de BD Histoire de rire de Gilbert Bouchard.

Parmi les découvertes récentes, les archéologues ont mis au jour une dalle sculptée datant du Néolithique. Retrouvée à Massongy, près du lac Léman, elle pourrait apporter de nombreuses informations sur son utilité. Page 7.

Tatiana Proskouriakof, d’origine russe, est celle qui a réussi à percer le secret des codes mayas. Portrait d’une femme pionnière. Pages 10-11.

Vous saviez qu’un cerf avait fait basculer la guerre de Cent ans ? C’est l’anecdote de la bataille de Patay ! Page 12.

Le Serment des Horaces est l’un des plus grands et célèbres tableaux du peintre David, réalisé en 1784-1785. Histo’art décrypte cette toile. Pages 24-25.

Ça s’est passé le 16 octobre 1793 : Marie-Antoinette est guillotinée. Clio revient sur l’épisode de la Terreur, aboutissant à la mort du couple royal. Pages 30-31.

Le crieur public est désormais un métier oublié. Le crieur était là pour annoncer les grandes nouvelles dans tout le pays. Pages 32-33.

Paléogénéticienne, voilà le métier de Céline Bon, qui consiste à percer les mystères du passé grâce à l’ADN. Rencontre avec cette jeune femme passionnée et passionnante. Pages 34-39.

Le Crac des Chevaliers est une imposante forteresse à l’ouest de la Syrie. Une expo à la loupe présente l’exposition « Le Crac des Chevaliers. Chroniques d’un rêve de pierre », jusqu’au 14 janvier 2019, à la Cité de l’architecture et du patrimoine, à Paris. Pages 40-41.

Les épidémies ont de tout temps ravagé les populations. Celle de 1347, nommée la « peste noire » a été la plus meurtrière. Dans le zoom sur…, Clio fait le point en 10 questions-réponses. Pages 42 à 45.

Bonne lecture !

Arkéo n° 266 – octobre 2018

Les Vikings ont terrorisé toute l’Europe. Rien que la vue de leurs drakkars et de leurs voiles hautes en couleur laissait présager des jours bien sombres. Pillages, destructions, massacres, les Vikings ne laissaient rien après leur passage.   Mais qui étaient ces guerriers terrifiants ? Saviez-vous que leur culture était d’une grande richesse ? C’est ce que met en lumière l’exposition Nous les appelons Vikings au Musée d’Histoire de Nantes, jusqu’au 18 novembre 2018. Et c’est ce que reprend le grand dossier du mois. Pages 12 à 19.
En complément, je vous recommande le roman Guillaume, fils de chef viking : chronique normande, 911-912 de Sigrid Renaud.

Côté BD, Lila et Diego mènent une nouvelle enquête mais cette fois-ci en pleine Seconde Guerre mondiale. Pages 8-9.

L’album-photo s’arrête sur les splendeurs de Pétra, une ville antique située au carrefour de plusieurs routes marchandes. Page 10.

Depuis toujours, l’homme a rêvé de voler ! Alors qu’il invente l’avion, son rêve devient enfin réalité. Une super invention retrace les grandes étapes de cette création. Page 11.

Comme chaque mois, la mythologie a sa rubrique. Le combat du mois oppose Thésée, le roi d’Athènes au terrible Minotaure. Le souverain raconte comment il a sauvé son peuple. Pages 20-21.
Un épisode de la mythologie que vous retrouverez dans l’album La vraie fausse histoire du Minotaure de Frédéric Laurent, et La Mythologie en BD : Thésée et le Minotaure de Béatrice Bottet et Émilie Harel.

Charlotte Corday est connue pour avoir assassiné Marat, l’un des meneurs de la Révolution française. Pourquoi cette jeune femme de 24 ans a-t-elle commis ce crime ? Comment y est-elle parvenue ? Tu veux mon portrait répond à ces questions. Pages 24 à 27.

Pour qui meurt Guernica ? de Sophie Doudet

Guernica est le nom d’un célèbre tableau de Pablo Picasso, peint après le bombardement de la ville du même nom, survenu le 26 avril 1937. Un événement en pleine guerre civile espagnole opposant les Franquistes aux Républicains.

Entre tension et rares moments d’apaisement, nous suivons le parcours de deux adolescents jetés sur les routes à cause du bombardement de Guernica. Un roman poignant et ouvrant la réflexion sur ce conflit trop rarement évoqué en littérature jeunesse.

Pour qui meurt Guernica ?, de Sophie Doudet, aux éditions Scrinéo.

Rosa Parks, elle a dit non au racisme de Florence Lamy

1er décembre 1955, aux États-Unis. Rosa Parks est une ouvrière noire, presque comme tout le monde. Chaque jour, elle subit la ségrégation raciale mise en place par les Blancs. Mais ce jour-là, Rosa refuse de plier l’échine et ose dire non. Arrestation, procès, mobilisation des Noirs. Rien ne sera plus comme avant. Mais la mobilisation devra être sans précédent pour que la loi change.

Un roman très accessible qui revient sur cet événement majeur de l’histoire humaine sociétale des États-Unis du XXe siècle.

Rosa Parks, elle a dit non au racisme, de Florence Lamy, aux éditions Scrinéo.