Titus Flaminius (t.5) : La Route de la soie

Période historique : Antiquité Période historique La Route de la soie Rome antique

Type de document : Roman

Auteur : NAHMIAS Jean-François

Editeur : Nouveau Monde Jeunesse

Année d'édition : 2009

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-8473-6474-3

Prix : 14,20 €

La Route de la soie
Achetez La Route de la soie moins cher  DecitreDecitre EbooksRecyclivre

Résumé

En 54 avant J.-C., le triumvirat romain formé par César, Crassus et Pompée est déstabilisé par les ambitions de chacun. Pour officialiser son soutien à César, le jeune avocat romain Titus Flaminius accepte d'épouser sa fille adoptive, Simplicia. Mais cette dernière est d'origine pauvre et cette future union n'est pas du goût de tout le monde. Les deux fiancés sont pris pour cible et Simplicia est assassinée. Titus Flaminius jure de retrouver son meurtrier ! Sa fiancée tenait dans sa main un tissu doux et brillant qui viendrait d'Orient. Titus décide donc de s'engager dans l'armée de Crassus qui fait route vers le royaume des Parthes, tout proche du pays des Serres, d'où provient l'étoffe.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Route de la soie
Cinquième tome et dernière enquête du jeune avocat patricien romain Titus Flaminius ! Une série qui se conclut donc aux éditions Nouveau Monde Jeunesse, en conservant la trame de ce qu'on a pu lire précédemment.

Pour une fois que Titus Flaminius s'apprêtait à se marier, sa fiancée meurt tragiquement ! Évidemment, il s'engage à retrouver coûte que coûte le meurtrier. Et le principal indice est un morceau de soie que tenait Simplicia. Titus Flaminius saisit la première occasion pour suivre la route de la soie et se rendre au pays des Serres, d'où provient l'étoffe. C'est en chemin qu'il fait la connaissance d'Arsace, un valet d'armes, qui va lui être un soutien précieux pour comprendre toute l'importance de la soie en Orient.

Comme lors de chaque enquête, Jean-François Nahmias a bien soigné le contexte historique, qu'il amène déjà en avant-propos pour préciser le plus important. Tout en partant de l'antiquité romaine, il est très intéressant d'en savoir un peu plus sur ce qu'il se passait dans le reste du monde, notamment ici, en Orient. Même si Rome occupe une place dominante en Occident, d'autres civilisations plus lointaines ont beaucoup à partager et à commercer.

L'intrigue en elle-même est davantage prenante que d'autres des précédents tomes. Peut-être est-ce du au décor oriental ou alors à la proximité de Titus avec la victime ? Le récit est bien rythmé et on suit avec intérêt l'avancée de l'enquête.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman La Route de la soie de Jean-François NAHMIAS :
- La Route de la soie sur le blog Blabla bibli
- La Route de la soie sur le Blog du prof.

Série : Titus Flaminius