Le Serment des catacombes

Période historique : Antiquité Période historique Le Serment des catacombes Gaule

Type de document : Roman

Auteur : WEULERSSE Odile

Illustrateur : BEAUJARD Yves

Editeur : Hachette

Collection : Le Livre de poche jeunesse (Hachette)

Année d'édition : 1986

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-01-322434-5

EAN : 9782013224345

Prix : 5,90 €

Le Serment des catacombes
Achetez Le Serment des catacombes moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

177 après Jésus-Christ, à Lugdunum en Gaule. Marc Aurèle est l'empereur de Rome. A cette époque, l'empire romain est à son apogée. Aussi depuis longtemps les Gaulois ont adopté les coutumes des Romains, notamment en ce qui concerne les dieux.

Sacrovir est un fabricant de cuir affranchi. En cette année, il a la joie de recevoir dans sa maison sa nièce de 15 ans, Toutilla qu'il vient de racheter lors d'une vente aux esclaves. Le problème est que Toutilla est chrétienne. Et depuis quelques temps, les chrétiens sont accusés de tous les maux. Il ne pleut pas depuis trois mois, l'eau d'un puits est empoisonnée, c'est de leur faute. Les habitants de Lugdunum sont de plus en plus nombreux à les accuser ouvertement et à demander leur arrestation. Mais Toutilla, Luna la jeune serveuse d'un bar, Marcurus le puisatier, Zénodore le médecin et bien d'autres forment un groupe uni. Leur croyance envers leur Dieu est la plus forte. Même si certains hésitent à souffrir pour ce Dieu, ils font face à l'adversité et aux persécutions qui sont menées à leur encontre.

Toutilla semble pouvoir compter sur Gédémo, le fils du flamine de Lugdunum. Amoureux de la jeune fille, celui-ci a embrassé la foi chrétienne et tente l'impossible pour sauver celle qu'il aime.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Le Serment des catacombes
Dans ses romans, Odile Weulersse s'intéresse de près aux civilisations antiques et à ce qui les a profondément marqué. Elle prend plaisir et réussit toujours avec brio à décrire une époque, un contexte historique mais ce qui lui importe surtout, c'est de voir quels étaient les modes de vie de ces différentes populations, leurs habitudes, et notamment leurs croyances. Elle l'a largement abordé dans ses romans sur l'Egypte antique, elle fait de même dans Le Serment des catacombes.

Là, il est question de l'empire romain. En 177, il est à son apogée territoriale. Le récit se déroule en Gaule romaine, plus exactement à Lugdunum (Lyon), puis à Rome dans la dernière partie du livre. A cette époque-là, les Gaulois ont donc complètement adopté le mode de vie romain et ont les mêmes croyances religieuses qu'eux. Ils vénèrent plusieurs dieux, font des offrandes, les invoquent tout au long de la journée. Aller à l'encontre de ces croyances est même une atteinte directe à l'Etat romain et à l'empereur. Et tout le sujet central du livre est là. Car à Lugdunum, il y a une communauté chrétienne soudée et qui entendait bien rester aussi discrète que possible. Mais les superstitions des Gaulois et Romains les amènent à accuser d'emblée ces hommes et ces femmes qui n'aiment qu'un seul Dieu. La persécution envers eux commence.

Toutilla est le personnage central du roman. Nouvellement arrivée, il a un rôle prépondérant pour accompagner ses frères et sœurs chrétiens, tout en tentant de convaincre les Romains de leur erreur. Si jeune, elle montre déjà un grand courage dans l'adversité, et jusqu'au bout du récit. La fin est d'ailleurs extrêmement émouvante et dure à la fois.

Qu'on soit croyant ou non, Le Serment des catacombes est un formidable appel à la tolérance et au respect des croyances de chacun. Outre les guerres, l'Histoire est ponctuée de persécutions à l'encontre des différentes communautés religieuses : chrétiens, musulmans, juifs... Et comme le montre ce roman, dès l'Antiquité. L'actualité nous prouve que cela existe encore aujourd'hui.
Malgré tout, même si, dans ce texte, les Romains sont indiqués comme les bourreaux et les Chrétiens les victimes, on sent bien qu'Odile Weulersse veut inviter les jeunes lecteurs à la réflexion. A plusieurs reprises, Toutilla dénigre aussi les croyances romaines et ne fait pas davantage preuve d'ouverture d'esprit. Chacun doit être libre de croire en qui il veut, à condition de tolérer la même chose pour les autres.

Un livre passionnant par son intrigue et surtout sa thématique.