Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius

Période historique : Antiquité Période historique Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius Gaule

Type de document : Roman

Auteur : BANZET Frédérique

Editeur : Oskar

Collection : Histoire et société (Oskar)

Année d'édition : 2016

A partir de 11 ans.

ISBN : 979-1-0214-0494-6

EAN : 9791021404946

Prix : 16,95 €

Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius
Achetez Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius moins cher  Decitre

Résumé

Née d'un père romain et d'une mère gauloise, Livia, âgée de 13 ans en -122 est tiraillée entre ses deux origines. Elle a longtemps vécu auprès de son père à Rome, a connu le luxe et le confort de la vie romaine. Mais après avoir été enlevée, elle rencontre sa mère en Gaule, qui consacre sa vie aux plantes, aux soins. Finalement, Livia se fait très bien à ce nouveau mode de vie et envisage de rester auprès d'elle. Or, l'un des chefs romains qui convoite la jeune et jolie Livia vient la capturer et l'entraîne vers les Alpes et en pays allobroge. Là, une guerre s'apprête à opposer les Romains venus conquérir la Gaule, aux peuples gaulois unifiés pour les vaincre.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius
Romaine ou gauloise ? : journal de Livia, fille de Sextius est la troisième aventure de la jeune romaine, après Le Grand départ pour Massalia et Prisonnière des Gaulois ! (non-chroniqués ici). De par sa parenté, Livia connait une enfance très partagée. C'est auprès de son père Sextius qu'elle grandit à Rome. Haut gradé, il bénéficie d'une riche demeure, de nombreux esclaves et Livia apprend à lire et à écrire. Mais un beau jour, la jeune fille est enlevée et arrive en territoire gaulois où elle rencontre sa mère, une prêtresse. Une nouvelle culture s'offre à elle et bien que totalement différente de la civilisation romaine, elle plaît à l'adolescente. Livia se sent davantage libre, aime apprendre au cœur de la nature, comprendre les vertus des plantes, pour, à son tour, dispenser des soins comme sa mère. Evidemment, à seulement 13 ans, les hommes qui l'entourent n'ont que faire de ses volontés. Ses ravisseurs ou sauveurs cherchent plutôt à séduire la jeune fille. Livia reste donc très partagée entre ces deux mondes qu'elle affectionne pour des points très différents.

Ce roman écrit sous la forme d'un journal intime permet aussi de découvrir le monde gaulois, ses peuples, ses us et coutumes, son mode de vie. La narratrice prend soin de mentionner de nombreux noms de lieux pour se repérer alors que les déplacements des personnages sont permanents. Dommage que la carte en annexe ne soit pas suffisamment précise pour resituer tous ces points de passage.

Et puis, l'autre point important de ce récit est la guerre qui se prépare entre Gaulois et Romains venus conquérir toute la partie sud, regorgeant de richesses. Livia tente d'apporter le maximum de détails pour se faire une meilleure idée des événements qui se déroulent alors et qui auront des conséquences directes sur le mode de vie gaulois par la suite.

Malgré toute cette minutie historique (le livre comporte de nombreuses notes de bas de page et des annexes d'informations complémentaires), j'ai trouvé le style plutôt lourd pour un journal intime avec des tournures de phrases qui manquent vraiment de dynamisme.