Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion

Période historique : Antiquité Période historique Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion Egypte antique

Type de document : Documentaire

Auteur : ALPHANDARI Yves

Editeur : Flammarion

Collection : Castor Doc (Flammarion)

Année d'édition : 2013

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-0812-8702-0

EAN : 9782081287020

Prix : 9,20 €

Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion
Achetez Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion moins cher  Decitre

Résumé

La création des hiéroglyphes égyptiens est datée du IVe millénaire avant J.-C. Les Egyptiens sont alors persuadés que cette écriture émane de la bouche du dieu Thot et la désigne alors comme "les paroles du dieu". Le terme "hiéroglyphe" (signifiant "gravure sacrée") est donné par les Grecs beaucoup plus tard. Les Egyptiens commencent par écrire sur de la pierre, ce qui permet une meilleure conservation. Toutefois, ils constatent vite que ce support ne permet pas d'écrire rapidement. Ils développent alors l'usage du papyrus. Et c'est ainsi que naît le métier de scribe, utile pour toutes les tâches écrites. Les scribes sont formés dans une école spécialisée.

En 391 après J.-C., l'empereur romain Théodose fait fermer les temples égyptiens. L'enseignement des hiéroglyphes n'est plus assuré ; cette écriture se meurt petit à petit. Il faut attendre la fin du XVIIIe siècle pour redécouvrir des traces de cette écriture et c'est le français Jean-François Champollion qui parvient à en percer le mystère.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion
Paru pour la première fois en 1999, le documentaire Les Hiéroglyphes, du dieu Thot à Champollion bénéficie de régulières rééditions. Et on comprend pourquoi, après lecture. C'est un des rares documentaires jeunesse à faire un point si précis et abordable sur l'histoire des hiéroglyphes égyptiens. Passionné et spécialiste de l'Egypte ancienne, Yves Alphandari maîtrise parfaitement son sujet, tout en ayant su l'adapter à un jeune lectorat.

Outre l'histoire de cette écriture, l'auteur revient en parallèle sur l'histoire de l'Egypte ancienne et les légendes associées. Puis, après la disparition des hiéroglyphes vient le temps de leur redécouverte aux XVIIIe et XIXe siècles. On découvre les personnes qui ont su déchiffrer ces symboles pour nous en révéler leur contenu, de quoi susciter peut-être de futures vocations.

Chaque chapitre se termine par une double page invitant le jeune lecteur à se mettre dans la peau d'un scribe égyptien. Sont alors proposés des petits temps de découverte sur un thème en particulier, les chiffres...
A la fin de toute la partie documentaire, on trouve plusieurs pages de jeux, un alphabet agrandi, une chronologie, une bibliographie actualisée.

La mise en page de la collection Castor Doc est aérée, colorée, facile d'accès. Des définitions sont données en marge du texte pour ne pas obliger le lecteur à recourir à un éventuel glossaire en fin d'ouvrage. L'iconographie est très riche, ce qui est d'autant plus essentiel sur un thème comme celui-là. On trouve des informations jusque sur les rabats de la couverture avec un petit lexique de termes génériques, un arbre généalogique des principales divinités égyptiennes, une carte de l'Egypte ancienne.

Un petit documentaire idéal pour les collégiens de 6e qui ont au programme d'histoire l'Egypte ancienne.

Pour compléter cette chronique, je vous invite à lire la présentation détaillée du documentaire Les Hiéroglyphes : du dieu Thot à Champollion sur le site La Cliothèque.