Alexandre : le prince conquérant

Période historique : Antiquité Période historique Alexandre : le prince conquérant Grèce antique

Type de document : Roman

Auteur : KOENIG Viviane

Editeur : Belin jeunesse

Collection : Avant de devenir... (Belin jeunesse)

Année d'édition : 2012

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-7011-6217-1

EAN : 9782701162171

Prix : 7,90 €

Alexandre : le prince conquérant
Achetez Alexandre : le prince conquérant moins cher  Decitre

Résumé

En 343 avant notre ère, Alexandre, fils du roi Philippe II de Macédoine et d'Olympias est âgé de 13 ans. Entouré de fidèles amis et de son chien Péritas, le jeune Alexandre est déjà un garçon sûr de lui, à l'esprit guerrier et conquérant. Pour calmer ses ardeurs et le préparer à devenir roi, son père le confie au grand philosophe Aristote pour lui donner le meilleur apprentissage. Malgré les bons conseils qu'il peut recevoir de son maître et de ses amis, Alexandre a hâte de prendre le pouvoir et de partir à la conquête du monde. Déjà, chevauchant son cheval Bucéphale, il contribue activement à la victoire de Chéronnée au printemps 338. Alexandre devient à son tour roi de Macédoine à la fin de l'été 336. Très vite, il entreprend de grandes batailles pour soumettre les Perses, les Grecs et file vers l'Asie.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Alexandre : le prince conquérant
Viviane Koenig, spécialiste de la période antique, aborde dans cette biographie romancée la jeunesse d'Alexandre, prince de Macédoine et qui est resté connu dans l'Histoire comme Alexandre le Grand ou Alexandre le Conquérant. Et ce livre nous montre effectivement que ces rêves de gloire et de conquête commencent dès son plus jeune âge. Alexandre a hérité de l'esprit guerrier de son père et sa mère Olympias a beaucoup d'ambition pour lui. D'autant plus qu'elle révèle à son fils quelles sont ses véritables origines.

Alexandre : le prince conquérant retrace le fabuleux destin de ce garçon en s'arrêtant sur les périodes les plus marquantes : son éducation auprès du grand philosophe Aristote, la victoire de la bataille de Chéronée, la mort de son père Philippe II de Macédoine, sa désignation par l'Assemblée pour qu'il soit le nouveau roi et ses premières batailles pour soumettre les autres peuples.

Même s'il s'agit d'une narration omnisciente, l'auteure ramène tout au personnage central qu'est Alexandre, qu'il soit directement acteur ou non. L'écriture de Viviane Koenig est très vivante, on a l'impression d'être au côté d'Alexandre et de ses amis. Pour mieux s'imprégner de l'époque décrite, elle utilise un vocabulaire approprié qui est défini en notes de bas de page. Et pour en savoir plus sur Alexandre le Grand, un cahier documentaire est présent en fin d'ouvrage.