Vestine, une légende noire

Période historique : XXè siècle Période historique Vestine, une légende noire Le génocide rwandais

Type de document : Roman

Auteur : JOUANNET ROUSSEL Virginie

Editeur : Actes Sud Junior

Année d'édition : 2009

A partir de 13 ans.

ISBN : 978-2-7427-8599-5

EAN : 9782742785995

Prix : 8,00 €

Vestine, une légende noire
Achetez Vestine, une légende noire moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Agée de 27 ans, Vestine vit désormais en Alsace. Mais avant, dans une autre vie, dans un petit pays africain, le Rwanda, Vestine s'appelait Mukagatare. Aujourd'hui, elle porte une jambe de bois et a des trous dans sa mémoire. Alors Vestine raconte ses souvenirs, ceux qui veulent bien lui revenir, cette enfance perdue en 1994. Elle dit sa vie tranquille au village, son père aveugle qui la connaît à peine, sans petite sœur sans nom, sa mère guérisseuse. Et puis tout bascule. Vestine livre les horreurs commises par les Hutus, les armes qui claquent, les corps qui s'effondrent, la course effrénée qu'il faut reprendre sans cesse, les bébés rouges accrochés à leurs mères.

Survivante du génocide rwandais et recueillie par une famille française, Vestine suit une thérapie avec le docteur Bernstein afin de se reconstruire.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Vestine, une légende noire
Vestine, une légende noire ou le récit poignant d'une rescapée du génocide rwandais de 1994. C'est bien un roman mais incomparable aux autres. La collection D'une seule voix des éditions Actes Sud Junior propose des textes à lire d'une traite, d'un souffle. C'est un monologue de la jeune Vestine qui va crescendo du début à la fin et on en ressort complètement sonné ! Ce type d'écriture, direct, spontané, vivant contribue justement à aviver les émotions.

Quand elle commence son récit, Vestine a 27 ans, elle est une adulte. Mais très vite, on oublie cela, tellement elle se replonge avec précisions dans son passé. Malgré les trous de mémoire qu'elle a, le plus gros ressurgit immanquablement, elle déballe tout à la fois pour se souvenir et se reconstruire, mais aussi témoigner de l'horreur du génocide rwandais. Evidemment tout est livré brut, les massacres, le sang, les bébés qui restent accrochés à leurs mères mortes, les pleurs qui s'estompent petit à petit...

C'est un livre qu'il faut être sûr de pouvoir assumer seul ou l'idéal est d'être accompagné pour en discuter.