Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir

Période historique : XXè siècle Période historique Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir La Première Guerre mondiale

Type de document : Roman

Auteur : BRISOU-PELLEN Evelyne

Editeur : Nathan

Année d'édition : 2020

A partir de 10 ans.

ISBN : 978-2-09-259112-3

Prix : 5,95 €

Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir
Achetez Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir moins cher  Decitre

Résumé

Mai 1916, le jeune Louis et son chien Vasco font de la contrebande d'allumettes. Arrêtés tous les deux par les gendarmes, Louis s'en tire avec une sévère leçon et une amende quand Vasco est condamné à mort. Le gendarme Raymond sauve de justesse l'animal en le mobilisant pour le front, comme le demande le Service des Chiens de guerre. Ne voulant laisser parti seul son chien, Louis s'engage à son tour en mentant sur son âge. Mais ils sont séparés une fois arrivés au front. Vasco peut heureusement compter sur la présence d'autres chiens et soldats pour l'aider à supporter l'absence de Louis et remplir ses missions du mieux qu'il peut.

Citations
"- Le commandement n'est pas de votre avis, chef, il a déjà créé le SERVICE DES CHIENS DE GUERRE, vous n'êtes pas au courant ? Et ce service demande justement qu'on lui envoie des chiens.
- Qu'est-ce que c'est que cette fable ?
Raymond expliqua :
- Vous savez que des messagers assurent la liaison entre les différents points du front. Eh bien, rien qu'à Verdun, dix-sept ont déjà été abattus ; alors que, dans le même temps, le seul chien présent a fait plusieurs fois l'aller-retour sans dommage. Plus petits que nous, ils passent partout sans se faire repérer."
p.23

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir
Plus habituée de l'Antiquité et du Moyen Age, Evelyne Brisou-Pellen fait un passage en histoire contemporaine avec le roman Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir qui se déroule pendant la Première Guerre mondiale. Ce roman est le troisième que je lis sur ce sujet si précis de la réquisition de chiens pour l'armée.

Les chiens dans la Grande Guerre
Vasco est un griffon bleu de Gascogne, un chien de chasse que son jeune maître Louis utilise pour de la contrebande d'allumettes. Vasco est donc habitué à suivre une piste, à se faire le plus discret possible, à obéir à un ordre précis. Sauvé in extremis d'une condamnation à mort, le voilà parti pour le front, sans savoir ce qui l'attend. Séparé de Louis, Vasco rejoint les chiens de liaison, qui doivent transmettre des messages d'une tranchée à une autre, en évitant bien évidemment d'être touché par les tirs ennemis.
Evelyne Brisou-Pellen a choisi que Vasco soit le narrateur de l'ensemble du récit, permettant ainsi au lecteur de le suivre au plus près dans ses missions, ses émotions. Partageant le quotidien des soldats et des autres chiens affectés aux liaisons ou au transport des blessés, il nous permet aussi d'avoir un panorama très large des événements.

Des avis partagés
Au cœur même de l'armée française, les avis sont partagés quant à l'utilité des chiens pendant le conflit. Cette idée est mise en avant dès le début du roman, alors qu'il s'agit d'éviter l'exécution de Vasco, condamné à mort pour contrebande. Les chiens de chasse comme Vasco sont habituellement exclus car trop enclins à laisser tomber leur mission pour suivre l'odeur du gibier.
Certains soldats comme Albert doutent aussi de l'efficacité des chiens, et lui va même jusqu'à le pousser à la faute.

Le quotidien dans les tranchées de Verdun
Vasco est affecté au secteur de Verdun. En tant que narrateur, il décrit ce quotidien au milieu des tranchées pleines de boue, de sang, de poux. Les paysages sont totalement dévastés et au cour d'une même journée, ils se modifient du fait des bombardements, pouvant rendre plus difficile encore la tâche des chiens pour assurer les liaisons demandées. En tant que témoin, Vasco décrit aussi les assauts, les blessés et les morts qu'il croise sur le no man's land, sa rencontre imprévue avec un régiment allemand. Là encore, le point de vue de l'animal apporte beaucoup pour mieux cerner la réalité d'alors.

Accessible dès 10 ans, Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir est un roman prenant et qui apporte beaucoup sur le contexte historique. Le jeune lecteur se laissera vite emporter par le récit du chien Vasco, élevé au véritable rang de héros pour l'accomplissement parfait de ses missions pendant la guerre. Une fiction qui vient rappeler que des animaux et notamment des chiens ont bel et bien été décorés.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir d'Evelyne BRISOU-PELLEN :
- Vasco, messager de Verdun, héros sans le savoir sur le site Opalivres.