Théo, petit-fils de héros anonymes

Période historique : XXè siècle Période historique Théo, petit-fils de héros anonymes Seconde Guerre mondiale - Résistance

Type de document : Roman

Auteur : BRIERE Vanina

Editeur : Oskar

Collection : Histoire et société (Oskar)

Année d'édition : 2016

A partir de 10 ans.

ISBN : 979-1-0214-0478-6

EAN : 9791021404786

Prix : 9,95 €

Théo, petit-fils de héros anonymes
Achetez Théo, petit-fils de héros anonymes moins cher  Decitre

Résumé

Le 6 juin 2014 ont lieu de grandes cérémonies pour commémorer le 70ème anniversaire du Débarquement. Théo Martin et sa sœur Sarah se rendent chez leurs grands-parents à Caen pour assister à la cérémonie rendant hommage aux victimes civiles de la Bataille de Normandie. Leur arrière-grand-père était résistant et comme des dizaines d'autres détenus de la prison de Caen, il a été fusillé par les Allemands le 6 juin 1944. C'est avec beaucoup d'émotion que Raymond, le grand-père de Théo, raconte son vécu de la Seconde Guerre mondiale et l'histoire de son père résistant.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Théo, petit-fils de héros anonymes
Chercheuse à la Fondation pour la mémoire de la Déportation, Vanina Brière parcourt inlassablement les archives qu'elle a à sa disposition pour redonner vie à des hommes et des femmes, souvent anonymes, qui ont eu un rôle important pendant la Seconde Guerre mondiale.

Avec son troisième roman, Théo, petit-fils de héros anonymes, Vanina Brière s'intéresse aux fusillés de la prison de Caen. Tout commence avec les grandes commémorations du 70ème anniversaire du Débarquement. Mais si ce jour-là a été synonyme de libération prochaine pour les Français, les familles de Caen ont été lourdement endeuillées par les bombardements et par les exécutions des détenus de la prison de Caen le 6 juin 1944.

L'auteur a donc choisi un garçon de notre époque s'intéressant à cette occasion à son histoire familiale pour mieux se replonger dans le passé. Comme lui, nous écoutons la voix de son grand-père Raymond raconter ce qu'il a vécu pendant l'Occupation allemande et à l'approche du Débarquement. Enfant, il a été témoin de l'arrestation de son père par la Gestapo et en reste profondément marqué. Avec sa sœur et sa mère, il a espéré la libération de son père grâce à l'arrivée des Alliés. Alors que la victoire leur échappait, les Allemands ont décidé d'assassiner une grande partie de leurs prisonniers.

Dans un style très limpide, entre discours, échange et récit, Vanina Brière retrace point par point ces terribles événements et l'émotion est palpable à tout instant. Aujourd'hui encore, les dépouilles de ces résistants n'ont jamais été retrouvées, les familles n'ont que la prison de Caen et le jour de commémoration pour se recueillir. Comme précisé en toute fin de roman, il est plus que jamais fondamental de raconter, de témoigner pour se souvenir de ces héros anonymes qui ont donné leur vie pour permettre aux autres de retrouver la liberté.

Un dossier documentaire en fin d'ouvrage fait le point sur le monde à cette époque-là. Outre la Résistance déjà abordée dans le récit, il revient sur les enfants cachés, les déportations, présente Radio Londres et la machine Enigma, précise les avancées médicales, ou encore le rôle des femmes, les principales figures de la Résistance. Complet et accessible.

Un beau roman sur la transmission et le devoir de mémoire.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Théo, petit-fils de héros anonymes de Vanina BRIERE :
- Théo, petit-fils de héros anonymes sur le site Grégoire de Tours
- Théo, petit-fils de héros anonymes sur le blog Le coin lecture d'Arsène
- Théo, petit-fils de héros anonymes sur le site du journal Ouest France.