Le Rêve de Sam

Période historique : XXè siècle Période historique Le Rêve de Sam En Amérique

Type de document : Roman

Auteur : CADIER Florence

Editeur : Gallimard jeunesse

Année d'édition : 2008

A partir de 13 ans.

ISBN : 978-2-0750-7757-6

EAN : 9782075077576

Prix : 4,90 €

Le Rêve de Sam
Achetez Le Rêve de Sam moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

1952, Montgomery, ville d'Alabama au sud des Etats Unis.

Sam est un enfant noir de 10 ans qui connaît la discrimination raciale alors habituelle et quotidienne envers les Afro-Américains. Cette année-là, pour avoir tenté de s'inscrire sur les listes électorales, ses parents sont assassinés en pleine nuit par des ségrégationnistes blancs, sous les yeux de Sam et de son petit frère Josh.

Sam et Josh sont alors recueillis par leur oncle et leur tante, une certaine Rosa Parks. Même en habitant en ville, Sam et Josh sont toujours victimes d'agressions et d'insultes racistes. Par l'intermédiaire de sa tante et suite au célèbre fait divers selon lequel Rosa avait refusé de céder sa place dans un bus à un Blanc, Sam rencontre Martin Luther King, un pasteur défenseur des droits des Noirs.

Commence alors pour Sam un véritable engagement pacifique pour faire évoluer les choses et les mentalités, au péril de sa vie et de celle des ses compagnons.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Le Rêve de Sam
Sous la forme d'un journal et basé sur des faits historiques, ce roman de Florence Cadier retrace les premiers combats des Noirs dans les années 1950-1960 pour obtenir des droits qu'ils n'avaient pas, comme le droit de vote par exemple.

Ce journal de Sam nous fait découvrir les conditions terribles dans lesquelles vivaient les Afro-Américains, spécialement dans le Sud des Etats Unis où les ségrégationnistes blancs étaient nombreux et soutenus par les autorités locales et où le Ku Klux Klan était toujours bien implanté.

Ce roman est l'occasion également de "participer" à des événements historiques tels "l'affaire du bus" avec Rosa Parks, le boycott des autobus à Montgomery et des transports inter-états, la campagne de Birmingham ou encore la marche sur Washington et le célèbre discours de Martin Luther King "I have a dream".

L'auteure a choisi de mêler personnages fictifs et personnages historiques, ce qui apporte encore plus de poids aux propos du personnage principal. Son journal est commencé en 1952 et se termine en 2005.

Un très bon roman pour celui ou celle qui veut avoir un aperçu de ces premiers combats et de la violence auxquels les Afro-Américains ont été confrontés.