La Prisonnière du djebel

Période historique : XXè siècle Période historique La Prisonnière du djebel La Guerre d'Algérie

Type de document : Roman

Auteur : DAENINCKX Didier

Editeur : Oskar

Collection : Histoire et société (Oskar)

Année d'édition : 2012

A partir de 10 ans.

ISBN : 978-2-3500-0819-6

EAN : 9782350008196

Prix : 9,95 €

La Prisonnière du djebel
Achetez La Prisonnière du djebel moins cher  Decitre

Résumé

Profitant pour quelques jours de l'appartement de son grand-père Gilbert à Montreuil, Eric entreprend quelques réparations sous la baignoire. Là, il découvre une cachette contenant des objets (un pistolet, des cartes postales d'Algérie, une boucle de ceinturon) et surtout une photo sur laquelle il voit une jeune femme européenne attachée à un arbre et celui qu'il reconnait comme étant son grand-père, jeune homme.

Quelques temps après, Eric et sa compagne Lydia rendent visite à Gilbert, en Charente-Maritime où il réside la plupart du temps. Eric lui parle de sa découverte, lui montre les objets. Dans un premier temps, son grand-père ne veut rien lui dire, il ne veut pas faire remonter ces mauvais souvenirs. Et puis, petit à petit, Gilbert commence à raconter cette guerre. Il a été envoyé en Algérie en 1955, suite à une bagarre qui a mal tourné. C'était une condamnation de la justice ou un "engagement volontaire" pour l'Algérie. Mais là-bas, les ordres des supérieurs sont inhumains. Les soldats français saccagent les habitations, violentent les populations, torturent les prisonniers. Jusqu'au jour où Gilbert préfère désobéir...

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Prisonnière du djebel
Dans ce très court roman, Didier Daeninckx aborde un sujet encore tendu, celui de la guerre d'Algérie ou nommé à l'époque "événements d'Algérie". L'échange entre Eric et son grand-père Gilbert est intéressant mais on aurait aimé qu'il soit approfondi. Ce texte reste malgré tout une bonne première approche de la guerre d'Algérie, du point de vue d'un soldat qui souffre réellement de son vécu, de cette jeunesse volée, des horreurs qu'il a pu voir.
Finalement, c'est l'entretien avec Didier Daeninckx présent à la fin du livre qui apporte tous les éclaircissements souhaités. Là, l'auteur met mieux en lumière la réalité de la guerre d'Algérie et toute la difficulté qui existe encore aujourd'hui d'en parler sans tabou.

Le récit est inspiré de faits réels et là aussi, Didier Daeninckx apporte des précisions quant aux soldats qui ont désobéi, déserté pendant le conflit. Il est encore difficile de faire changer les mentalités, ce livre le rappelle clairement.