Ne plus se taire

Période historique : XXè siècle Période historique Ne plus se taire Seconde-Guerre mondiale - Shoah

Type de document : Roman

Auteur : OLIVIER-BARBERON Véronique

Editeur : Oskar

Année d'édition : 2015

A partir de 11 ans.

ISBN : 979-1-0214-0336-9

EAN : 9791021403369

Prix : 12,95 €

Ne plus se taire
Achetez Ne plus se taire moins cher  Decitre

Résumé

Lucie, collégienne et fille unique, est en conflit avec son père depuis quelques temps et sa mère n'en peut plus de leurs disputes incessantes. En rentrant chez elle un soir, alors que la pluie menace, elle croise une vieille dame, Hortense, habitant son quartier. Elle se propose de l'aider. Hortense invite la jeune fille à entrer un instant, le temps que la pluie se calme. Lucie découvre alors un sous-verre contenant un morceau de tissu rayé avec un numéro inscrit dessus. Elle demande à la vieille dame l'origine de cet objet mais celle-ci préfère ne pas répondre. Elle confie plutôt à l'adolescente un livre dans lequel elle a écrit tout son témoignage de résistante et déportée dans les camps nazis. Lucie veut aller encore plus loin et tenter de faire parler la vieille dame devant sa classe pour témoigner de vive voix.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Ne plus se taire
Ne plus se taire est le premier roman à caractère historique de Véronique Olivier-Barberon. Pour l'écrire, elle s'est inspirée de l'histoire et du témoignage de son beau-père, Michel Barberon.

Pour donner plus d'intensité à ce récit, elle a choisi de créer une belle rencontre entre Lucie, l'adolescente rebelle et Hortense, une vieille dame du quartier, vivant seule. Et il est justement bien mystérieux qu'Hortense mette en évidence ce sous-verre alors qu'elle ne veut pas parler de ce passé si douloureux, qui hante encore chacune de ses nuits.

Ne plus se taire fait ainsi référence à cette petite bataille de Lucie qui veut à tout prix convaincre la vieille dame de venir s'exprimer dans son collège, devant sa classe pour le cours d'Histoire. Quoi de plus intéressant et passionnant qu'un témoin direct des événements historiques appris en cours ? La Seconde Guerre mondiale étant encore relativement récente dans notre Histoire, il est fréquent que des hommes et femmes acceptent de venir parler aux jeunes générations, pour transmettre leur vécu et ne jamais oublier tout ce qu'il s'est passé. Oui, mais Hortense refuse catégoriquement et ce refus est aussi le moyen que Lucie comprenne toute la douleur enfouie et la difficulté que cela représente pour la vieille dame.

Hormis cet aspect historique, leur rencontre fait naître une belle amitié alors qu'environ 70 ans les séparent ! Lucie qui se sent si seule à cause de ses conflits avec ses parents, trouve chez Hortense une écoute, une attention, des conseils qu'aucune de ses amies n'a pu lui apporter.

Un très beau roman sur le devoir de mémoire, la transmission du vécu de la Seconde Guerre mondiale et le lien intergénérationnel.

En complément, je vous invite à lire la chronique du blog Entre les pages au sujet du roman Ne plus se taire de Véronique OLIVIER-BARBERON.