Max

Période historique : XXè siècle Période historique Max La Seconde Guerre mondiale

Type de document : Roman

Auteur : COHEN-SCALI Sarah

Editeur : Gallimard jeunesse

Année d'édition : 2012

A partir de 15 ans.

ISBN : 978-2-0706-6595-2

EAN : 9782070665952

Prix : 8,15 €

Max
Achetez Max moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Max naît le 20 avril 1936, le jour de l'anniversaire du Führer. Il est le premier bébé du programme Lebensborn mis en place par Himmler, dès 1933 suite à l'arrivée au pouvoir d'Hitler. Le principe est de sélectionner des femmes blondes aux jeunes bleus pour s'accoupler avec des nazis aux mêmes caractéristiques physiques et mettre au monde de purs représentants de la race aryenne. Prénommé Max par sa mère, le bébé est finalement baptisé Konrad von Kebnersol, par le Führer en personne. Mais très vite, l'enfant est séparé de cette mère et l'oublie. Pendant toute son enfance, il est sous la surveillance du docteur Ebner. Konrad grandit au sein des meilleurs établissements allemands pour être un parfait nazi. Ne s'y trouvent en théorie que d'autres enfants répondant comme lui aux critères de l'Aryen. Progressivement, le programme Lebensborn s'étend aux pays occupés et pour aller plus loin, les autorités entreprennent de germaniser les enfants blonds aux yeux bleus des autres pays. Un jour, Konrad fait la connaissance de Lukas, un Polonais plus grand que lui mais qui s'avère être un Juif.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Max
Ce roman intitulé tout simplement Max provoque un véritable choc. Et ce, dès la première de couverture avec ce foetus accompagné de nombreuses mensurations devant être respectées pour être considéré comme un parfait petit aryen. Le tout avec les couleurs du nazisme, le rouge et le noir.

Le challenge était élevé et pourtant Sarah Cohen-Scali l'a réussi avec brio. Dans ce livre, elle aborde le programme Lebensborn, mis en place dès l'arrivée au pouvoir d'Hitler en 1933, par Himmler. Ce pan est largement méconnu concernant la Seconde Guerre mondiale. Grâce au travail de fourmi de l'auteure, on voit en profondeur de quoi il était question, et il y a de quoi avoir froid dans le dos... Elle n'omet aucun détail et grâce au "je" du narrateur, on parvient davantage à se fondre dans ce récit, même si pour une fois, on ne cherche pas à se rapprocher du héros, chose rare ! Sarah Cohen-Scali se concentre sur le vécu de Max/Konrad, elle décrit aussi les à-côtés mais sans trop entrer dans les détails. C'est la psychologie de l'enfant qui doit ressortir. On le suit de sa naissance jusqu'à ses 10 ans à travers quatre grandes étapes de sa jeune vie.

Beaucoup de passages sont très durs, dans les mots, dans les faits, dans les descriptions. C'est pourquoi, on ne peut conseiller ce livre qu'à de grands ados, à partir du lycée. Le tout est très prenant mais des pauses sont bienvenues pour faire le point et assimiler ce qui vient d'être lu, tellement le sujet est grave.

La rencontre avec Lukas amène tout doucement un peu d'humanité chez Konrad et ses convictions vacillent peu à peu. Max est un roman original, grandiose, un véritable coup de coeur !
Sarah Cohen-Scali énonce dans une note à la fin du livre les faits dont s'est inspiré le roman, la part de la fiction, les personnages ayant réellement existé et les documents qu'elle a consultés pour écrire ce texte.

Max a obtenu le Prix Roman Adolescents Sorcières 2013.

A noter : Max est sélectionné par le Ministère de l'Education nationale pour le niveau Collège.

A lire, d'autres chroniques du roman Max de Sarah COHEN-SCALI :
- Max sur le blog Livres Ados
- Max sur le blog Les chroniques de Miawka
- Max sur le blog Livres passions
- Max sur le blog Tous les livres
- Max sur le blog Les lectures de Laure.