Jean Moulin, les cent vies d'un héros

Période historique : XXè siècle Période historique Jean Moulin, les cent vies d'un héros Seconde Guerre mondiale - Résistance

Type de document : Album

Auteur : DAENINCKX Didier

Illustrateur : PEF

Editeur : Rue du Monde

Collection : Grands portraits (Rue du Monde)

Année d'édition : 2023

A partir de 9 ans.

ISBN : 978-2-35504-727-5

Prix : 18,00 €

Jean Moulin, les cent vies d'un héros
Achetez Jean Moulin, les cent vies d'un héros moins cher  Decitre

Résumé

Jean Moulin est originaire de Béziers, dans l'Hérault. L'été, il partait avec ses parents, son frère Joseph et sa sœur Laure, près de Marseille. L'occasion pour lui d'admirer les hydro-aéroplanes qui volaient dans le ciel. Jean aimait voyager à travers les livres et sa collection de timbres. Il rêvait de tous ces endroits magiques.
Mais la mort de son frère, en 1907, le ramène à une brusque réalité.
Malgré sa passion pour le dessin, Jean Moulin a suivi des études de droit, comme le voulaient ses parents. Le voilà sous-préfet à 26 ans. Mais la douce parenthèse avec l'arrivée au pouvoir du Front populaire prend fin lorsque la guerre éclate en 1939. Devenu préfet à Chartres, il est témoin de l'Exode et décide tout de suite d'agir pour aider les populations en fuite. Refusant complètement l'armistice française, il se rallie au général de Gaulle qui exhorte la population à continuer le combat. Jean Moulin est choisi par le général pour unifier les réseaux de résistance. Mais en 1943, Klaus Barbie, le chef de la Gestapo de Lyon, l'arrête. Jean Moulin meurt le 8 juillet 1943, pendant sa déportation.

Citations
"À bout de forces et de souffrances, j'ai tenté de mettre fin à mes jours dans la nuit du 17 juin 1940. Les médecins m'ont sauvé de justesse le lendemain, alors que, depuis Londres, au même moment, un général français lançait sur les ondes un appel d'espoir au peuple de France.

Il appelait les soldats français, les ingénieurs, les ouvriers à le rejoindre, à ne pas capituler :
« Quoiqu'il arrive, la flamme de la Résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. »

C'était la voix du général de Gaulle et je savais où je devais aller."
p. 25

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Jean Moulin, les cent vies d'un héros
À l'occasion du 80e anniversaire de la mort du résistant français Jean Moulin, les éditions Rue du Monde publient un bel album signé par le duo Daeninckx-Pef.

Une biographie romancée
Un livre exceptionnel en littérature jeunesse qui se présente comme une biographie romancée de cette figure emblématique de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale.
Les albums de la collection Grands Portraits ont pour caractéristiques, notamment, de laisser la narration au personnage en objet du livre. Ici, le "je" est donc Jean Moulin lui-même qui se raconte, de son enfance à Béziers à sa panthéonisation en 1964. Chacune de ces étapes est importante parce qu'elles permettent de comprendre comment il s'est construit et pourquoi il est devenu le résistant dont le nom est resté dans l'Histoire.

Une action multiple
Très jeune, Jean Moulin se distingue déjà par cet état d'esprit à toujours vouloir venir en aide aux autres. Il était alors sous-préfet. Il n'y a donc rien d'étonnant à le voir se mobiliser dès le début de la guerre et d'autant plus, lorsque Pétain signe l'armistice avec l'Allemagne. Jean Moulin n'était pas un homme qui pouvait rester sans rien faire.
L'album décrit très bien son engagement, sa volonté sans faille et le général de Gaulle ne s'y est pas trompé. Depuis Londres, il l'a repéré pour ses multiples qualités.
La mise en page du livre alterne entre illustrations pleine page et texte sur le côté ; et textes encadrant une illustration. Pef utilise des couleurs lumineuses, même lorsqu'il s'agit d'aborder des moments sombres comme l'Exode ou sa déportation.

Un album documentaire
Jean Moulin, les cent vies d'un héros s'adresse à un lectorat de fin de niveau élémentaire et même pour le collège. Il se présente comme une fiction, tout en ayant une portée documentaire. Le récit mentionne des dates importantes, soit pour préciser le contexte, soit parce qu'elles étaient importantes dans la vie de Jean Moulin. Et en toute fin de livre, Alain Serres permet d'en savoir plus grâce à un dossier documentaire intitulé "Jean Moulin, héros de la Résistance au nazisme". On y retrouve, présentées de façon chronologique, les dates de la vie de Jean Moulin avec des photos d'archives, un extrait de l'appel du 18 juin, d'autres grands noms de résistants, une courte biographie de Klaus Barbie, le bourreau de Jean Moulin, des lieux mémoire de la Résistance, les paroles du Chant des partisans et deux petits paragraphes sur les résistants qui ont pris le maquis.