La Fleur au fusil

Période historique : XXè siècle Période historique La Fleur au fusil La Première Guerre mondiale

Type de document : Roman

Auteur : PINGUILLY Yves

Editeur : Oskar

Collection : Histoire et société (Oskar)

Année d'édition : 2014

A partir de 9 ans.

ISBN : 979-1-02140-203-4

EAN : 9791021402034

Prix : 8,95 €

La Fleur au fusil
Achetez La Fleur au fusil moins cher  Decitre

Résumé

Adrien Le Cornic est un jeune artilleur breton de 22 ans. En juillet 1914, il obtient une permission de quatre jours pour rentrer dans son village de Moustéru et aider aux moissons. Son oncle et parrain lui fait même cadeau d'un superbe vélo de course. Sans hésitation, Adrien file vers Guingamp pour voir passer les coureurs du Tour de France. Et puis, outre ses parents, ses oncle et tante, ses cousines, Adrien est ravi de revoir la belle Marguerite, dont il est amoureux. Il y a bien des rumeurs de guerre mais personne n'y croit vraiment. Et pourtant, quelques jours plus tard, Adrien est rappelé et doit rejoindre son régiment au plus vite. Lui, ses camarades artilleurs et les chevaux qui les accompagnent, partent pour l'est de la France.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Fleur au fusil
Yves Pinguilly n'en est plus à son premier roman historique jeunesse sur la Première Guerre mondiale. A l'occasion du Centenaire de la Grande Guerre, il publie un court roman de 65 pages à travers lequel il aborde le tout début de la guerre. Breton lui-même, l'auteur s'intéresse au parcours de jeunes hommes bretons engagés bien malgré eux dans cette guerre dont ils ne savent pas encore qu'elle sera si terrible.

En juillet 1914, Adrien Le Cornic fait son service militaire qui doit durer trois ans. La guerre n'étant pas encore déclarée, il bénéficie d'une courte permission pour aider aux travaux des champs dans son village. Dans son régiment, il est artilleur et affectionne tout particulièrement les chevaux. Dans le roman, Yves Pinguilly rappelle à juste titre la présence importante des chevaux pendant la guerre et ici, leur rôle pour déplacer les pièces d'artillerie.

La Fleur au fusil est un titre qui rappelle que beaucoup de soldats partaient relativement confiants, que cette guerre s'annonçait courte. C'est aussi une façon de dire que ces hommes partaient sans la moindre préparation. Adrien est en plein service militaire, il a lui des notions militaires. Mais tous les appelés qui vont suivre se retrouvent un fusil à la main, sans avoir jamais tiré de leur vie. Adrien et ses compagnons sont sous les tirs d'artillerie allemande dès leur arrivée sur le front. La mort les entoure désormais.

Un roman simple, avec une écriture rappelant les tournures paysannes de l'époque. Un livre pour entretenir le devoir de mémoire et accessible à de petits lecteurs.

A découvrir, d'autres chroniques du roman La Fleur au fusil d'Yves PINGUILLY :
- La Fleur au fusil sur le blog Les feuillantines
- La Fleur au fusil sur le blog Le Monde Livre libre
- La Fleur au fusil sur le site Critiques libres
- La Fleur au fusil sur le Blogamoi.