Enfants des colonies (t.2) : Le Maître est un clandestin

Période historique : XXè siècle Période historique Enfants des colonies (t.2) : Le Maître est un clandestin La Guerre d'Algérie

Type de document : Album

Auteur : DAENINCKX Didier

Illustrateur : FERRANDEZ Jacques

Editeur : Rue du monde

Collection : Histoire d'histoire (Rue du monde)

Année d'édition : 2010

A partir de 8 ans.

ISBN : 978-2-355-04118-1

EAN : 9782355041181

Prix : 14,50 €

Enfants des colonies (t.2) : Le Maître est un clandestin
Achetez Enfants des colonies (t.2) : Le Maître est un clandestin moins cher  Decitre

Résumé

Années 1960, les années de l'indépendance. Depuis maintenant six mois, Lucie et Salam, deux enfants d'origine sénégalaise, n'ont plus de nouvelles de leur maître d'école, Monsieur Tarmin. Comme des milliers d'autres jeunes, il a été envoyé en Algérie. En attendant, les enfants doivent supporter tant bien que mal leur nouvelle maîtresse, du genre acariâtre.

Lucie ne peut s'empêcher malgré tout de se rendre au port de Marseille tous les jours pour voir arriver le bateau-hôpital en provenance d'Alger. Elle espère y reconnaître son instituteur. A Marseille, la tension est palpable. Les contrôles de papier sont fréquents, les manifestants prônant la paix en Algérie sont frappés par les policiers.

Une nuit, en sortant la poubelle du restaurant où il travaille, Ousmane, le père de Lucie et Salam, découvre un homme cherchant de la nourriture dans les déchets. Il reconnaît alors le maître d'école de ses enfants ! Celui-ci a réussi à s'enfuir d'Alger en se cachant. Il explique la réalité de la guerre, bien différente de celle qui est racontée dans les journaux en France.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Enfants des colonies (t.2) : Le Maître est un clandestin
Grâce au duo Daeninckx - Ferrandez, les enfants peuvent découvrir de façon simple et pédagogique la fin de la guerre d'Algérie, juste avant la proclamation de l'indépendance.

Le Maître est un clandestin prend l'exemple d'un jeune envoyé qui a vécu les pires horreurs, là-bas à Alger. Le quotidien des soldats, c'est la torture, les massacres, les pillages, bien loin de tout ce qui est dit dans la presse en France. Un certain nombre de soldats français ont préféré comme lui risquer la prison, plutôt que d'obéir à ces ordres cruels.

Dans cet album, la fiction, les encarts documentaires ainsi que les illustrations ont autant d'importance les uns que les autres. Didier Daeninckx et Jacques Ferrandez ont tout deux déjà publié sur la guerre d'Algérie, on ressent leur profond attachement à ce sujet. Leur travail s'inscrit parfaitement dans un devoir de mémoire.