Dorothy Counts : affronter la haine raciale

Période historique : XXè siècle Période historique Dorothy Counts : affronter la haine raciale En Amérique

Type de document : Roman

Auteur : FONTENAILLE Elise

Editeur : Oskar

Année d'édition : 2019

A partir de 11 ans.

ISBN : 979-10-214-0675-9

Prix : 9,95 €

Dorothy Counts : affronter la haine raciale
Achetez Dorothy Counts : affronter la haine raciale moins cher  Decitre

Résumé

Dorothy Counts a 15 ans en 1957. A la rentrée de septembre, elle intègre le lycée de la petite ville de Charlotte, dans l’État de Caroline du Nord, aux États-Unis. Cette rentrée restera à jamais gravée dans la mémoire de Dorothy. Dès son arrivée, elle est assaillie d'insultes, crachats, coups. Dorothy Counts est la première adolescente noire à entrer dans ce lycée ségrégationniste.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Dorothy Counts : affronter la haine raciale
Après s'être intéressée aux peuples indiens dans ses romans précédents, Élise Fontenaille reste sur le continent américain, toujours au XXème siècle mais cette fois-ci sur le sujet de la ségrégation raciale. Elle consacre ainsi l'intégralité de son court roman à l'histoire de l'adolescente noire Dorothy Counts qui a intégré un lycée ségrégationniste de Caroline du Nord. Un roman qui m'a tout de suite rappelé Sweet sixteen d'Annelise Heurtier.

Avec des chapitres courts et un récit très direct, la narratrice retrace cette terrible rentrée de 1957. Alors que d'autres États ne pratiquent plus la ségrégation, cette dernière est encore très marquée en Caroline du Nord. Dès son approche de l'entrée du lycée, Dorothy en est victime et ce, sans la moindre relâche, moindre soutien de ses professeurs. Seules deux lycéennes prendront elles-mêmes des risques en se liant d'amitié avec Dorothy.

Ce roman est percutant, on ne peut que ressentir toute la détresse de la jeune fille, on est soi-même pris d'une furieuse envie de foncer contre cette méchanceté, cruauté purement gratuite et inqualifiable.

Peut-être n'est-ce pas le meilleur choix pour attirer l’œil des jeunes lecteurs, mais l'éditeur Oskar a opté pour la photographie en noir et blanc de Douglas Martin, qui a obtenu en 1957 le Prix World Press pour ce cliché montrant Dorothy Counts lors de son arrivée au lycée. Une image saisissante.

La postface amène quelques précisions supplémentaires sur la portée de cet événement dans la vie de Dorothy Counts et l'engagement qui a été le sien toute sa vie.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Dorothy Counts : affronter la haine raciale d’Élise FONTENAILLE :
- Dorothy Counts : affronter la haine raciale sur le blog Nouveautés Littérature Jeunesse
- Dorothy Counts : affronter la haine raciale sur le site Grégoire de Tours
- Dorothy Counts : affronter la haine raciale sur le blog La Bibliothèque de Noukette
- Dorothy Counts : affronter la haine raciale sur le blog Parfums de livres
- Dorothy Counts : affronter la haine raciale sur le blog D'une berge à l'autre.