Couleur barbelé

Période historique : XXè siècle Période historique Couleur barbelé La Première Guerre mondiale

Type de document : Roman

Auteurs : WLODARCZYK Isabelle, DIAZ Pierre (musique)

Illustrateur : CSERHATI Hajnalka

Editeur : Babouche à oreille

Année d'édition : 2019

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-491347-00-0

Prix : 13,50 €

Couleur barbelé
Achetez Couleur barbelé moins cher 

Résumé

Dès son plus jeune âge, Jules-Victor Fabre rêve de devenir peintre. Aussi, c'est courageusement qu'à 18 ans, il choisit de quitter ses parents pour aller à Paris et réaliser son rêve. Mais la guerre le rattrape. Il troque son pinceau contre un fusil. Pourtant, au cœur des tranchées, Jules-Victor poursuit sa passion. Il l'a met même au service de la guerre en réalisant des leurres. Au fil des jours, Jules-Victor est hanté par cette mort qui rôde tout autour de lui. Lui, personne ne l'attend. Alors pourquoi ne pas en finir ?...

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Couleur barbelé
Couleur barbelé est le résultat du travail de toute une équipe : Isabelle Wlodarczyk, l'autrice et cheffe d'orchestre de ce roman né d'un atelier d'écriture mené au collège Lo Trentanel de Gignac (Hérault) dans deux classes de 3ème. Pierre Diaz a, lui, composé la musique qui accompagne la lecture de ce livre et qu'on peut télécharger sur le site des éditions Babouche à Oreille en indiquant le mot de passe précisé à la fin du livre. Enfin, l'illustratrice et graphiste hongroise, Hajnalka Cserháti, s'empare en images de la destinée du jeune artiste Jules-Victor Fabre.

Car ce roman raconte une histoire vraie. Jules-Victor Fabre est né le 18 mars 1892 à Montpellier. Très tôt, il rêve de devenir peintre et doit cacher ses aspirations à ses parents qui ne le comprendraient sans doute pas. Le premier tiers du livre nous invite à faire connaissance avec ce garçon épris de peinture qui quitte sa famille pour rejoindre la capitale et devenir enfin peintre. Sans aucune précision de date, ce quotidien bascule et Jules-Victor échange son pinceau contre une arme. Au cœur des tranchées, il décrit ce qu'il vit.

Porté par les aquarelles extrêmement sombres d'Hajnalka Cserháti, le texte nous emporte au milieu des bombardements, des explosions, des casemates. Et Jules-Victor choisit de mettre son talent d'artiste au service de son armée. Il imagine et conçoit différents artifices, trompes l’œil et autres leurres. En regard du texte, des pages illustrent ces créations. Mais la mort est omniprésente et petit à petit, Jules-Victor l'accepte comme seule sortie possible.

Couleur barbelé est un poignant hommage à Jules-Victor Fabre, parti trop tôt, en pleine Première Guerre mondiale. Je vous laisse découvrir la cause de sa mort, qui rend ce récit encore plus émouvant. C'est, plus généralement, un livre pour se souvenir du rôle fondamental qu'ont joué les artistes peintres pendant ce conflit.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Couleur barbelé d'Isabelle WLODARCZYK :
- Couleur barbelé sur le blog Nouveautés Littérature Jeunesse
- Couleur barbelé sur le blog Opalivres
- Couleur barbelé sur le blog Délivrer des livres.