Ceux qui rêvaient de la lune : mission Apollo

Période historique : XXè siècle Période historique Ceux qui rêvaient de la lune : mission Apollo En Amérique

Type de document : Roman

Auteur : NESSMANN Philippe

Editeur : Flammarion

Collection : Découvreurs du monde (Flammarion)

Année d'édition : 2009

A partir de 11 ans.

ISBN : 978-2-0812-2420-9

EAN : 9782081224209

Prix : 10,00 €

Ceux qui rêvaient de la lune : mission Apollo
Achetez Ceux qui rêvaient de la lune : mission Apollo moins cher  Decitre

Résumé

Dans les années 1960, la guerre froide fait rage entre les Etats-Unis et l'URSS. Sur le plan politique bien sûr mais aussi le plan spatial. Les Soviétiques ont pris une sérieuse avance en envoyant dans l'espace les premiers hommes. De leur côté, les Américains ne cessent d'essuyer des échecs. Fraichement élu, le président Kennedy veut frapper fort : les Etats-Unis doivent envoyer les premiers hommes sur la Lune ! Un défi incroyable et pourtant relevé : le 21 juillet 1969, Neil Armstrong est le premier homme à poser le pied sur la Lune.

Jim Lovell, passionné de l'espace depuis son enfance, aurait pu être à sa place mais le sort en a décidé autrement. Il a déjà effectué plusieurs missions spatiales et en 1970 se retrouve à la tête de la mission Apollo 13. Avec ses coéquipiers Jack Swigert et Fred Haise, ils s'envolent en direction de la Lune pour s'y poser, ramasser de nombreuses roches et y faire des expériences. Mais la mission tourne court, le vaisseau a été sérieusement endommagé, la survie des astronautes est compromise.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Ceux qui rêvaient de la lune : mission Apollo
Ceux qui rêvaient de la Lune est un roman publié à l'occasion du quarantième anniversaire du premier pas sur la Lune de Neil Armstrong. Mais Philippe Nessmann préfère alors s'intéresser à un sujet moins connu : la mission Apollo 13 de 1970 qui s'est terminée sur un échec.

Et pour narrer tout cela, il choisit Jim Lovell. Commandant de la mission Apollo 13, Jim Lovell a été témoin de précédentes missions spatiales et peut donc facilement retracer pour nous un historique. Il le fait en répondant aux questions d'une journaliste Karen Lester venue interviewer "l'homme de l'année 1968" par le Time Magazine. Et tout s'enchaîne ainsi, d'abord avec cette interview-historique puis Jim Lovell s'attarde davantage sur la mission qu'il commandait. Son discours est tellement direct et précis qu'on a l'impression de le vivre en même temps qu'il se le remémore.

Lorsque survient l'incident, la tension monte continuellement jusqu'au dénouement final et ouf, heureux ! Pour ceux qui ont déjà vu le film Apollo 13 (1995) de Ron HOWARD, c'est simple, vous allez revivre des scènes du film en lisant ce roman.

J'ai été conquise par ce roman, c'est un coup de cœur, une écriture magnifique, captivante pour nous faire vivre une expérience unique.