Carmencita ou l'aqueduc des oranges

Période historique : XXè siècle Période historique Carmencita ou l'aqueduc des oranges Autres

Type de document : Roman

Auteur : FONTAINE KERBELLEC Laurence

Editeur : L'Harmattan

Année d'édition : 2016

A partir de 15 ans.

ISBN : 978-2-3430-8550-0

EAN : 9782343085500

Prix : 19,50 €

Carmencita ou l'aqueduc des oranges
Achetez Carmencita ou l'aqueduc des oranges moins cher  Amazon

Résumé

La jeune andalouse Carmen grandit au milieu des domaines d'orangers. Ce sont ses parents qui les ont constitués dans quatre villes de l'Espagne. Leur production d'oranges est largement reconnue et appréciée, même au-delà des frontières. Carmen aime l'odeur envoûtante de la fleur d'oranger, la douceur, la volupté des jus. Entourée des siens et de la nature, elle devient femme. Jusqu'au jour où tout bascule ! Ses parents meurent dans un accident d'avion. Passé le temps de la colère, de la tristesse, Carmencita tente de se reconstruire, de redresser la tête, de poursuivre le travail mené par ses parents. Y parviendra-t-elle seule ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Carmencita ou l'aqueduc des oranges
Carmencita ou l'aqueduc aux oranges est l'histoire d'une jeune femme, une andalouse qui connaît le bien-être de vivre au cœur de la nature, des exploitations d'orangers, auprès de sa famille aimante. Mais c'est aussi l'histoire d'un pays, l'Espagne et d'une région bien particulière, l'Andalousie. Ses champs, ses arbres, son climat, sa quiétude. On a l'impression de découvrir un monde à part. Alors quand l'accident survient, Carmen est plongée dans l'horreur. C'est malgré tout une jeune fille très combative, parfaitement bien entourée qui se relève et embrasse la vie de plus belle en affrontant la dure réalité, le deuil, le travail colossal à fournir pour diriger les quatre exploitations et envisager même de nouvelles activités en lien avec les domaines.

Le récit n'est pas daté mais de petits indices sont disséminés ici et là, si bien qu'on peut facilement situer cette histoire dans le dernier tiers du XXe siècle. Plus que la description d'une époque, on est face à un récit qui se veut certainement intemporel. Je dirais même que la géographie des lieux prend le pas sur le contexte historique qui reste lui assez vague. Laurence Fontaine Kerbellec entend nous faire partager son amour de l'Espagne, de l'Andalousie où elle a grandi, de ses fréquentes venues en Normandie, comme le fait Carmencita dans le roman. Le parallèle entre Carmen et l'auteur peut être vite fait. Nul doute que l'auteur a imaginé ce personnage pour faire partager la beauté et la sérénité de ces deux endroits, de leur lien si solide alors que beaucoup d'éléments pourraient les opposer.

Carmencita ou l'aqueduc aux oranges n'est clairement pas un roman pour la jeunesse. Mais dès le lycée, les amoureux de la nature, de l'Espagne seront sensibles à ces descriptions, à la douceur et à la force de caractère de Carmen, à l'amour omniprésent dans ce livre.

Malgré le tragique de la perte des parents de Carmen, il y a une vraie vision positiviste de la vie, c'est un roman qui fait du bien et qui apaise.