À l'aube du XXe siècle: journal de Flora Bonnington, 1899-1900

Période historique : XXè siècle Période historique À l'aube du XXe siècle: journal de Flora Bonnington, 1899-1900 Autres

Type de document : Roman

Auteur : DRINKWATER Carol

Editeur : Gallimard jeunesse

Collection : Mon histoire (Gallimard jeunesse)

Année d'édition : 2008

A partir de 9 ans.

ISBN : 978-2-070-61740-1

EAN : 9782070617401

Prix : 9,90 €

À l'aube du XXe siècle: journal de Flora Bonnington, 1899-1900
Achetez À l'aube du XXe siècle: journal de Flora Bonnington, 1899-1900 moins cher  Decitre

Résumé

A Londres, décembre 1899. A la suite d'une sortie avec sa gouvernante, Flora Bonnington, fille d'un riche exportateur de l'Empire britannique, a une révélation : le cinématographe. Persuadée que cette invention, rendue célèbre par les frères Lumière à Paris, va occuper une place très importante au XXème siècle, Flora va dès lors être hantée par la machine à projeter des "images animées". Si elle en devenait propriétaire, elle pourrait alors témoigner de ce qui se passe à son époque et cela passerait à la postérité.

Et en ce tout début de XXème siècle, il se passe beaucoup de choses. Sous l'influence de sa grand-mère, la jeune fille se rebelle contre son père quelque peu conservateur et sa soeur aînée Henrietta, qui se destine à une vie mondaine. Flora va avoir 15 ans et rejoint les idées des suffragettes, ces femmes qui se battent pour le droit de vote des femmes. Elle ouvre également les yeux sur les conditions des nègres et des pauvres de son pays.

L'Empire britannique est-il si florissant et si beau que l'on veut bien le faire croire?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis À l'aube du XXe siècle: journal de Flora Bonnington, 1899-1900
A l'Aube du XXème siècle est un remarquable témoignage sur la vie d'une jeune fille de bonne famille bouleversée par le cinématographe. Son journal intime évoque une certaine excitation du fait de changer de siècle ; il s'agit pour Flora d'imaginer les révolutions techniques mais également sociologiques qui seraient susceptibles de se produire, en particulier le cinéma et l'égalité hommes/femmes.

Flora est un personnage attachant ; elle n'hésite pas à retranscrire tous ses sentiments et dévoile une certaine sensibilité ainsi qu'une intelligence remarquable en faisant preuve d'un grand sens critique. Elle ne veut pas se contenter d'une vie très facile qui lui est offerte de par sa naissance, comme sa soeur : bonne famille de Londres, invitation auprès de la Reine Victoria, mariage "arrangé"....

Par l'intermédiaire de Flora, le lecteur croise Winston Churchill, futur Premier Ministre de l'Angleterre durant la Seconde Guerre Mondiale. De plus l'Empire Britannique, qui est alors en plein essor colonial et est considéré comme la première grande puissance mondiale, est sévèrement remis en cause.

Le sort des Nègres est largement évoqué, et cela rappelle comment les hommes blancs les maltraitaient ; ainsi que la place de la femme dans la société Victorienne. Le dossier en fin d'ouvrage nous éclaire sur ce dernier point. La question de l'inégalité hommes/femmes mais également hommes blancs/hommes noirs, hommes riches/hommes pauvres est au coeur de cet ouvrage.

Le roman se lit très facilement, la forme du journal intime rend la lecture très abordable.