La Sentinelle de l'Empereur

Période historique : XIXè siècle Période historique La Sentinelle de l'Empereur Napoléon Bonaparte

Type de document : Roman

Auteur : SILVESTRE Anne-Sophie

Editeur : Flammarion

Année d'édition : 2011

A partir de 9 ans.

ISBN : 978-2-0812-4271-5

EAN : 9782081242715

Prix : 4,60 €

La Sentinelle de l'Empereur
Achetez La Sentinelle de l'Empereur moins cher  Decitre

Résumé

Exilé sur l'île d'Elbe, l'empereur Napoléon parvient à s'en échapper et est de retour sur le territoire français le 1er mars 1815. Avec ses fidèles, depuis Golfe Juan, il fait route vers Paris. Sur le chemin, progressivement, les soldats envoyés par le roi Louis XVIII se rallient à l'Empereur et une partie de la population est heureuse de voir revenir Napoléon.

Faisant étape à Avallon en Bourgogne, Napoléon occupe pendant une nuit un hôtel de la ville. Curieuses, les trois sœurs Girault parviennent à pénétrer sans encombre dans l'hôtel et se retrouvent dans la pièce jouxtant la chambre de Napoléon. Là, trois soldats s'apprêtent à se relayer pour monter la garde toute la nuit. Mais ils sont affaiblis par les heures de marche depuis le retour en France et le sommeil ne tarde pas à les terrasser. Claire, Marjolaine et Valentine se mobilisent pour les remplacer.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Sentinelle de l'Empereur
Publié initialement en 2005, le roman La Sentinelle de l'empereur est une histoire vraie à laquelle se mêle bien sûr une part de fiction. Comme le précise Anne-Sophie Silvestre en épilogue, l'aide de camp de Napoléon, Fleury de Chaboulon, a bien raconté cet épisode dans son journal. Partant de cette anecdote historique, Anne-Sophie Silvestre la retranscrit à destination des jeunes lecteurs, en prenant pour narratrice Claire, la plus jeune des trois sœurs.

Aussi étonnant que cela puisse être, les sœurs Girault ont pu approcher l'Empereur grâce à leur garde pendant la nuit. Appartenant à une famille bonapartiste, elles sont extrêmement fières de partager ainsi un moment d'intimité de l'Empereur. En outre, nous constatons aussi le dénigrement fait à l'encontre du roi Louis XVIII, surnommé le cochon, impotent et qui prend la fuite à la première occasion.

Et puis, l'Empereur apparaît en personne à la fin du roman. Mais tout au long du texte, nous avons pu apprécier sa personnalité, son aura sur les personnes qui l'entourent, son caractère.

Un roman très court, limpide et original pour aborder l'Histoire de l'Empereur Napoléon Ier à son retour de l'exil de l'île d'Elbe en mars 1815, ouvrant sur la période des Cent Jours.

A lire aussi d'autres chroniques du roman La Sentinelle de l'Empereur d'Anne-Sophie Silvestre :
- La Sentinelle de l'Empereur sur le blog L'Antre des livres
- La Sentinelle de l'Empereur sur le blog Entre les pages.