Noir coton

Période historique : XIXè siècle Période historique Noir coton L'esclavage

Type de document : Roman

Auteur : ALBAUT Corinne

Editeur : Belin jeunesse

Année d'édition : 2011

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-7011-5822-8

Prix : 6,60 €

Noir coton
Achetez Noir coton moins cher  Decitre

Résumé

Comme bien d'autres Africains, Badi est capturée et embarquée de force sur un bateau, destination la Louisiane en Amérique. Vendue comme esclave, elle rejoint une plantation de coton. Elle est offerte à Henri, le fils des propriétaires de la plantation. Mais en privé, Henri ne cesse d'humilier la jeune fille alors qu'il se montre bienveillant devant les autres. Préférant éviter d'avoir un enfant de son maître, Badi devenue Betty se rapproche d'un autre esclave, César. Ils se marient et ont un fils, qu'ils prénomment Liberté. Mais Henri est fou de colère. Alors qu'il se retrouve le nouveau propriétaire de la plantation à la mort accidentelle de ses parents, il se montre tout de suite plus sévère envers les esclaves. Betty, César et leur fils profitent de ce moment pour s'enfuir. Alors que les chiens sont lancés à leurs trousses, ils décident de se séparer espérant mieux s'en sortir.

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Noir coton
Noir coton est une réédition du roman Betty coton paru en 2005 aux éditions Actes Sud Junior, dans la collection Les Couleurs de l'Histoire. Ce second texte reprend la première édition et est augmentée d'une seconde partie inédite.

Noir coton revient sur l'histoire de l'esclavage en Amérique. Le récit se déroule au XIXe siècle, en Louisiane, un État américain où l'esclavage est encore en vigueur. Dans le texte, il est question du Underground Railroad (le Chemin de fer clandestin) qui se forme à partir du début du XIXe siècle et nous permet donc de dater cette intrigue. Ce chemin aide les esclaves en fuite à rallier le Canada où les hommes et femmes obtiennent tout de suite leur liberté. Badi, devenue Betty, est un exemple de ces milliers d'hommes, de femmes et d'enfants arrachés à leur terre africaine. Son histoire à la plantation de coton est typique de ce qu'il s'est passé pendant si longtemps.

Et puis, le mariage avec César et la naissance de Liberté apportent une touche d'espoir dans ce quotidien si difficile. Seule la fuite pourrait leur permettre de vivre pleinement leur amour, mais les propriétaires d'esclaves font toujours tout pour ne pas laisser s'enfuir leurs biens. Les années passent et nous retrouvons Betty, devenue âgée. Elle ne cesse de chercher son fils et son mari dont elle est sans nouvelles depuis des dizaines d'années.

Certains passages sont durs mais malheureusement conformes à la réalité. Betty reste très digne, même lorsqu'elle traverse les pires moments. Le texte est sobre mais émouvant et rythmé par cette petite musique appartenant à Liberté.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Noir coton de Corinne ALBAUT :
- Noir coton sur le blog Vive les bêtises et aussi la lecture
- Noir coton sur le blog Rencontres-lectures ado.