La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon

Période historique : XIXè siècle Période historique La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon Napoléon Bonaparte

Type de document : Roman

Auteur : GALLENT Bernard

Illustrateur : RONZON Antoine

Editeur : Oskar

Collection : Les Aventures de l'Histoire (Oskar)

Année d'édition : 2009

A partir de 7 ans.

ISBN : 978-2-3500-0383-2

EAN : 9782350003832

Prix : 6,95 €

La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon
Achetez La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon moins cher  Decitre

Résumé

En juin 1811, Armand est engagé d'office comme soldat (conscrit) dans les guerres napoléoniennes en Autriche. Il déserte l'armée et revient à Chartres, auprès de ses parents, de son frère Justin et de sa sœur Mariette. Toutefois, il ne doit pas se montrer au grand jour, de crainte d'être arrêté, jugé et condamné pour désertion. D'autant que les espions de l'Empereur sont partout. C'est donc en toute discrétion qu'il parvient à retrouver Justin puis Mariette, qui font tout leur possible pour l'aider.

Le jeune homme parviendra-t-il à échapper aux yeux et aux oreilles indiscrets qui traînent dans la ville ? Justin et Mariette réussiront-ils à ne pas éveiller les soupçons de leurs parents et de l'étrange Monsieur Barnabé ?

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon
La Cachette du soldat, déserteur de l'armée de Napoléon nous plonge au cœur de l'Empire, sous Napoléon Ier, alors que de nombreuses guerres ont lieu à l'étranger au nom de la France. Les conditions de vie des hommes et des femmes, mais surtout celle des enfants et des jeunes hommes enrôlés de force sont très bien décrites.
La façon dont sont traités Justin et Mariette par leurs parents paraît inacceptable aujourd'hui, mais elle illustre la place que tenaient les enfants dans la société du début du XIXe siècle. Un dossier en fin d'ouvrage rappelle par ailleurs que la plupart, et essentiellement les pauvres, travaillaient dès l'âge de 7 ans (ils étaient ramoneurs, aidaient dans les mines, aux champs...).

La langue de l'époque est bien restituée, ce qui apporte une grande part de réalisme au récit. De plus, l'argot employé est toujours expliqué en bas de page, ce qui n'entrave pas la compréhension du texte.

Les documents sur la fin du Premier Empire situés en fin de roman viennent éclairer le texte sur les conditions de vie de l'époque, la place de chacun dans la société, les habitudes d'hygiène, de santé et de nourriture, ils rappellent qui sont les conscrits et donnent également des indications biographiques sur Napoléon. Ce dossier est très intéressant et complètent véritablement le roman.

A lire aussi la chronique du site Choisir un livre au sujet du roman La Cachette du soldat : déserteur de l'armée de Napoléon.