Blue Pearl

Période historique : XIXè siècle Période historique Blue Pearl L'esclavage

Type de document : Roman

Auteur : JACQUES Paula

Editeur : Gallimard jeunesse

Année d'édition : 2020

A partir de 12 ans.

ISBN : 978-2-07-512787-5

Prix : 12,50 €

Blue Pearl
Achetez Blue Pearl moins cher  DecitreDecitre Ebooks

Résumé

Eliza Burlington est une dame de 75 ans lorsqu'elle termine d'écrire ses souvenirs en février 1926. Un jour, une collectionneuse se présente chez elle pour lui montrer une poupée qu'Eliza connaît bien : Blue Pearl, celle que sa mère lui a confectionné et offert pour son dixième anniversaire. Alors, Lizzie se souvient. Elle est née esclave dans une plantation du Sud des Etats-Unis, en Virginie. Là-bas, elle n'était ni plus ni moins qu'un animal, voire un meuble. Mais Lizzie jouit d'un certain privilège, étant la fille de la cuisinière. Mais lorsqu'il est question d'abolition de l'esclavage, un espoir est-il permis ? Que ressortira-t-il de cette guerre qui oppose les Blancs du Nord, abolitionnistes, et les Blancs du Sud, esclavagistes ?

Citations
"Alors et pour la première fois de ma vie, j'entendis prononcer le nom d'un certain Abraham Lincoln pour l'entendre aussitôt voué aux flammes des damnés. C'était le nouveau Président, un démon incarné qui voulait mettre fin à la légitime institution de l'esclavage. Un traître à sa race qui souhaitait que la terre des Blancs appartienne désormais à la race inférieure des nègres.
Au bout d'un long discours tonitruant, le pasteur pointa le doigt vers le Christ attaché sur sa croix ; et le prenant à témoin de la mauvaiseté des gens du Nord : amoureux des négros, niggers, darkies, il appela à une guerre sans merci contre les Yankees. Sa déclaration déclencha un tonnerre d'applaudissements. Les maîtres frappaient du pied, raclaient le plancher furieusement et réclamaient vengeance contre les suppôts nordistes de Satan."
p. 42-43

L'avis d'Histoire d'en lire

Avis Blue Pearl
Blue Pearl est le premier roman jeunesse de Paula JACQUES, journaliste, productrice et écrivaine, plus connue pour ses écrits à destination d'un lectorat adulte.
Ici, elle aborde l'esclavage aux Etats-Unis, au XIXe siècle.

Les conditions de l'esclavage
Le récit se déroule dans les années 1860. L'esclavage est encore largement pratiqué dans le Sud des Etats-Unis. Eliza est née esclave, elle grandit aux côtés de sa mère et s'estime même chanceuse de pouvoir être le "jouet" de Laura May, la fille du propriétaire, plutôt que devoir travailler durement dans la plantation. Jusqu'au jour où tout dérape.
A travers le personnage de Lizzie, Paula Jacques décrit le quotidien des esclaves dans une plantation et plus particulièrement au cœur de la maison des maîtres.
Sir James Burlington montre une certaine humanité envers ses esclaves quand Jenkins, le régisseur du domaine, fait preuve d'une grande cruauté.
On sent les esclaves résignés, effrayés, même lorsqu'il est question d'une guerre qui pourrait déboucher sur l'abolition de l'esclavage.

Abraham Lincoln, président des Etats-Unis
Abraham Lincoln est élu président des Etats-Unis en novembre 1860. Mais dès sa prise de fonction, les Etats se scindent en deux camps ; les abolitionnistes au Nord, les esclavagistes au Sud. La guerre éclate, c'est ce qu'on appelle la guerre de Sécession qui dure jusqu'en 1865.
Les pertes sont considérables de part et d'autre mais grâce à la politique de cet homme, l'espoir semble permis pour les esclaves, bien qu'ils soient encore nombreux à ne pas y croire et le roman le montre parfaitement. En même temps, tout est fait pour qu'aucun espoir ne soit permis, le révérend ne cesse d'exhorter ses paroissiens à la lutte contre les abolitionnistes, les propriétaires et régisseurs n'ont aucun intérêt à ce que l'esclavage soit aboli. Quelques esclaves prennent le risque de s'enfuir ou de s'engager dans l'armée du Nord pour tenter leur chance. Lizzie, sa mère et Seth y sont contraintes.

Le souvenir de l'esclavage
Plus qu'un simple roman sur le sujet de l'esclavage, Paula Jacques a choisi la forme du témoignage pour que le récit touche au plus près le jeune lecteur.
La poupée Blue Pearl est le fil conducteur du récit, c'est en la revoyant plus de cinquante ans plus tard que Lizzie se souvient de son enfance, de son lien très fort avec cette poupée, de sa perte qui a laissé un grand vide en elle.
Ecrit à la première personne, ce récit très dur englobe de nombreux éléments dont a connaissance Lizzie, permettant de mieux comprendre le contexte de l'époque et les sentiments des esclaves avec qui elle vit.

Un roman avec une écriture soignée et s'appuyant sur de solides références historiques.

A lire aussi, d'autres chroniques du roman Blue Pearl de Paula JACQUES :
- Blue Pearl sur le blog Lire sous le tilleul
- Blue Pearl sur le blog Sophie lit
- Blue Pearl sur le site France Inter.